web analytics

Explosions à Dortmund: des pistes islamiste, une lettre retrouvée sur les lieux

GABRIEL MIHAI

« Acteurs, chanteurs, sportifs et autres mécréants figurent sur la liste de mort de l’EI »

Les trois explosions survenues mardi soir près du bus de l’équipe de football allemande de Dortmund, avant une rencontre de Ligue des champions, visaient directement le véhicule, a indiqué le chef de la police locale.

« Nous partons du principe, et nous l’avons fait dès le départ, qu’il s’est agi d’une attaque qui visait directement le bus » de l’équipe, a déclaré Gregor Lange lors d’une conférence de presse. Une lettre a été découverte sur les lieux. L’authenticité de cette lettre est en cours de vérification. Les enquêteurs ont découvert des traces d’explosifs et ont décidé de fouiller la zone.

Deux blessés

Un agent de police à moto a aussi été blessé. Le policier roulait à l’avant du bus pris pour cible, escortant l’équipe vers le stade. L’homme a été touché par l’explosion et est sous le choc. Il n’est pas apte à travailler pour le moment.

Des vitres renforcées du bus ont partiellement volé en éclats et un joueur de l’équipe, le défenseur international espagnol Marc Bartra, 26 ans, a été blessé. Il a été opéré dans la soirée d’une fracture du poignet, avec succès selon le club, et soigné pour des coupures.

La police examinait mercredi la piste islamiste dans l’enquête sur l’attaque à l’explosif qui a visé le bus du club de football de Dortmund, après avoir découvert une lettre de revendication évoquant le groupe Etat islamique, selon plusieurs médias allemands.

« Désormais, tous les acteurs, chanteurs, sportifs et autres mécréants de premier plan en Allemagne et dans les autres pays croisés figurent sur la liste de mort de l’Etat islamique », affirme ce courrier cité par l’agence DPA.

Les recherches se concentrent en particulier sur une lettre de revendication retrouvée sur les lieux et qui devrait permettre d’y voir plus clair sur cet acte ayant blessé un joueur espagnol et plongé le monde du football dans l’émoi.

« La lettre endosse la responsabilité des faits », a indiqué une magistrate du parquet mardi en fin de soirée, Sandra Lücke. Elle n’en a pas donné le contenu et indiqué vérifier son « authenticité ».

L’équipe de Dortmund a repris l’entraînement ce mercredi et le match a été reporté à mercredi 18h45. Les mesures de sécurité ont été revues pour atteindre un niveau maximum au stade et dans la ville. « Nous ferons tout ce qui est possible pour que le match se déroule en toute sécurité », a dit le chef de la police.

A Munich aussi, où le Bayern affronte dans la soirée le Real Madrid, la sécurité des deux équipes a été renforcée.