web analytics
28 janvier 2023

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Donald Trump a dit non au traité de Paris, l’Inde lutte contre le réchauffement climatique, Arnold Schwarzenegger critique la décision de Trump

GABRIEL MIHAI et VERONIQUE YANG

Aprés sa rencontre avec le président français, Donald Trump avait laissé plané le doute sur sa décision concernant les accords de Paris sur le climat.

L’accord de Paris est le premier accord universel sur le climat conçu après les négociations de la conférence de Paris (COP 21 ) sur le climat de la Convention Cadre des Nations Unies.

Laurent Fabius, président de la COP 21 et ministre de Affaires Etrangères à l’époque a présenté le projet d’accord final. Il a été approuvé par les 195 pays participants le 12 décembre 2015 et mis en vigueur le 4 novembre 2016.
John Kerry a signé l’accord pour les Etats Unis le 22 avril 2016 au siège des Nations Unies.

Lors de sa conférence de presse du 1er juin, la décision du président américain est tombée: NON à l’accord de Paris après une tentative de renégociation plus favorable aux intérêts des Etats Unis, refusée par le ,président Macron.

Selon le président français il s’agit là d’une grave erreur, que Donald Trump a commise, « une faute pour la planète » mais malgré tout, les deux pays continueront à travailler ensemble sauf sur le climat.

La France n’est pas la seule à regretter cette décision, l’Allemagne et l’Italie partagent cette opinion pensant que cette décision allait nuire au monde entier. La Russie quant à elle n’a pas l’intention de changer de position. L’Europe représentée par le président de la Commission Européenne, Jean-Claude Junker qualifie « d’érronée » la décision du président américain et continue à lutter contre le réchauffement climatique.
Ségolène Royal , ancienne ministre de l’écologie dénonce elle « un délit contre l ‘humanité ».

A cette décision, de nombreuses villes membres du C40, réseau de métropoles engagées contre le réchauffement climatique, ont réagi dès jeudi soir en s’illuminant de vert pour montrer leur protestation. Après Paris de 22 heures à 1 heure du matin, Mexico, Montréal ont pris le pas.

Vendredi matin, Annne Hidalgo, maire de Paris et présidente du C40 a tenu une conférence de presse pour réagir à la décision de Donald Trump et souligner l’importance de lutter contre le dérèglement climatique marquant le fait que 2016 fut l’année la plus chaude depuis le début des relevés de températures et que le XXIè siècle compte 16/17 années les plus chaudes que la Terre ait connues.

La France et l’Inde ont réaffirmé samedi leur volonté de lutter contre le réchauffement climatique après le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris.

 

En visite à Paris, le premier ministre indien Narendra Modi a promis de travailler «au-delà de l’accord».

Il s’exprimait après sa rencontre avec le président français Emmanuel Macron autour d’un déjeuner de travail à l’Elysée. «Nous sommes pour cet Accord de Paris et nous allons continuer à cet égard à travailler au delà de cet accord pour que les générations à venir reçoivent quelque chose de bien», a déclaré Narendra Modi.

«Il s’agit de notre responsabilité commune de protéger la terre, notre planète mère. Pour moi, pour les Indiens, la protection de l’environnement de notre planète est un article de foi», a-t-il ajouté. Le chef du gouvernement indien s’exprimait en hindi et ses propos étaient traduits en français par un interprète.

Pour Emmanuel Macron, l’appui du dirigeant indien renforce son appel mondial à défendre l’Accord de Paris, en dépit de la décision de Donald Trump qui a annoncé jeudi le retrait des Etats-Unis. «Je redis combien notre engagement commun est fort, en particulier sur le sujet climatique», a dit Emmanuel Macron.

«Nous sommes l’un et l’autre convaincus que nos deux pays ont beaucoup à faire pour la transition écologique et environnementale et pour la lutte contre le changement climatique», a-t-il encore déclaré. Narendra Modi a fait une étape à Paris au terme d’une tournée européenne, qui l’a conduit en Allemagne, en Espagne et en Russie.

Emmanuel Macron a ensuite indiqué qu’il se rendrait en Inde cette année pour assister au premier sommet de l’Alliance solaire internationale, qu’il souhaite élargir à de «nombreux autres pays». Cette initiative lancée par Paris et New Delhi dans le cadre de la Cop 21 doit favoriser le développement de l’énergie solaire dans les pays en voie de développement.

Les deux dirigeants ont également discuté du partenariat stratégique qui lie la France et l’Inde et de coopération en matière de lutte contre le terrorisme. Le chef de l’Etat français a évoqué notamment la lutte contre la diffusion du terrorisme sur internet, un domaine dans lequel les deux pays «travailleront sur des initiatives concrètes que nous prendrons avant la fin de l’année».

Arnold Schwarzenegger l’acteur, membre du parti républicain, n’a jamais caché son hostilité envers son collègue, Donald Trump. Les deux hommes se sont d’ailleurs écharpés à plusieurs reprises. Mais, cette fois, plus question de se chamailler au sujet des audiences de l’émission de télé réalité « The Celebrity Apprentice » anciennement animée par Trump et reprise par l’ex-gouverneur de Californie. Ce jeudi, Arnold Schwarzenegger a tourné une longue vidéo où il critique la décision de Trump de sortir des accords de Paris. Une vidéo aussitôt devenue virale.

« Un seul homme ne peut pas détruire tous nos progrès. Un seul homme ne peut pas stopper notre révolution concernant les énergies renouvelables. Un seul homme ne peut pas revenir en arrière dans le temps. Moi seul peut faire ça (ndlr : allusion à son rôle mythique de Terminator). Mon message est qu’en tant que Président, votre première et plus importante responsabilité est de protéger les citoyens. 200.000 personnes meurent chaque année aux Etats-Unis à cause de la pollution de l’air. La moitié de nos cours d’eau sont trop pollués pour notre santé. Nous ne pouvons pas juste nous asseoir et ne rien faire pendant que des gens sont malades et meurent ».

 

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.