web analytics

Le casting est terminé on connait les acteurs du nouveau gouvernement

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Mais avant d’entrer en fonction, chaque nouveau ministre sera soumis à un examen complet par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).
“Il s’agit d’abord de vérifier le patrimoine des gens qui vont être nommés, les conflits d’intérêts qui ont pu être les leurs ces cinq dernières années, et qu’ils sont bien à jour sur leurs obligations fiscales”, explique Jean-Baptiste Soufron, avocat de l’association de lutte contre la corruption Anticor. “Ce n’est pas la question de savoir s’ils sont riches ou pas riches, mais de s’assurer qu’ils ne profiteront pas de leurs fonctions pour s’enrichir au détriment des Français.”

Selon l’Élysée, ce gouvernement devrait compter “une vingtaine de ministres et de ministres délégués”. L’équipe dirigée par Édouard Philippe comptait 16 ministres, trois ministres délégués et 17 secrétaires d’État. Selon un proche d’Emmanuel Macron, l’annonce devrait par ailleurs se faire “en deux temps”, d’abord les ministres, puis les secrétaires d’État. L’entourage du président a également assuré qu’il y aurait “de nouveaux talents” et “des personnalités venues d’horizons différents”.

Après une journée de tractations et de suspens, Alexis Kohler a dévoilé la composition du nouveau gouvernement, dirigé par Jean Castex, ce lundi 6 juillet à 19h07. Huit nouveaux ministres ou ministres délégués font ainsi leur entrée au gouvernement, dont Barbara Pompili à la Transition écologique, Éric Dupond-Moretti à la Justice, Roselyne Bachelot à la Culture, et Élisabeth Moreno à l’Égalité femmes-hommes.

Voici la composition du gouvernement Castex I :

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et Affaires étrangères
Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique
Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports
Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance
Florence Parly, ministre des Armées
Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur
Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion
Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer
Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires
Éric Dupont-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice
Roselyne Bachelot, ministre de la Culture
Olivier Véran, ministre de la Solidaires et de la Santé
Annick Girardin, ministre de la Mer
Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation
Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publique

Marc Fesneau, ministre délégué aux Relations avec le Parlement et à la participation citoyenne
Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’égalité femmes/hommes
Franck Riester, ministre délégué au Commerce extérieur
Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué en charge des Transports
Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics
Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie
Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports
Geneviève Darrieusecq, ministre déléguée chargée de la Mémoire
Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté
Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et moyennes entreprises
Brigitte Klinkert, ministre déléguée chargée de l’Insertion
Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la Ville
Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l’Autonomie
Gabriel Attal, secrétaire d’État et porte-parole du gouvernement

Bruno Le Maire a été vu le champ de son ministère étendu avec l’Économie, les Finances et la Relance. Il sera épaulé par trois ministres délégués: Olivier Dussopt, chargé des Comptes publics, Agnès Pannier-Runacher, chargée de l’Industrie, et un nouvel entrant, Alain Griset, chargé des Petites et moyennes entreprises.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail