Les Négresses vertes en concert sur la scène flottante d’Agde

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Les Négresses vertes se sont produites sur la scène flottante d’Agde le 30 juillet dernier.

Les Négresses vertes est un groupe de rock alternatif français. La musique des Négresses vertes est un véritable melting-pot d’influences musicales ou se mélangent le rock, la rumba, la java le flamenco, le raï, la guinguette, la polka, la valse et même anglosaxonne.

En 1987, le groupe se forme, il est composé de musiciens issus du milieu punk. Mathias, Paulo et Gaby jouent dans le groupe Les Maîtres, Stef et Isa dans le groupe Les Ouvriers avec Grégoire Paulus, alors que Noël Rota alias Helno développe ses talents de choriste au sein de Lucrate Milk puis des Béruriers Noirs. Les musiciens se retrouvent souvent dans des fêtes tapageuses dans le 19e arrondissement de Paris.

Le nom « Les Négresses vertes » fut choisi à la suite d’un différent avec un vigile leur ordonnant de sortir d’un bar en leur donnant ce nom à cause de leurs cheveux teints en vert.

Le groupe de musiciens compte jusqu’à neuf membres, il teste ses premiers titres dans le métro, les halls d’immeubles ou sur les trottoirs de Paris. Le groupe est composé de : Stéfane Mellino à la guitare et au chant, Jean-Marie Paulus à la basse, Iza Mellino aux percussions, tambourin et chœurs, Michel Ochowiak à la trompette, Mathias Canavese à l’accordéon, Laurent Gabriel dit Gaby le magnifique à la batterie, Mathieu Paulus au trombone.

Leur premier album « Mlah », est publié en 1988, enregistré sur le label Off the Track et réalisé par le duo Sodi et Clive Martin. Cet album contient deux titres toujours dans les mémoires collectives, faisant partie des classiques des Négresses vertes: Zobi la mouche et Voilà l’été. La même année, ils effectuent une tournée outre-manche, saluée unanimement par la critique et le public. Madonna leur demande de participer à la bande originale du film Dick Tracy.

Leur second album « Famille nombreuse » mixé à Londres, paraît en 1991, sort deux ans plus tars et comprend un de leurs tubes les plus connus, largement diffusé lors des Férias « Sous le Soleil de Bodéga ». Le style de leurs albums est festif, gouailleur, joyeux.

En 1991, le groupe donne le premier concert français à Beyrouth au Liban depuis le début la guerre en 1975. En 1993, le groupe sort un remix en collaboration avec des grands noms tels que Massive Attack, Norman Cook ou William Orbit.

En 1993, Noël Rota alias Helno meurt d’une overdose d’héroïne, le groupe se produit moins ; Une formation a cinq membres sort Zig-zague sort en 1995 et travaillent en collaboration avec Serge Gainsbourg sur le titre de « La Gadoue ».

L’album « Trabendo » aux sonorités électroniques sort en 1999 et est sacré meilleur album dans la catégorie « Nouvelles Tendances » aux Victoires de la Musique.

En 2000, Les Négresses vertes se produisent à La Villette. Le groupe se sépare en 2001 et se reforme brièvement pour quelques concerts en 2016. En 2018 le groupe repart en tournée pour fêter le trentième anniversaire de son album des débuts, « Mlah » et la poursuit en 2019 au Festival des Filets Bleus à Concarneau, en avril et en juillet à Chamonix et à Aix-les-Bains et enfin à Agde en juillet dernier ; Et en octobre dernier à Bruxelles. Les Négresses vertes seront en tournée en 2020 à travers la France.

Le public pourra profiter de cette ambiance festive.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail