web analytics
5 décembre 2021

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

3ème Festival du film africain

La 3ème édition  du Festival International du Cinéma Africain s'est tenue du 25 au 31 octobre aux cinémas Lincoln et Gaumont Champs Elysées à Paris (75008).

La 3ème édition  du Festival International du Cinéma Africain s’est tenue du 25 au 31 octobre aux cinémas Lincoln et Gaumont Champs Elysées à Paris (75008).

Cette année, l’actrice Aïssa Maïga et l’acteur Eriq Ebouaney étaient les marraine et parrain du festival “l’Afrique fait son cinéma”. L’actrice Fiona Gélin était la présidente du jury composé de personnalités dans chaque spécialité :

Longs métrages-Fiction: Samba Ducouré, Eebra Toore, Emmy Mc Carron, Hervé Babadi.
Courts métrages-Fiction et documentaire : Yuba Zhang, Mams Yaffa, Jérémy Bellet, Astro Moncho, Vanessa Njoya.
Documentaire : Julie Amalric, Hawa Sancare Traore, Souad Houssein, Serges Abessolo, Raphael Mulot.
Série TV : Brigitte Tchnegue, Jean Roke Patoudeme, Rokhava Niang, Rachid Dhibou, JeanDavid Stepler.

Après la version virtuelle de 2020, l’Afrique fait son cinéma est revenue à sa version originale pour présenter un pays invité avec ses richesses cinématographique, touristique, culinaire et artistique. Cette année, elle a choisi le Gabon.

Qu’est-ce que la journée du pays invité du festival AFSC?

Soutenue par des mécènes et des hommes d’affaires du pays choisi, cette journée est un concept culturel novateur qui met en valeur l’identité éthique du pays. En montrant la culture et la cinématographie du pays, elle permet aux spectateurs parisiens  de découvrir la vie et les coutumes de ce pays mis à l’honneur.
Cet événement a été créé par l’association des cinéastes africains de Paris. Chaque année, elle présente les différents aspects du continent à travers les cultures africaines. On a affaire à des productions jeunes et inédites, pleines de créativité et d’authenticité. Le Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPANACO) au Burkina-Faso est le pionnier en la matière.

L’édition 2021

Cette édition comportait une table ronde dont l’idée était de mettre en place une chaîne solidaire itinérante réunissant les différentes manifestations sur le thème de l’Afrique. Une plateforme commune est ouverte durant les mois d’octobre et novembre, chaque année.

Autre particularité, The Cinebrand Expérience, soirée business encourageant les porteurs de projets, Ils présentent leurs idées devant des investisseurs, des entreprises pour associer leurs images et financer leurs productions, Parmi elles, on retrouve «L’Afrique fait son cinéma», «Visions d’Afrique» , OAFF ou la chaîne YouTube Africashows.

Des débats et des conférences ont aussi eu lieu en collaboration avec la diaspora, en la présence de comédiennes et de réalisatrices. Les thèmes abordés portaient sur 3 idées:

Pourquoi les rôles stéréotypés à valeur négative sont confiés aux comédiens et comédiennes issues de la minorité dans le cinéma français ?

Quels sont les solutions mises en place par les professionnels du cinéma pour réduire ce dommage intellectuel ?

Quelle impact pourrait avoir ce changement de vision sur la société française ?

L’Union Européenne a lancé le nouveau programme Appui à la Coproduction Audiovisuelle (ACP, depuis 2020. Près de 10 Millions d’euros seront destinés à participer au financement de coproductions de films et de séries entre pays africains, entre l’Afrique et l’Europe. De nombreux pays ont participé à la conférence dont le Burkina-Faso, le Congo, le Cameroun, le Nigeria ou la France.

Le marché du film

African film & TV market

Des espaces d’exposition mettent en relation les diffuseurs internationaux, les producteurs, les distributeurs, les acheteurs, Chaînes Tv internationales, plateformes de VoD (NetFlix, Amazon Prime, Apple Tv…).

Le grand prix spécial « Solid’Action »

Distinction honorifique, il correspond à une action humanitaire, sociale et altruiste, à travers le monde. C’est une spécificité du Festival International du film africain de Paris. Le concept soulève des sujets à caractère socio-humanitaire abordés dans un film. Ces thématiques se rapportent à la question du genre, au respect de l’environnement, à l’égalité des sexes, aux violences faites aux femmes, à la protection des plus faibles et vulnérables, à la scolarisation des orphelins et le protection des veuves etc…

Ce prix fait écho à des défis humanitaires, il félicite les acteurs du 7ème art qui abordent ces problématiques sans réserve dans leurs films.

Le prix est remis au réalisateur du film lauréat qui à son tour le remet à une personnalité du monde associatif de son pays, à travers ses actions solidaires au profit des personnes nécessiteuses. C’est une reconnaissance à l’international pour son engagement auprès des minorités. Le prix a été remis lors de la cérémonie solennelle à Paris au cinéma Gaumont Champs Elysées en présence des autorités françaises, de plusieurs invités, médias africains et internationaux.

Le Palmares

LONG MÉTRAGE

  • Ubuntu d’or du meilleur long métrage : Yafa le pardon, un film de Christian Lara
  • Ubuntu d’argent : Petit Jo enfant des rues, un film de Daniel Kamwa
  • Ubuntu de bronze : Chariot of the gods, un film de Anurin Nwunembom
  • Prix spécial du jury : Barré Gobon dans “Petit Jo enfant des rues”
  • Ubuntu de la meilleure actrice : Elize De Wee dans “Terre des braves”
  • Ubuntu du meilleur acteur: Cosson Chinepoh dans “Chariot of the Gods”

COURT MÉTRAGE

  • Ubuntu d’or du meilleur court métrage: YAMB, un film de Winnele Veyret
  • Ubuntu d’argent: LEÇON, un film de Patrick M. Timbé
  • Ubuntu de bronze: DON’T FORGET US, un film de Oumar Diaw
  • Prix special du jury: HOMOPHOBE, un film de Steve Bell

DOCUMENTAIRE

  • Ubuntu d’or du meilleur documentaire : POISSON D’OR POISSON AFRICAIN, un film de Thomas Grand et Moussa Diop
  • Ubuntu d’argent: EL MAESTRO LABA SOSSEH, un film de Maky Madiba Sylla et Lionel Bourqui
  • Ubuntu de bronze : SUR LES TRACES DE MAMANI ABDOULAYE, un film de Amina Mamani Abdoulaye
  • Prix spécial du jury: SANTYE PAPANGER, un film de Laurent Pantaléon

SÉRIE TV

  • Ubuntu d’or de la meilleure série tv : MANJAK, une série réalisée par Hubert Laba Ndao et Siam Marley
  • Prix spécial du jury : LES CONTES DE RAYA, une série réalisée par Adja Mariam Soro
  • Ubuntu d’honneur: Alix Benezech ( pour sa jeune et déjà riche carrière

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.