web analytics
28 janvier 2023

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

FashIon Week: Défilé « Bloody Madone » de Christophe Guillarmé au Balajo

Véronique YANG et Gabriel MIHAI

Ce soir au Balajo, près de la Bastille, Christophe Guillarmé nous a fait découvrir sa collection printemps-été 2017.

Ancien élève de l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués Dupérré dont il est sorti diplômé, ce jeune styliste créateur né en 1977 à Antibes a acquis la notoriété grâce à ses nombreuses participations aux fashIon weeks dans le monde entier ainsi qu’à ses participations au Festival de Cannes depuis une dizaine d’années.
En 1998, il crée sa première collection après son passage chez Jean-Charles de Castelbajac, Dice Kayek et Stella Cadente.
Son style ultra féminin mèle selon lui le Glam’Rock et la Couture et grâce à ses relations avec les stars internationales , il s’octroie leur collaboration afin de mettre en valeur ses créations.
Parmi les personnalités ayant porté ses robes, on notera la présence de Paris Hilton, Vanessa Hessler, Victoria  Silvsledt, Natacha Amal, Aida Touihri ou bien encore Julie Gayet et des comédiennes à l’affiche de Flashdance ou des chanteuses comme Hélène Sagara et Inna Modja.
Une célébrité manque au tableau de Christophe Guillarmé: Halle Berry.
« Couturier  » du Festival de Cannes, il s’installe à la villa d’Estelle près du Majestic. Tout y est prévu pour cette occasion: sacs et chaussures Carmen Steffens, joaillerie Neuhaus, bijoux Elsa Lee accompagnent les tenues du créateur ainsi que le maquillage de Make up for Ever et les coiffures de Eros Guiliani.
Pour cette collection printemps-été 2017 « Bloody Madone », Christophe Guillarmé s’est inspiré  de la couleur rouge du Bloody Mary et de la dentelle blanche de la Madone pour de sublimes fourreaux de soies mais aussi des imprimés fleuris.
Nous attendons avec impatience la collection suivante présentée en mars prochain qui nous réservera des surprises dont le travail du néoprène ou le développement d’un esprit couture graphique.
Dans un autre genre et dans un autre décor, celui de l’hôtel de l’industrie à St Germain des Prés, nous avons assisté lundi soir au défilé d’un jeune créateur d’origine chinoise LIU LISI;l e défilé printemps-été  Haute Couture 2017 Ce jeune designer  très prometteur est né en 1990 à Chendu et est venu à Paris pour y faire ses études . Il décide alorsde suivre une formation à l’école Formamode et Esmod International.
Après avoir réussi ses diplômes, il crée sa marque qui porte son nom et très rapidement se fait connaitre grâce à ses modèles portés par des actrices dont Aurélia Kazan et Adriana Karembeu.  Déjà bien connu dans son pays, il compte bien conquérir Paris avec ses créations aussi bien de soirées que de cocktails.
Cette année lors du défilé de St Germain des Prés, il  a continué à nous éblouir par ses modèles originaux et de nombreux invités ont pu applaudir son travail. On a pu y rencontrer des représentants du cinéma (la jeune actrice d’origine chinoise Yubai Zhang qui s’est distinguée dans le rôle de Mulan au cirque Phoenix et au cinéma aux côtés de Nathalie Baye et Pierre Arditi dans » ensembles c’est trop », mais aussi le cinéaste kurde Mustafa Ozgun mais aussi l’ambassadrice de l’excellence française Florence Poulet.s2260001 s2260002 s2260003 s2260004 s2260005 s2260006 s2260008 s2260008-2 s2260009 s2260010 s2260020 s2260021 s2260022 s2260023 s2260024 s2260025 s2260026 s2260027 s2260028 s2260029 s2260030 s2260031 s2260032 s2260033 s2260034 s2260035 s2260036 s2260037 s2260038 s2260039 s2260040 s2260097 s2260103 s2260104 s2260105 s2260106 s2260112 s2260113 s2260122 s2260131 s2260140 s2260149 s2260153
20160926_195704-florence-poulet-ma-france 20160926-salle-tous-assis 20160926-salle-miss-nationale-et-david  20160926-modele-10 20160926-modele-9 20160926-modele-8 20160926-modele-7 20160926-modele-6 20160926-modele-5 20160926-modele-4 20160926-modele-2 20160926-modele-1

 

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.