web analytics
22 mai 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Le festival de Villerupt accueille Jasmine Trinca en invitée d’honneur !

Dans le cadre de sa 46e édition, le Festival du Film Italien de Villerupt met à l’honneur la comédienne et réalisatrice italienne Jasmine Trinca qui sera présente les vendredi 10 et samedi 11 novembre afin d’accompagner le film La Nouvelle femme.

Dans le cadre de sa 46e édition, le Festival du Film Italien de Villerupt met à l’honneur la comédienne et réalisatrice italienne Jasmine Trinca qui sera présente les vendredi 10 et samedi 11 novembre afin d’accompagner le film La Nouvelle femme. Elle y interprète la médecin et scientifique Maria Montessori, aux côtés notamment de Leïla Bekhti. La réalisatrice du film Léa Todorov sera également présente lors des deux avant-premières exceptionnelles que le festival a programmé, dont l’une suivra la cérémonie de palmarès et de remise des prix Amilcar prévue vendredi 10 novembre à partir de 20h. Cette cérémonie sera aussi l’occasion pour la Ville de Villerupt de remettre à Jasmine Trinca l’Amilcar de la Ville, trophée distinguant une personnalité du cinéma italien à la carrière remarquable.

Jasmine Trinca (Rome, 1981) grandit dans le quartier du Trastevere et fréquente assidûment le cinéma Nuovo Sacher de Nanni Moretti, réalisateur avec qui elle débute sa carrière de comédienne en 2001 dans La Stanza del Figlio (La Chambre du fils), Palme d’Or à Cannes. Pour ce film, elle est récompensée par le Ruban d’argent de l’actrice débutante (Les « Nastri d’argento » sont décernés par le Syndicat italien des journalistes de cinéma). En 2003 elle incarne Giorgia, l’une des protagonistes de La Meglio Gioventù (Nos Meilleures années) de Marco Tullio Giordana. Suivent ensuite près d’une trentaine de films qui lui valent de nom breuses récompenses : Trophée Chopard de la révélation féminine à Cannes en 2006 pour Il Caimano (Le Caïman) de Nanni Moretti, Prix Marcello-Mastroianni du meilleur espoir à Ve nise en 2009 pour Il Grande Sogno (Le Rêve italien) de Michele Placido, Ruban d’argent de la meilleure actrice en 2013 pour Miele de Valeria Golino et Un Giorno Devi Andare de Giorgio Diritti, Globe d’or de la meilleure actrice pour Miele (Les « Globi d’oro » sont décernés par la presse étrangère). Prix Un certain regard de la meilleure actrice à Cannes en 2017 et David di Donatello (équivalent de nos César) de la meilleure actrice en 2018 pour Fortunata de Sergio Castellitto,
Globe d’or de la meilleure actrice en 2019 pour Croce e Delizia de Simone Godano, David di Donatello de la meilleure actrice en 2020 pour La Dea Fortuna (Pour toujours) de Ferzan Ozpetek.
Elle fait ses premières armes de réalisatrice en 2020 avec le court-métrage Being My Mom. Son premier long-métrage, Marcel !, est présenté hors compétition à Cannes en 2022, où elle est membre du Jury. En 2023 elle interprète Ida, le personnage principal de La Storia, série TV réalisée par Francesca Archibugi, d’après le roman d’Elsa Morante, et Maria Montessori dans La Nouvelle femme de Léa Todorov.

La Nouvelle femme (AdVitam Distribution) Sélection officielle du Festival de Villerupt 2023, présenté en compétition pour l’Amilcar de la Critique et l’Amilcar des Exploitants 1900.

SYNOPSIS

Lili d’Alengy (Leila Bekhti), célèbre courtisane parisienne, a un secret honteux – sa fille Tina (Rafaelle Sonne ville-Caby) est née avec un handicap, elle est « idiote ». Peu disposée à s’occuper d’une enfant qui menace sa carrière, elle décide de quitter Paris pour Rome. Elle y fait la connaissance de Maria Montessori (Jasmine Trinca), une femme médecin qui développe une méthode d’apprentissage révolutionnaire pour les enfants qu’on appelle alors « déficients ». Maria pense que sa méthode, inspirée des dernières recherches scientifiques, pourrait être utile à tous les enfants. Elle a le projet de révolutionner l’école. Comme Lili, Maria a aussi un secret : un fils, Mario, né hors mariage et non reconnu. Le père est son collègue, le docteur Giuseppe Montesano (Raffaelle Esposito). Il voudrait l’épouser, mais Maria refuse le statut de femme mariée, et l’enfant est en nourrice à la campagne. Ensemble, les deux femmes vont s’en traider pour gagner leur place dans ce monde d’hommes et écrire l’Histoire, mais Maria, la femme moderne, devra choisir : son enfant ou son projet.

  • « Il y a des années, j’ai travaillé sur un documentaire sur les pédagogies alternatives dans l’entre-deux-guerres. Je m’étais donc documentée sur Maria Montessori, qui était la star – et la diva – de l’éducation nouvelle à cette époque. Elle avait expérimenté une méthode dès 1907 dans un quartier populaire de Rome. Obtenant des résultats étonnants avec des enfants atypiques, elle imagina vite qu’appliquée aux enfants « normaux », les résultats seraient extraordinaires. Elle avait un vrai point de vue de médecin sur l’éducation […] .

Sa vie est compliquée et passionnante, et j’ai eu le souci, tout au long de l’écriture, d’être le plus juste possible sur ce que je dirais d’elle», Léa Todorov.

Léa Todorov (Paris, 1982) est autrice, réalisatrice et productrice. Après des études de sciences politiques, elle écrit et réalise des documentaires, Sauver l’humanité aux heures de bureau (2012) puis Utopie russe (2014) avec Joanna Dunis.

En 2015 elle participe à la création de la société de production Elinka Films. En 2016, elle écrit le documentaire Révolution école : l’éduca tion nouvelle entre les deux guerres, réalisé par Joanna Grudzinska. Le film participe au Festival International du Film d’Histoire de Genève et au Film Festival de la Rochelle. Ce projet sur les pédagogies alternatives sera à l’origine de son premier long-métrage de fiction. La Nouvelle femme sur l’une de ces pédagogues, la célèbre Maria Mon.

LA NOUVELLE FEMME
France, Italie – 2023 1h39 | VOSTF
Réalisation : Léa Todorov,
Scénario : Léa Todorov, avec la collabo ration de Catherine Paillet,
Interprètes : Jasmine Trinca, Leila Bekhti, Rafaelle Sonneville-Caby, Raffaele Esposito, Laura Borelli, Nancy Huston, Agathe Bonitzer, Sébastien Pouderoux, Pietro Ragusa, Raffaella Ducrey Giordano, Georgia Ives, Stefano Abbati – AVANT-PREMIÈRE – (sortie le13 mars 2024).

Pour en savoir plus:
https://www.advitamdistribution.com/ films/la-nouvelle-femme

©Geko Films – Tempesta

Le film sera diffusé vendredi 10 novembre à 20h30 à L’Arche, 1 esplanade Nino Rota à Villerupt (après la cérémonie de clôture, en présence de Jasmine Trinca) et samedi 11 novembre à 18h15 à l’Hôtel de Ville de Villerupt, suivi d’une rencontre avec Léa Todorov et Jasmine Trinca.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.