web analytics

Corée du Nord: Macron a appelé samedi « à la responsabilité de tous et à prévenir toute escalade des tensions »

GABRIEL MIHAI

Emmanuel Macron a appelé samedi « à la responsabilité de tous et à prévenir toute escalade des tensions » dans la péninsule coréenne, après plusieurs jours de surenchère entre Washington et Pyongyang.

Après plusieurs jours de surenchère entre Washington et Pyongyang, Emmanuel Macron a décidé d’intervenir. Le chef de l’État a fait part de « sa préoccupation devant l’aggravation de la menace balistique et nucléaire en provenance de Corée du Nord, qui porte atteinte à la préservation de la paix et de la sécurité internationales ». « Le régime nord-coréen est aujourd’hui engagé dans une escalade dangereuse, qui fait peser une menace sérieuse sur la sécurité de ses voisins, ainsi que sur la pérennité du régime international de non-prolifération », écrit l’Élysée dans un communiqué.

Le chef de l’État veut ainsi que la communauté internationale agisse « de façon concertée, ferme et efficace afin d’amener la Corée du Nord à reprendre sans condition la voie du dialogue ».Il appelle également « à la responsabilité de tous et à prévenir toute escalade des tensions ».

« Avec les autres membres du Conseil de sécurité », la France demande à la Corée du Nord « de se conformer sans délai à ses obligations internationales et de procéder au démantèlement complet, vérifiable et irréversible de ses programmes nucléaires et balistiques ».

Emmanuel Macron assure par ailleurs « les alliés et partenaires de la France dans la région de sa solidarité dans la période actuelle ».

Le ministres britanniques des Affaires étrangères Boris Johnson a pointé samedi la responsabilité du régime de Kim Jong-Un dans la « crise » entre la Corée du Nord et les États-Unis, assurant travailler avec ses partenaires pour trouver une « issue diplomatique ».

« Le régime nord-coréen est à l’origine de ce problème, et doit le résoudre », a-t-il écrit sur le réseau social Twitter.

« La communauté internationale est unie pour s’assurer que la Corée du Nord mette fin à ses opérations agressives ».

« Nous travaillons avec les États-Unis et nos partenaires dans la région pour trouver une issue diplomatique à la crise ».

Cette déclaration intervient en pleine recrudescence des tensions entre Pyongyang et Washington.