La faune et la flore de l’Australie dévastées par les incendies

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Depuis septembre 2019, les incendies dévastent le continent australien suite à des vagues de chaleur et des records de température battus.

Le nombre de pertes humaines est faible (28 morts) contrairement à celui des animaux qui peuplent l’Australie: koalas, kangourous, chevaux et chameaux… Au total, plus de 1,25 milliard d’entre eux ont péri à ce jour mais cela va encore augmenter, les feux ayant repris après une légère accalmie. Pour aider les animaux à survivre et à se nourrir, la nourriture  (des centaines de kilos de légumes) est jetée depuis des hélicoptères

Suite aux incendies actifs, près de 120 rien qu’en Nouvelle-Galles du Sud et Victoria, 60 000 personnes ont du évacuer leurs habitations et des milliers de victimes ont du se réfugier sur les plages avant d’être secourus. De ce fait, l’état d’urgence a été déclenché pendant 7 jours en Nouvelle-Galles du Sud. On compte plus de 2 000 maisons et 10 millions d’hectares brûlés parmi lesquels une majore partie de “l’Ile aux kangourous”.

A la date du 10 janvier 2020, il y avait 137 feux dont 66 incontrôlables, le long de la côte Pacifique, des centaines de feux ont été allumés et pour les spécialistes du climat, le responsable en serait le changement climatique. Depuis le début des incendies, 10,3 millions d’hectares ont été détruits par le feu. Il semblerait aussi que quelques incendies soient d’origine criminelle mais la plupart d’entre eux sont dus à la sécheresse.

Régulièrement, les feux de brousse débutent entre janvier et mars en Australie mais cette saison, ils ont commencé en septembre, très en avance, l’atmosphère sèche et les températures records battus en décembre avec 41,9°C en étant responsable sans oublier les vents violents. L’état de Victoria est l’un des plus touchés, les feux ayant pris sur la végétation asséchée provoquant des colonnes de fumée qui engendrent des éclairs . La foudre est ensuite responsable de nouveaux départs de feux. L’huile contenue dans les eucalyptus des forêts s’évapore en cas de températures très élevées et favorise la création de couronnes de feux.

Dans la zone montagneuse au nord-ouest de la banlieue de Sydney, le feu a détruit 8 000 km². Après 3 mois de lutte, les pompiers disent avoir maîtrisé le plus grand feu du continent dans la zone montagneuse de Gospers, hors de contrôle depuis presque trois mois. Dans certaines régions, la pluie est attendue jusqu’à 50 millimètres .

Les incendies ont été si violents qu’ils ont  nécessité l’intervention de réservistes de l’armée pour venir en aide aux pompiers, 3 000 personnes ont aussi été mobilisées pour évaluer les dégâts, rétablir l’électricité et distribue aide alimentaire et carburants. A cela s’est ajoutée une aide internationale provenant des USA, du Canada et de la France en hommes et en matériel. Une équipe d’aide médicale qui d’ordinaire intervient dans des pays étrangers touchés par des catastrophes naturelles a été montée pour la première fois dans le pays pour aider lors des évacuations.

Au fur et à mesure de l’étendue de la catastrophe, les aides se sont multipliées dans tous les domaines. Ainsi, la France a envoyé 5 experts dans la lutte contre les incendies dont la stratégie de lutte aérienne et a prévu d’envoyer une centaine d’hommes supplémentaire . Des initiatives pour aider les animaux naissent un peu partout comme à Carcassonne ou le parc australien a relayé via Facebook un appel de l’association Animal Rescue Collective, qui vient en aide à la faune très durement impactée, en demandant aux bénévoles d’Occitanie et de France de fabriquer “des poches en tissu destinées à héberger tous les bébés kangourous orphelins.. L’association a également créé une cagnotte afin de supporter les frais d’envoi et de douane.

Des personnalités du cinéma , de la chanson et du sport ont aussi fait des des dons à l’instar de la chanteuse Pink et de l’actrice Nicole Kidman. Elles ont été suivies par Naomi Watts, Hugh Jackman, le Prince Harry et son épouse Megan Markle et tennismen dont Federer et Nadal qui  se sont réunis pour verser 150 000 euros. D’autres stars du tennis se sont associées pour faire un don de 2,8 millions de dollars australiens . On y retrrouve  Serena Williams, Caroline Wozniacki, Novak Djokovic, Naomi Osaka, Petra Kvitova, Dominic Thiem, Coco Gauff, Nick Kyrgios, Stefanos Tsitsipas ou Alexander Zverev. A ce jour, le tournoi d’Australie n’est pas encore assurée, le matches de qualifications étant très perturbés.

Le don le plus impressionnant vient d’un fervent défenseur de la nature, du climat et de l’écologie, Léonardo Di Caprio qui vient de verser 3 millions de dollars pour aider les habitants et reconstruire le pays. De plus, il n’hésite pas à publier des images choc  sur les réseaux sociaux afin de sensibiliser le public et faire appel aux dons pour aider les victimes et les pompiers. En France, le zoo de Beauval a débloqué le 14 janvier, les 80 000 euros récoltés lors de la collecte de fonds (qui continue)  au profit de l’association de conservation  Tarongazoo” pour sauver la biodiversité sur place, lutter pour la survie des espèces et reconstruire leurs habitats dévastés… et “pour tout euro collecté, l’association Beauval Nature s’engage à en doubler le montant

A ce jour, malheureusement, les incendies continuent sur le continent australien malgré les fortes pluies responsables d’immenses innondations dans l’est du pays. On fait face aux plus fortes précipitations depuis 10 ans et de nouvelles fortes précipitations sont prévues pour le week- end et le début de la semaine suivante.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail