Démission de Luc Lemonnier, maire du Havre

Luc Lemonnier ( maire du Havre, ex-LR), a annoncé sa démission suite à la diffusion de photos de lui nu par une femme qui se dit elle-même victime de l’édile.

Maire du Havre et président de la communauté de l’agglomération havraise (CODAH) depuis 2017 où il  a remplacé le premier ministre après sa nomination à la tête du gouvernement, a pris la décision de quitter ses fonctions afin de préserver sa famille. Son successeur par intérim sera Jean-Baptiste Gastinne.

Né le 22 mai 1968 au Havre (Seine-Maritime), il a  fréquenté un collège de Creil (60) où il a passé jusqu’en 1983, une partie de son enfance. De retour dans sa ville natal, il fréquente l’IUT du Havre où il décroche un DUT puis est diplômé de l’Enass (école nationale d’assurances)e 1992. Il commence sa carrière à la compagnie maritime Maersk et intègre la MACSF (mutuelle d’assurances des professions de santé) au Havre puis à Rennes en 1997 où il devient responsable de la région Bretagne jusqu’en 2003; c’est alors qu’il s’associe à son père pour co-diriger le cabinet familial d’assurances AXA.

En 2008, il se présente sur la liste d’Antoine Rufenacht puis remplace un conseiller municipal en 2011 et devient en 2013, adjoint d’Édouard Philippe. Réélu lors des élections municipales de 2014 sur la liste d’Édouard Philippe, dont il est le directeur de campagne,il est nommé premier adjoint. L’année suivante, il est en binôme avec Christelle Msica-Guerout au Conseil Départemental de Seine Maritime dans le 6ème canton du Havre, il occupe les fonctions de vice-président (délégation des finances, du domaine départemental et du parc automobile).

Suite aux élections présidentielle de 2017 et la nomination d’Edouard Philippe en tant que Premier Ministre, Luc Lemonnier est élu maire du Havre et prend la présidence de la communauté d’agglomération du Havre ainsi que du Pôle métropolitain de l’Estuaire de la Seine

Membre de « La France Audacieuse », mouvement lancé par Christian Estrosi au sein duquel il est chargé des adhérents et laboratoires citoyens, il quitte en 2018 Les Républicains  suite à la désignation de Laurent Wauquiez.

Début 2019, un scandale éclate l’accusant d’avoir envoyé à plusieurs reprises des photos de lui nu à des femmes sans leur consentement, l’une d’entre elle rediffusera ces photos à caractère pornographique auprès d’élus, ce qui le conduira à la démission le 21 mars dernier, probablement suite à l’intervention d’ Edouard Philippe. Depuis, plusieurs femmes ont saisi la justice assimilant ces actions à du harcèlement sexuel.