web analytics

Perpignan. Visa pour l’Image 2019 remet ses Prix. Guillermo ARIAS remporte le Visa d’Or Paris Match News

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Les soirées de projection se succèdent et apportent leur lot de récompenses pour les photojournalistes primés. Des “Visas” d’un montant de 5000 ou 8000 euros.

Le Prix ANI-PIXTRAKK fête ses 10 ans. Il a été remis au Français Nicolas KRIEF pour “Accrochages” ou les coulisses des grandes expositions publiques dans les musées nationaux.

Le Visa d’Or de la Presse quotidienne soutenu par Perpignan Méditerranée Métropole. Sur 22 titres en compétition, le gagnant est le quotidien français LIBERATION, récompensé pour le travail de Francesco ANSELMI sur le mur à la frontière Etats-Unis/Mexique.
Le Prix CARMIGNAC a été attribué à Tommaso PROTTI, photographe italien, pour “Terra Vermelha, vie et mort en Amazonie au Brésil”.

Le Visa d’Or de l’Information numérique France Info, soutenu par France Médias Monde (FMM), France Télévisions (FTV), Radio France et l’INA. Le jury a choisi de primer “Made in France” réalisé par Mathias DESTAL, Geoffrey LIVOISI, Lorenzo TUGNOLI, Michel DESPRATX, Allaume LEROY et Tom FLANERY, pour le site d’investigation français DISCLOSE. Cette enquête révèle l’usage massif d’armes françaises dans la guerre au Yémen qui a causé depuis 5 ans la mort de plusieurs milliers de civils.
Le Visa d’Or humanitaire du Comité International de la Croix Rouge (CICR) a été attribué à Abdulmonam EASSA, photojournaliste syrien de l’AFP,  pour son reportage sur le quotidien des habitants pendant le siège de la Ghouta orientale en Syrie en 2018.
Axelle de RUSSE, photojournaliste française, a reçu le Prix Pierre & Alexandra BOULAT 2019 soutenu par la SCAM.
Le Prix Camille LEPAGE 2019 soutenu par la SAIF a été remis à Thomas MOREL-FORT pour l’aider à terminer son reportage sur les employées domestiques philippines.
Le Prix de la Ville de Perpignan Remi OCHLIK Award 2019 a été attribué à Adriana LOUREIRO FERNANDEZ, photojournaliste vénézuélienne basée à Caracas, pour “Venezuela Paradise Lost”.
Le Visa d’Or Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, catégorie Magazine  a été remis au Français Frédéric NOY pour “La lente agonie du Lac Victoria”, lac qu’il connaît depuis plus de trente ans.
Le Visa d’Honneur du Figaro Magazine a été attribué à William Albert ALLARD, photographe-écrivain américain, un monument de la photo qui a publié une quarantaine de grands reportages photo dans National Geographic au cours de ses 50 années de carrière.
La Bourse CANON de la Femme photojournaliste 2019 revient à Anush BABAJANYAN/VII Photo Agency, pour son projet sur les familles nombreuses dans le Haut-Karabagh.

Le Prix Photo-FONDATION YVES ROCHER 2019 honore Nadia SHIRA COHEN, photographe américaine basée à Rome, pour son projet de reportage sur les tensions qui se sont développées entre les apiculteurs mayas et les mennonites au Mexique.

Enfin, le Visa d’Or Paris Match News, le Prix le plus prestigieux du photojournalisme revient cette année au photographe mexicain Guillermo ARIAS/AFP pour “La Caravane”, reportage sur la marche de 2000 migrants venus du Honduras tentant de rejoindre les Etats-Unis à travers le Mexique.
A l’an prochain pour Visa pour l’Image 2020, toujours à Perpignan, capitale mondiale du photojournalisme l’espace de deux semaines.
Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail