Pluie de rubis sur les Champs-Élysées pour les fêtes de fin d’année

Pour la 39e édition des Illuminations des Champs-Elysées, la plus belle avenue du monde est de nouveau habillée en ambiance “Flamboyance”, parée de lumières rouges.

L’actrice Ludivine Sagnier, entourée d’élus parisiens a inauguré l’édition 2019 des illuminations sur les 2,2 kilomètres qui séparent l’Arc de Triomphe et la Concorde.

Elle a appuyé sur le célèbre bouton en présence de la maire de Paris, Anne Hidalgo, de son premier adjoint Emmanuel Grégoire, de son adjointe au commerce, Olivia Polski, et la maire du 8e arrondissement Jeanne d’Hauteserre ainsi que des enfants de l’association Petits Princes  et de Jean-Noël Reinhardt, Président du Comité Champs-Elysées.

Cet événement permet à Paris de garder la réputation de Ville Lumière, les Champs-Elysées illustrant ce titre de gloire comme aucun autre endroit de la capitale. Il a officialisé l’illumination sous les yeux des Parisiens et touristes réunis sur les Champs-Élysées réservés aux piétons et autres mobilités non motorisées entre 14h et 21h30, un dimanche par mois.

Baptisée « Flamboyance », la chorégraphie lumineuse a été allumée dimanche à 18h10 . Les lumières seront allumées tous les jours de 17 heures à 2 heures, à l’exception des 24 et 31 décembre où elles resteront toute la nuit.

Les installations ont été fabriquées par l’entreprise Blachère, basée dans le Vaucluse, qui utilise des Led + basse consommation. Pour la première fois cette année, ces installations seront reprises  pour les fêtes de fin d’année dans de nombreuses villes comme Marseille, Angers, Blois ou Calais. Les dispositifs d’éclairage sont également utilisés de trois à cinq saisons.

A noter que le coût de l’installation, qui comprend la consommation d’électricité, s’élève à plus d’un million d’euros. «80 % de la facture est prise en charge par le comité et 20 % par la Ville», a précisé le comité Champs-Élysées. Selon Olivia Polski, adjointe au commerce la maire de Paris, la Ville donne chaque année 20 % équivalent à 220.000 euros (somme constante

Espérons que le thème baptisée « Flamboyance », sera de retour l’année prochaine dans la “Ville des Lumières” pour les fêtes de fin d’année, considérant la durée d’utilisation des dispositifs d’éclairage de trois à cinq saisons.