Projection du film « Un Opéra du Monde » de Manthia Diawara en présence de Salif Keita

Les Cinoches de Ris-Orangis ont assuré la projection « Un Opéra du Monde » de Manthia Diawara en présence de Salif Keita, dans le cadre de la coopération historique entre le Département de l’Essonne et le Mali.

La projection fait suite à un concert donné par Salif Keita la veille en partenariat avec Le Plan et La Scène Nationale de L’Essonne, Agora-Desnos.

Manthia Diawara a lui-même émigré. Il est retourné à Bamako, dans son pays pour filmer « Un Opéra du Monde » reprenant des images réelles de migration, adaptées et jouées dans le cadre d’un Opéra. Manthia Diawara filme les différentes étapes de ces contemporains voulant éviter la misère, cherchant du travail à l’étranger. Souvent avec femmes et enfants, au détriment de leur vie. Ils n’ont rien à perdre.

Certains y laissent leur vie, comme le montre nos informations télévisuelles et autres supports. Le désespoir et la détresse envahissant leur existence.

Aucune, aucun d’entre eux quittent leur pays par envie. C’est une question de survie pour toutes et tous.

Manthia Diawara s’est appuyé sur le livret Bintou Wéré de Koutsy Lamko, poète et auteur tchadien.

Les artistes africains ont joué sur le fleuve Niger et transmettent à travers cet opéra filmé avec lucidité, des réalités insoutenables. L’émotion est palpable à l’issue de la projection.

Les pays refusent de prendre le problème migratoire au sens mondial. Des particuliers, des ONG, des associations, dans la mesure de leurs moyens, pallient à cette situation critique de déplacement de populations en masse.

Leur situation est critique, désespérée. Est-ce une version moderne de l’esclavage déguisé, de l’abandon de notre humanité, de notre solidarité envers les êtres de cette planète.

Nous ne pourrons pas dire que nous n’étions pas informés. Nous pourrions nous aussi, nos enfants, être confrontés aux mêmes situations un jour.

Nos concitoyens, émigrent aussi à l’étranger afin de trouver un emploi. Leurs situations ne sont pas comparables mais les flux migratoires ont toujours existé.

Un Opéra du Monde, poignant, à voir pour ne pas se croire devant le poste de télévision, comme si cela n’était qu’une image si éloignée de nous.

Image capturée du film Un Opéra du Monde de Manthia Diawara en présence de Salif Keita, aux Cinoches à Ris-Orangis, Essonne, France, 2019
Salif Keita échange avec le public après la projection du film Un Opéra du Monde de Manthia Diawara aux Cinoches à Ris-Orangis, Essonne, France,2019
Salif Keita prend la parole après la projection du film Un Opéra du Monde de Manthia Diawara aux Cinoches à Ris-Orangis, Essonne, France,2019
Lorenzo Ciesco, directeur des Cinoches à la Projection- Rencontre en présence de Salif KeitaSalif Keita après la projection du film Un Opéra du Monde de Manthia Diawara aux Cinoches à Ris-Orangis, Essonne, France,2019
Lorenzo Ciesco donne la parole au public après la Projection – Rencontre du film Un Opéra du Monde de Manthia Diawara en présence de Salif Keita aux Cinoches à Ris-Orangis, Essonne, France, 2019
Salif Keita après la projection du film Un Opéra du Monde de Manthia Diawara aux Cinoches à Ris-Orangis, Essonne, France, 2019
Image capturée du film Un Opéra du Monde de Manthia Diawara en présence de Salif Keita, aux Cinoches à Ris-Orangis, Essonne, France, 2019
Affiche du film Un Opéra du Monde de Manthia Diawara aux Cinoches à Ris-Orangis, Essonne, France, 2019