web analytics

Jacqueline Sauvage: le symbole des victimes de violences conjugales est morte

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Jacqueline Sauvage, qui avait ému la France entière avec son histoire, elle était devenue le symbole des victimes de violences conjugales.

Agée de 72 ans, Jacqueline Sauvage est morte le 23 juillet dernier à La Selle-sur-le-Bied (Loiret), selon l’information de la République du Centre et ses obsèques se sont déroulées mardi, « dans la plus stricte intimité », rapporte le quotidien.

Jacqueline Sauvage a été condamnée une première fois à dix ans de prison en octobre 2014 pour le meurtre de Norbert Marot, son mari. Elle avait tiré trois coup de fusil de chasse deux ans plus tôt, sur cet homme qui la battait. Sa peine a été confirmée en appel en décembre 2015. Les filles de Jacqueline Sauvage, qui ont oeuvré pour sa libération, ont également subi des viols et des coups.

En 2015, le verdict en appel, qui confirme la peine de dix ans ferme, provoque l’émoi. Une pétition sur Internet réclamant sa grâce totale recueille 430 000 signatures.

Après lui avoir accordé une grâce partielle en janvier 2016, le président de la République François Hollande a finalement gracié totalement la sexagénaire.

Son combat et sa vie avaient ensuite donné lieu à un téléfilm diffusée sur TF1 en 2018 dans lequel Muriel Robin incarnait Jacqueline Sauvage.

Jacqueline Sauvage, le symbole des victimes de violences conjugales, la femme ému dans tous la France, aujourd’hui, il repose en paix quatre ans après sa grâce.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire