web analytics

Divorce pour tous

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Divorce pour tous

Le théâtre reprend du service pour quelques salles qui en prennent le pari. Il était temps ! Le coup d’envoi a été donné en ce jeudi 09 juillet avec la pièce « Quelle famille » à la Grande Comédie, devant une salle masquée à son arrivée et certaines places laissées vacantes entre les spectateurs, règles sanitaires oblige. Nous y étions.

Paris, années 70. Mais quelle mouche a donc piqué cette famille ? De l’arrière-grand-père en passant par les grands-parents, les parents jusqu’aux enfants, chacun de ses membres a une bonne raison de vouloir divorcer. La bourgeoise coincée Marie-Christine dit « Marie-Kiki » (Armelle) n’en revient pas. Cette situation kafkaïenne la dépasse. Et il y a de quoi. Sa mère Denise lui apprend, valise à la main, qu’elle quitte son père Raymond pour le 22ème fois, quand super papy, son grand-père octogénaire (Jean-Pierre Castaldi) débarque de la Nièvre alors que cela faisait 20 ans qu’il n’était pas venu à Paris, pour lui révéler son intention de se séparer au bout de 60 ans de sa femme et que sa propre fille Annie, fraîchement mariée à Franck, un futur médecin et enceinte de 6 semaines, lui annonce qu’elle veut, elle aussi, divorcer.

                         

« Cette fois-ci, l’heure est grave ». Même Marie-Kiki n’y échappera pas en découvrant que son époux Edouard-Henry l’a trompée aux débuts de leur mariage. Les volontés de divorcer à la chaîne créent un abracadabrant désordre. « La raison principale du divorce, n’est-elle pas le mariage ? » Mais, règlements de comptes, différents conjugaux et portes qui claquent n’auront pas raison de cette famille de quatre générations dans laquelle in fine, l’amour sortira vainqueur.

« Quelle famille », une comédie dans la pure tradition du boulevard, de Francis Joffo présentée pour la première fois à Paris après l’arrêt contraint dû au contexte du Covid, d’une tournée en France, mise en scène par Xavier Viton – Un joyeux désordre de scènes conjugales rythmé  et coloré à souhait, dans lequel rires et émotions sont garantis, gaiement interprété par Armelle, Jean-Pierre Castaldi, Claire Conty, Julie Lagnier, Didier Claveau, Simon Jeannin et Xavier Viton – Au Théâtre la Grande Comédie, (Paris IXème) du jeudi au samedi à 20h30 et le dimanche à 18h00 – Réservations : 01 48 74 03 65 – www.happycomedie.com

Visuels : (C) Service de presse et DV

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail