L’exposition “Voyage à travers les caractères chinois” présentée à Lyon après la conférence à Paris

Présentée à Paris lors d’une conférence le 28 août, l’exposition itinérante “Voyage à travers les caractères chinois” s’est tenue à Lyon au Palais de la Bourse du 20 au 22 septembre et a été inaugurée en présence de personnalités du consulat chinois de Lyon, de représentants de la presse et de professeurs.

Création unique constituant une partie du patrimoine culturel de la Chine, l’écriture chinoise entre dans la culture mondiale bien que mystérieuse pour la plupart des autres civilisations. Grâce à cette exposition, l’évolution des caractères au cours des siècles est mise en avant tout en montrant son intégration dans le mode de vie actuel des différentes ethnies. C’est ainsi que l’on découvre ce que représentent les traits dans les caractères et apprenons quels sont les plus anciens hiéroglyphes, tels que “山” ,” 川”, “日”  et “月. L’oracle est apparu il y a 4 000 ans, soit environ 2 000 ans après l’invention des cunéiformes de la Mésopotamie permettant l’évolution et la transmission millénaires de la civilisation chinoise.

L’année 2019 est celle d’une quadruple commémoration puisqu’elle célèbre les 55 ans de l’établissement des relations diplomatiques sino-françaises (fin mars avec la visite du Président Xi Jinping) les 70 ans de la République Populaire de Chine (le 1er octobre), les 100 ans du Mouvement Travail-Études en France (fin mars) et les 120 ans de la découverte des inscriptions oraculaires jiaguwen à Anyang dans la province du Henan.

A cette occasion, le Musée de l’Écriture chinoise, le Bureau de la Communication internationale du Henan, la Fédération des Chinois d’outre-mer de retour en Chine du Henan,  la Mairie d’Anyang, le Journal de l’Économie, le magazine “Art and  Design” ,  HAIYAO Holdings et le département des langues étrangères de l’Université Tongji ont travaillé conjointement pour mettre en place cette exposition liant culture et technologie, tradition et mode, art et design, soutenue par  “Economic Daily” et le consulat de la République Populaire de Chine à Lyon.

Les visiteurs français ont pu en comprendre la scénographie grâce à un grand nombre d’affiches modernes et d’oeuvres  calligraphiques montrant la Chine ancienne et contemporaine à travers les caractères chinois tout en permettant de mieux connaître “l’Empire du Milieu”, son histoire ancienne, son développement prospère et sa progression.

La civilisation et la sagesse de la nation chinoise se spécifient par la singularité des traits des caractères, la forme et la phonétique unique de chacun d’eux. On les retrouve dans les domaines de l’art et du design tout en entant dans la vie du peuple chinois.Transmis de génération en génération de l’Antiquité à nos jours.

Les “jiaguwen” ( archivages utilisés à l’époque de la dynastie Shang du XVIIème au XIème siécle av J.C.) ont été découverts dans les ruines de Yin Xu, à Anyang. Ils datent de 3 600 ans et témoignent du plus ancien usage de l’écriture chinoise et ont un rôle de messagers retranscrivant les légendes de l’histoire de la guerre de la dynastie Shang, le déménagement de la capitale et la légende d’un esclave qui se serait vu accorder le pouvoir politique à l’époque de cette même dynastie).

Les caractères sont à la base de la calligraphie et de l’art de la conception;  la calligraphie moderne et contemporaine démarre à la fin de la culture traditionnelle et c’est le peuple qui maîtrise cet art ancien. Actuellement, 300 millions d’élèves en primaire et au collège, plus d’un million de jeunes et de personnes âgées apprennent la calligraphie, 10 000 ont reçu le titre de “calligraphe” en Chine. La calligraphie évolue en passant d’un art nécessitant des connaissances profondes à un art plus populaire.

Avec son influence sur la conception de l’art moderne, le caractère chinois a permis l’enregistrement de toutes les oeuvres  calligraphiques de grands artistes sous forme numérique. Pour les chinois de langue maternelle, la conception du caractère est prise en considération. En 1999, le professeur à l’Académie des Beaux-Arts de l’Université de Tinghua, Chen Nan a travaillé sur la recherche de la digitalisation du design des jianguwen et a proposé le concept de la “Rime de Design comme méthodologie de conception. En 2017, la grille mathématique contenue dans les jiaguwen a été révélée.

En novembre 2017, l’écriture ossécaille jiaguwen est classée par l’UNESCO,  sous la bannière “Mémoire du Monde”.  Depuis leur découverte au XIXème siècle, le déchiffrement est l’interprétation sont difficiles. C’est pourquoi le Musée national de l’écriture chinoise vient de lancer un programme ouvert au grand public pour collecter le maximum d’interprétations avec une récompense de 100 000 yuans pour chaque mot découvert.

Depuis le mouvement Travail-Etude en France, il y a 100 ans et grâce aux voyages des missionnaires de la culture entre la France et la Chine depuis une cinquantaine d’années, l’amitié sino-française s’est construite. Son développement est lié au soutien et la contribution des 2 peuples, des Chinois résidant en France, les entreprises chinoises et les résidents à l’étranger. Cette exposition servira à promouvoir l’économie, l’éducation,la culture et l’art ainsi que les échanges entre les 2 pays.

Les caractères chinois peuvent être adaptés à différentes langues et à divers outils d’écriture dont les grandes révolutions connues par les humains: la fabrication du papier, l’impression et l’invention des imprimantes et des ordinateurs.

Durant cette exposition unique qui promulgue la culture chinoise, une expérience d’impression d’un tee-shirt était offerte au public. Il s’agissait d’imprimer un caractère  pour commémorer les 70 ans de la République populaire.