Babette de Rozières célèbre l’outremer avec la 5e édition du salon SAGASDOM

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Babette de Rozières fait partie de ces chefs emblématiques de la cuisine d’excellence à la française.

À l’occasion du Salon de la Gastronomie des outre-mer et de la Francophonie, elle donne à tous les Franciliens l’opportunité de profiter une nouvelle fois de la richesse du patrimoine culturel ultramarin avec un accent particulier sur la gastronomie.

Fondatrice de l’événement qui se tiendra cette année du 31 janvier au 2 février, elle mettra à l’honneur le « talent créole », selon l’expression choisie par l’écrivain et ami Yann Queffélec lors de la conférence de presse organisée à l’Hôtel de Ville. Une fois n’est pas coutume, l’invitée d’honneur sera la Guadeloupe.

La route a été sinueuse pour ce salon devenu aujourd’hui incontournable, avec près de 54 000 visiteurs en 2018. En effet, au départ, « beaucoup n’ont pas cru » à son projet longuement mûri, admet Mme de Rozières en précisant que les politiques et les chefs d’entreprise lui ont même parfois « tourné le dos ». Encore injustement méconnue dans la métropole, les cultures d’outre-mer font pourtant partie du « patrimoine national » de tous les Français, tient à le rappeler la fondatrice.

Anne Hidalgo, édile de Paris, parle même de la « dimension ultramarine » de la capitale, avec près de 200 000 personnes originaires des DOM-TOM. Philippe Bilger, ancien magistrat et président de l’Institut de la Parole, salue le service rendu par ce salon à la langue française, malmenée au quotidien et en perte de vitesse dans le monde. Oui, le SAGASDOM peut avant tout être considéré comme un événement d’intérêt public, rassembleur, convivial et chaleureux.

Babeth de Rozières savoure aujourd’hui la pérennité de l’évènement et l’importance grandissante de la gastronomie d’outre-mer en métropole avec la création prochaine d’un pavillon dédié en plein cœur du marché international de Rungis. Elle tient à remercier ses nombreux partenaires, dont la Mairie de Paris, la Semmaris et Dominique Loiseau, restauratrice, présidente du groupe Bernard Loiseau et marraine de l’édition 2020.

Cette année, 130 exposants sont attendus dans les allées du Palais des Expositions pour faire découvrir à tous le meilleur des DOM-TOM et de la Francophonie. De nombreux chefs de renommée internationale feront le déplacement avec en ligne de mire la nouvelle édition du Trophée Babette.

Comme chaque année, il consacrera les jeunes des lycées hôteliers ultramarins et de la francophonie. Mme de Rozières a d’ailleurs souligné que, l’année dernière, le lauréat du concours était devenu meilleur apprenti de France. Tous les sens seront ainsi en éveil. Des ballets créoles, des défilés en robes de fruit, des concerts de la Compagnie Créole, et même des débats sur le bien-manger sont prévus pour agrémenter le parcours culinaire des visiteurs.

Et les enfants pourront même s’essayer en cuisine à l’occasion des ateliers « Marmailles » et découvrir eux aussi la diversité de la gastronomie d’outre-mer. « Paris est une fête » et le SAGASDOM ne devrait pas y déroger.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire