L’adieu à Raymond POULIDOR : un coureur cycliste inégalé

Amateurs et professionnels du monde du cyclisme  ou simples supporters de toutes générations confondues, ont rendu hommage au coureur cycliste professionnel Raymond Poulidor.

Plusieurs fois vainqueurs du tour de France et d’Espagne, le champion qui souffrait d’un œdème pulmonaire s’est éteint paisiblement le mardi 13 novembre 2019 à l’âge de 83 ans.

Les funérailles ont eu lieu ce mardi, 19 novembre dans son village limousin de Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne) dont Alain Darbon est le maire de la commune.
Depuis 1954, le coureur professionnel Raymond Poulidor, natif de la Creuse à Masbaraud-Mérigat, n’avait jamais lâché ses guidons.

Après 1971, Il restait connecté en permanence avec son univers du sport cyclisme. Ses prouesses compétitives demeurent, à ce jour, inégalées. Il comptabilisait à son actif quatorze tours de France dont 08 fois vainqueur de 1962 à 1976 et, 03 fois vainqueur sur les quatre tours d’Espagne de 1964 à 1971.
Notamment le roi du cyclisme avait arraché un maillot de champion de France sur route et quatre championnats du monde de cyclisme sur route.

Ce fut l’unique coureur à avoir foulé pas moins de dix podiums en final de grand tour. Sans négliger le palmarès de ses 24 victoires en amateur de 1954 à 1959.

Quant à Julien Nadaux, « Champion record du monde de la plus grande distance parcourue en 2016 : 726 kms en 24h » il a eu cette chance, lors de son anniversaire surprise pour ses 28 ans en mai 2012 organisé par l’un de ses partenaires constructeur automobile à Amiens, de rencontrer l’inépuisable Raymond Poulidor, qui avait fait le déplacement pour les préparations du tour de France et l’encourager pour ses performances.

Raymond Poulidor offrira à Julien Nadaux, en guise de cadeau d’anniversaire un précieux livre dédicacé « Le Poulidor ». Un trésor pour le champion record du monde des 24h en solitaire.
Julien Nadaux retient de ce pionner redouté par ses adversaires, son sourire, son empathie qui livrait généreusement des conseils techniques aux compétiteurs en préparation de leurs pelotons.

C’est avec grande émotion que le recordman Julien Nadaux invoque ses souvenirs d’enfance. Sillonnant en caravane les étapes du tour de France Fribourg-Mulhouse, aux côtés de son adoré grand-père avec lequel il partageait sa passion pour le cyclisme et était un fana de Poupou.  Notamment il garde en mémoire la foule acclamant le coureur fétiche. Ainsi que ce moment fort, celui d’avoir serré la main de la vedette adulée des français.
Et d’ajouter : Il laissera un grand vide dans le monde du vélo. Il a fait de belles échappées.. Mais aujourd’hui, il s’est échappé et nous le reverrons plus !

L’athlète Julien Nadaux, n’a jamais refusé de s’investir pour des compétitions humanitaires en faveur des enfants malades. Dont Les fonds récoltés étaient entièrement reversés aux associations  « Les Fées sourires » Service pédiatrie du CHU d’Amiens et de la « ligue contre le cancer » en hommage à son grand-père décédé à 73 ans.
A présent, Julien NADAUX, a crée l’école de cyclisme à Amiens pour initier et former des licenciés filles-garçons, dès l’âge de 05 ans jusqu’à 11 ans, afin de leur enseigner le respect du code de la route, prendre soin de leur équipement et de les préparer au gout de la compétition.