web analytics

En ce 18 juin, bonne fête à tous les papa!

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

VÉRONIQUE  YANG

La fête des pères est une tradition  qui date de l’antiquité; elle célébrait la St Joseph, “père du Christ” et au moyen âge la date avait été fixée le 19 mars jour de la saint Joseph. Elle est conservée à cette date dans les pays catholiques, Espagne, Portugal, Italie et les pays d’Amérique Latine. Au cours des siècles  elle fut transférée par des décrets des papes Grégoire XV puis Pie IX et Pie X.
Civilement, la fête des pères est créée au XXème siècle aux Etats Unis et est instituée le 19 juin 1910 par Sonora Smart Dodd qui voulait rendre hommage à son père qui avait élévé seul ses enfants après la mort de sa femme, regrettant que contrairement aux mères, aucun jour ne soit dédié aux pères.
Pour des raisons de commodités, la date fut choisie, le troisième dimanche de juin et toujours sur son idée, la fête se commercialise avec l”offre de cadeaux à partir de 1930. En 1972, le président Richard Nixon rend le jour de la fête des pères jour férié et fête nationale.
Selon les pays, les traditions varient tout comme les dates. Ainsi en Allemagne, la célébration tombe le jour de l’Ascension soit 40 jours après Pâques et dans certaines régions on l’ appelle Jour des Hommes ou des Messieurs. Mais la tradition veut que l’on fête les papas aux quatre coins du monde, en Europe, en Roumanie cela ne fait que 7 ans que l’on célèbre les pères, en Afrique, en Amérique du sud, Australie, Nouvelle Zélande et en Asie où l’on relève quelques particularités comme à Taiwan où elle est appelée Jour de baba, huitème jour du huitième mois, le 8 août. En Thailande,  elle tombe le jour de l’anniversaire du roi, pour le momment le 5 décembre en attendant  le successeur de Rama IX décédé en octobre 2016. Une fleur Cana est offerte aux pères et grands pères et on porte du jaune couleur du jour où le roi est né, un lundi.
Dans les pays hindous on fait cela fin août, début septembre, le jour de la nouvelle lune.
Cette année comme toutes les autres avant, il a fallu trouver le bon cadeau, celui qui sort de l’ordinaire, autre qu’une cravate, un cendrier, une chemise ou autre accessoire; mais le plus beau reste celui réalisé à l’école, le dessin ou le moulage. Souhaitons donc à cette tradition de perdurer.
Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail