Au nom de soi

Au nom de soi

Bouchta, est fils d’immigré algérien. Il est né à Marseille et a grandi dans l’une ses premières cités HLM. Il est le onzième d’une fratrie de douze enfants. Bouchta se sent simplement à part. Cette différence « dans l’Islam, c’est une maladie ». Dans sa famille, elle n’existe pas. « Je suis un homme au passé-composé féminin. J’appartiens au troisième genre, celui qui n’a pas trouvé sa place dans les diverses constitutions européennes des droits de l’homme, et qui pourtant existe depuis tout temps. Nommer enfin, c’est faire exister en pleine lumière. » Au nom de la tradition, il doit se marier. Il le sera contre son gré.

Pendant 1h15, il témoigne avec autodérision, humilité, subtilité et humour, sur la souffrance qui a été la sienne quant à sa quête d’identité. Loin d’être un porte-drapeau, Bouchta veut faire passer un message. En parlant d’immigration, d’’intégration, d’homophobie, du poids des coutumes, de discrimination sociale, dans un échange fictif avec sa mère, il ouvre la réflexion sur la place de l’homme et notamment sur la liberté qu’il a de pouvoir s’assumer tel qu’il est et d’être lui-même. « Si la pièce dénonce, j’ai voulu garder un oeil bienveillant sur une histoire de vie racontée sans fard et sans détours » confie le metteur en scène et de préciser que cette pièce où « l’humour tutoie le drame » il est question « d’une histoire de vie brute, sans retouche, avec la seule volonté de faire entendre la voix d’un homme derrière lequel se cache un artiste. Un artiste qui affirme son identité dans la résilience artistique »

Teaser :

« Sois un homme, mon fils », un seul en scène de et avec Bouchta, un talent brut touchant, authentique très prometteur à découvrir qui n’est pas sans rappeler un certain Elie Kakou. Un spectacle très actuel gorgé de bon sens, qui sensibilise, qui dénonce sans moraliser et qui interpelle autant qu’il fait rire, dans une mise en scène minimaliste de Richard Martin avec pour principal accessoire une malle, mais, quel mal ! Théâtre de dix heures (Paris XVIIIème) – Réservations 01 46 06 10 17 – www.theatrededixheures.fr