web analytics

Le commandant et père de la Révolution cubaine est décédé

VÉRONIQUE  YANG

Fidel Castro , ex dirigeant de Cuba est décédé le 25 novembre à l’âge de 90 ans à La Havane. Nous garderons toujours le souvenir de l’homme en uniforme vert au caractère bien trempé, de sa légendaire barbe et de ses cigares.

Fils d’un grand propriétaire terrien d’origine espagnole, celui qui fut l’égérie et le père de la révolution cubaine est mort. Il s’est éteint à l’âge de 90 ans à La Havane a annoncé son frère Raul, Il sera incinéré dès samedi selon ses volontés.

Fidel Castro est le père de la Révolution cubaine, Il avait participé au renversement du pouvoir militaire du général Batista en 1959 aux côtés de Che Guebara. Connu pour sa position anti américaine, il a défié 11  présidents américains et  a survécu à de nombreuse tentatives d’assassinat .

En avril  1961, il fit avorter la tentative  soutenue par la CIA de débarquement d’exilés cubains dans la Baie des Cochons, ce qui fut à l’origine de l’embargo commercial et financier décrété par J.F. Kennedy  qui malgré certains assouplissements proposés par le président Obama est toujours en vigueur.

En octobre 1962, la crise des missiles provoquée par l’installation de fusées nucléaires soviétiques à Cuba n’a eu pour effet que l’accentuation des mesures prises par Washington allant jusqu’à un blocus naval de l’île. Afin d’éviter un conflit nucléaire, Moscou retira ses fusées et suite à cela, Washington  assura que Cuba ne serait pas envahie.

Fort de sa réussite, le « Lider Maximo » a exporté son dogme révolutionnaire dans les pays d’Amérique Latine mais aussi d’Afrique dont en Angola où il envoya des troupes pendant 15 ans..
Dans son pays, il fut responsable de l’alphabétisation et de la mise en place d’un système de santé efficace pour tous.

En 1991, alors que beaucoup prédisent la fin du régime, due en partie à la chute de l’URSS, il se tourne vers le tourisme afin de redresser les finances du pays et trouve de nouveaux alliés avec la Chine et le Vénézuela dirigé par celui qu’il présentait  comme son fils spirituel, Hugo Chavez.

En 2006, après une hémorragie intestinale, il cède le pouvoir à son frère Raul mais garde certaines responsabilités officielles jusqu’en 2011 année où il lui cède son poste de premier secrétaire  du Parti Communiste Cubain (PCC), Raul étant le second du parti depuis sa création en 1965.

Entre février 2014 et avril 2015, de nombreuses rumeurs sur son état de santé et sa disparition avaient circulé.Pourtant depuis un an et demi, il recommençait à recevoir chez lui des personnalités comme le président vietnamien Tran Dai Quang mais refusa de recevoir le Premier Ministre canadien Justin Trudeau. Il trouva aussi le temps de publier « des réflexions ».

Le décès de Fidel Castro , survenu à peine deux ans après le rapprochement avec les Etats Unis tourne la page de la guerre froide et rend Raul Castro seul  face à ses responsabilités et sa fonction. A 85 ans, celui qui fut dans l’ombre depuis 10 ans l’instigateur du rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba  devra désormais prendre ses décisions  seul sans consulter le »commandant en chef ».

fidel-castro-le-pere-de-la-revolution

 

fidel-castro-e-mort

 

fidel-et-raul-castro