Au revoir le chien, Bonjour le cochon

La nouvelle année chinoise commence le 5 février cette année et s’achèvera le 25 février 2020. Nous quittons l’année du chien pour entrer dans celle du cochon qui représente la générosité, la compassion et la prévoyance.

Pour fêter la nouvelle année, il est de coutume  de suivre certaines règles car les chinois sont dans l’ensemble très superstitieux, ce qui s’applique cette année pour les natifs du cochon considérés réalistes, pragmatiques,tournés vers des gens actifs plutôt que contemplatifs; ils aiment leur confort et leur domicile et le fait d’acheter leur fait grand plaisir bien que sur le fond, ils ne soient pas dépensiers . Ce sont des personnes vouées à l’entrepreneuriat dotées d’une belle ambition et aussi de grands travailleurs.Pensant que l’année de son signe porte malheur, il est recommandé aux natifs de chasser les mauvais esprits en portant des sous-vêtements  ou une ceinture rouge, ce sera le cas cette année pour les natifs du cochon.

Chaque année est une année de destin, elle correspond à un signe représenté par un animal et revient  tous les 12 ans, toujours entre fin janvier et février. les 12 signes sont les suivants: Souris ou Rat, Buffle ou Bœuf, Tigre, Lièvre, Lapin ou Chat, Dragon ou Lézard, Serpent, –Cheval, Chèvre, Bouc ou MoutonSinge ,Coq ou Phénix, Chien, Cochon, Sanglier ou Eléphant ou Porc. A cela, s’ajoutent les éléments au nombre de 5, qui correspondent au dernier chiffre de l’année de naissance:  Métal (0 et 1),Eau (1 et 2), Bois (4 et 5), Feu (6 et 7), Terre (8 et 9). En 2019, nous entrons donc dans l’année du Cochon de Terre.

Il existe aussi d’autres traditions comme ne pas se couper les cheveux  car on risque de perdre un oncle maternel ou  on ne se rase pas la tête en référence au passé où les chinois portaient une longue natte. Il y a aussi les préparatifs de la fête, le réveillons et les voeux. Les festivités du jour de l’an durent une quinzaine de jours.

Tout d’abord, il y a les décorations, on peut remarquer que les idéogrammes  signifiant le bonheur sont souvent collés à l’envers. Ils se traduisent par bonheur ou arrivée selon le sens, ce qui tend à dire que réunis ils correspondent à l’arrivée du bonheur. Les souhaits  sous forme de poésie sont transcrits sur 2 bandes rouges verticales disposées de chaque côté de la porte et une plus petite horizontale sur le haut, elles traduisent le Bonheur, la Santé et la Prospérité.

Concernant le réveillon, le repas est à l’image du renouveau, du printemps puisque que le nouvel an chinois est aussi appelé “Fête du Printemps”. C’et ainsi que l’on retrouve raviolis en forme de “yuan bao”, ancienne monnaie chinoise, servis en premier comme porte-bonheur;  poulet, canard, viandes, poisson, cuisinés et servis chaud ou froid, frits marinés, sautés, mijotés ou à la vapeur, pimentés, sucrés ou salés; le tout servi ensemble. Le fait de ne pas finir signifie que l’année sera abondante. Avant le repas, les hommes se réunissent et boivent de l’alcool blanc pendant que les femmes préparent le dîner.

Les pétards, revenus après interdiction suite à de nombreux accidents marquent le début de l’année, il sont indissociables des festivités, tout comme les petites pochettes rouges porte bonheur contenant de l’argent, distribuées aux enfants par les anciennes générations.

L e jour de l’an est réservé à la distribution des voeux, tout d’abord adressés aux aieux puis aux amis, collègues et professeurs pour les enfants, on peut aussi se rendre sur les marchés du nouvel an où spectacles et articles artisanaux y sont présentés,car il est de coutume de ne pas rester chez soi ce jour là.Ils peuvent assister au traditionnel défilé du dragon et à la danse des lions

Le second jour est le jour des prières et des femmes mariées qui viennent visiter leur familles avec leur mari et leurs enfants après avoir passé le réveillon avec leur belle famille? dans la Chine du Sud, c’est le 5ème jour. A partir du 5ème jour, la vie reprend son cours avec la réouverture des magasins et des activités. Les festivités se terminent le 15ème jour par la fête des Lanternes”, fête nocturne aussi appelée “Fête de la Lumière”où les participants portent des lanternes rondes traditionnellement en papier et décorées des signes du zodiaque chinois. Après les avoir lancées dans le ciel, des friandises sont dégustées et un feu d’artifice est tiré.

Cette année à Paris, le grand défilé se déroulera dans le 13ème arrondissement, le 17 février à partir de 13h dans le triangle Choisy-Masséna-Ivry en présence de la Maire de Paris et de l’ambassadeur de Chine.