web analytics
30 novembre 2022

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Les prix DAPAT : une visibilité dans l’accompagnement des associations lauréates

Lauréats DAPAT 2022 - 2 ème édition

Danielle et Patrick De Giovanni, fondateurs du Fonds de dotation DAPAT, ont donné rendez-vous aux associations candidates, lundi 17 octobre au Théâtre Edouard VII à Paris, pour les récompenser.

Les prix DAPAT : une visibilité dans l’accompagnement des associations lauréates

Danielle et Patrick De Giovanni, fondateurs du Fonds de dotation DAPAT, ont donné rendez-vous aux associations candidates, lundi 17 octobre au Théâtre Edouard VII à Paris, pour les récompenser.
700 personnes étaient présentes pour cet événement, les associations candidates et de nombreuses personnalités parmi lesquelles Francis HUSTER, parrain de l’événement, Daniela LUMBROSO, maîtresse de cérémonie, qui remplaçait Cyrielle CLAIR, blessée à la jambe, suite à un accident dans la matinée,  Adriana KAREMBEU, Claudia TAGBO, Philippe CANDELORO, NICOLETTA, Sidney GOVOU, Anne ROUMANOFF, Firmine RICHARD, Guila Clara KESSOUS, Hedva SER, Edouard NAHUM, RABY, Fabrice DI FALCO, Tara VERGNET, etc.
Fabrice DI FALCO, a ravi le public de sa voix fascinante et les blagues d’Anne ROUMANOFF ont fait rire les invités. Les prix des deux catégories, ESPOIRS DE DAPAT et PRIX DU JURY, ont ensuite été remis aux associations lauréates. Ces dernières, de grande notoriété, s’adressent aux femmes en difficulté, pour que leur lutte devienne visible mais aussi pour obtenir un soutien.
LES ESPOIRS DE DAPAT
Lundi  17 octobre, les  5 associations lauréates ont reçu leur récompense au théâtre Edouard VII lors de la cérémonie:
1ère  : ARCE – AVENIR FEMMES ;
2ème: PERLA ;
3ème: LES CHAMPS DE BOOZ ;
4ème: THE SORORITY FONDATION ;
5ème: UNE VOIX POUR ELLES .

Qui sont ces associations?

 ARCE – AVENIR FEMMES
Aide à l’inclusion professionnelle des femmes de plus de 45 ans et lutte contre les discriminations « âgistes » et sexistes. Aujourd’hui, 1 million de femmes de plus de 45 ans sont à la recherche d’un emploi en 2022.
Alors que l’espérance de vie s’allonge, le regard porté sur la femme de plus de 45 ans, tant par la société que le monde professionnel, est impitoyable. A cette accumulation de discriminations sexistes et âgistes, s’ajoute une réalité économique puisque devenue invisible sur le marché de l’emploi, les femmes s’exposent à un risque de précarité dans leur seconde partie de vie.
Arce – Avenir Femmes dénonce la vulnérabilité systémique des femmes à partir de 45 ans et propose des accompagnements adaptés pour le retour à l’emploi en vue de sécuriser leur seconde partie de vie.
 PERLA
Perla s’engage pour la consolidation de la prise en charge des Femmes fragilisées par des violences intrafamiliales et Mères isolées.
L’association est basée à Bordeaux, se mobilise pour l’accès aux soins et bien-être des femmes fragilisées ayant besoin de soutien pour retrouver confiance et estime de soi ; elle s’adresse aussi aux Femmes seules qui deviennent et deviennent à être Mères. C’ est aussi  un collectif d’intervenantes professionnelles au sein de structures partenaires et lors de permanences itinérantes.Elle assure une prise en charge des enfants les ateliers, sans avoir à débourser un euro pour les femmes.
« Un homme devrait voir une perle rare dans une femme, et dans son sourire un rayon de soleil, mais aujourd’hui ce soutien fait défaut, à cause du sexisme, qui a tué la liberté des femmes. »
LES CHAMPS DE BOOZ
Les champs de Booz ont été créés par deux congrégations « Notre Dame de Charité » et « Le Bon Pasteur », pour venir en aide aux femmes seules, demandeuses d’asile, en cours de régularisation et d’insertion.
Tout est parti d’un récit biblique, tiré du Livre de Ruth, où trois personnages sont au cœur de ce récit :
– Noemi, une femme déjà âgée revient à Bethléem, son pays, après les dix années de son émigration à Moab ;
– Ruth, sa bru qui a voulu la suivre, arrive elle aussi, veuve, sans enfants et étrangère;
– Booz, est un parent riche de Noémie, qui, selon la loi, est en droit d’épouser Ruth pour assurer une descendance et redonner ainsi tous leurs droits à ces deux femmes.
L’inspiration de l’Association est ce qui se passe dans le champ entre Ruth qui glane et Booz qui l’accueille, la défend du racisme, du sexisme de ses moissonneurs, et l’intègre à son personnel.
Qu’elles aient quitté leur pays d’origine pour des raisons politiques ou personnelles (guerres, révolutions, racisme, discrimination religieuse, excision, mariage forcé, violences sexuelles, orientation sexuelle, etc.), toutes dégradées des conditions de vie dégradantes et violentes avec des séquelles physiques et psychologiques. A travers les différentes formes de soutien et d’accompagnement qu’elle propose, l’association veut permettre à ces femmes de retrouver la dignité et la confiance en elles et de faciliter leur intégration.
THE SORORITY FONDATION
Elle lutte contre les violences conjugales, intra-familiales, contre le harcèlement et plus généralement contre toutes les formes de violences auxquelles font face les femmes et les personnes issues des minorités de genre.
L’association inscrit également son action en matière de lutte pour l’égalité des genres, pour la sécurité, pour le respect et pour l’épanouissement de tou.te.s.
On peut faire appel à tout moment à la communauté pour trouver des conseils, des contacts, des compétences et du soutien sur une multitude de sujets.
L’APPLICATION DE SORORITY
Luttons ensemble contre les violences conjugales, intra-familiales et contre toutes les formes de harcèlement.
Dans la rue, chez toi, au bureau, dans les transports, partout, tu vois en temps réel les personnes autour de toi prêt.es à agir.
UNE VOIX POUR ELLES
Elle offre une prestation de service de déménagement et d’entreposage totalement gratuite pour les femmes qui fuient un conjoint violent.
Les femmes doivent être préalablement enregistrées auprès d’une structure sociale, CCAS, centres d’urgences, MSD pour pouvoir bénéficier de cette aide.
Lorsqu’une structure  leur fait appel , l’association organise le déménagement en toute sécurité, afin de récupérer les effets personnels de la bénéficiaire et les détourne sur un service d’entreposage gratuit le temps de sa reconstruction au sein d’un centre d’hébergement. A l’issue, lorsque la femme emménagera dans un nouveau logement, un service de réaménagement est également assuré pas les services . Il existe également une convention de partenariat signée avec une association qui propose des familles d’accueil d’animaux de compagnie.
Les 5 associations coups de coeur ont reçu chacune une dotation de 10.000€.
LAURÉATS : PRIX DU JURY DAPAT
Grand Prix du Jury
1er FIGHT FOR DIGNITY
2ème LA MAISON DE JEANNE
3ème MARRAINE & VOUS
4ème RÊV’ELLES
5ème UN PETIT BAGAGE D’AMOUR
FIGHT FOR DIGNITY
Associée à la recherche théorique (médicale et psychologique) et pratique (sur le terrain), elle permet aux femmes victimes de violences de se reconstruire et de retrouver confiance en elles.
Elle accompagne toutes les femmes vulnérables avec une pratique inédite, interdisciplinaire basée sur les valeurs du Karaté dans laquelle l’art du sport de combat prend une autre dimension
• Le respect de soi est au commencement du respect pour l’autre
• La reconnexion tête, cœur, corps crée de l’impact
• L’inclusion prend tout son sens
• Étudie et mesure l’impact de la pratique du karaté sur les bénéficiaires
• Production du guide méthodologique
• Formation des enseignantes
Ensemble, combattons le silence
Fight for Dignity lance la campagne « Ensemble, combattons le silence ». Portée par 18 athlètes dont l’ex-ministre chargée des sports, Roxana Maracineanu, cette campagne permet de sensibiliser et de lutter contre les violences dans le sport. La campagne « Ensemble, combattons le silence » comporte un guide unique pour aider les témoins ou victimes de violences. Ils et elles y trouveront des conseils, les numéros à appeler en cas d’urgence, des associations pour les accompagner, les orienter.
FIGHT FOR DIGINITY a reçue une dotation de 15.000 €, fonds de dotation DAPAT dédié aux femmes en détresse.
LA MAISON DE JEANNE
La Maison de Jeanne a pour objectif de créer un centre d’hébergement pour femmes isolées avec ou sans enfant.
La maison se situera à Belfort, (90) au centre de la Ville et accueillera une trentaine de personnes (femmes et enfants compris).
Une prise en charge globale : sociale, éducative, juridique, psychologique sera proposée par une équipe de professionnels et de bénévoles, tous animés par un but commun : rétablir les femmes accueillies dans leurs droits et les soutenir dans leur parentalité.
L’association a reçu une donation de 10.000 € comme fonds de dotation pour se projets.
MARRAINE & VOUS
L’association a été créée en 2013 par deux professionnelles du centre maternel Saint Luc de Nantes : ce centre accueille des femmes isolées et en grande difficulté.
L’association propose un parrainage entre une famille et une mère isolée. Offrir aux mamans seules une relation stable, de confiance et dans la durée avec une famille marraine. Des moments d’écoute, d’échange et de partage les ont permis à (re)prendre confiance, à découvrir leur savoir-faire et leur permettre ainsi de vivre leur vie de mère plus sereinement.
MARRAINE & VOUS a reçu une donation de 10.000 € un fonds de dotation pour son projet.
RÊV’ELLES
Depuis 2013, l’association Rêv’Elles inspire, motive et accompagne les jeunes femmes des quartiers populaires, dans leur épanouissement personnel et professionnel.
L’association présente en Île-de-France et en région Auvergne-Rhône-Alpes, a sensibilisé et accompagné près de 4000 jeunes filles et agit aussi sur le long terme en faveur de l’émancipation économique et sociale des jeunes femmes de quartiers populaires.
RÊV’ELLES a reçu de DAPAT un fonds de dotation de 10.000 € pour son projet.
UN PETIT BAGAGE D’AMOUR
L’association Un petit bagage d’amour est née de la volonté de Samra Seddik pour aider les femmes enceintes et les mamans en grande précarité. L’objectif est de fournir tout le matériel nécessaire aux mamans, afin qu’elles puissent accueillir leurs bébés dans de bonnes conditions et avec dignité.
L’association est aujourd’hui installée dans une ancienne bibliothèque de l’église Saint-Sulpice à Paris.
Ce lieu permet la rencontre entre les femmes et les bénévoles de tous horizons. C’est un lieu de stockage, de préparation et de distribution de valises de maternité.
L’association a reçu elle aussi un fonds de dotation de 10.000 €.
Une belle et généreuse initiative crée par Danielle et Patrick De Giovanni, fondateurs dédiés du Fonds de dotation DAPAT aux femmes en détresse, une cause portée par les associations plébiscitées, une soirée de fête n’ont pas manqué d’émouvoir le public présent.
Rendez-vous l’année prochaine pour la 3ème édition sur un thème très sensible « l’accès aux locaux et le développement du réseau associatif ».

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.