web analytics

Notre Dame de Lorette à Alan: ont reçu sur scène le groupe Via El Mundo

Un beau voyage musical hispanique et latino au Notre Dame de Lorette avec le concert de Via el mundo a étais tenu le 27 juin.

Formé de cinq musiciens, guitaristes/chanteurs, percussionniste, chanteuses et accordéoniste, ce groupe présente un répertoire essentiellement venu d’Espagne et d’Amérique latine qui se balade entre chants populaires et traditionnels. Les sourires des belles Cubaines, la rumba andalouse, les légendes (…) Marlène danse, chante, elle vous emporte au-delà du temps et des frontières.

Notre Dame de Lorette est un lieu complice, en 1735, était un hôpital créé par les évêques de Saint Bertrand de Comminges, en soignant chaque malade, mais aujourd’hui est un lieu où ont peut dîner et écouter divers artistes en concert.

« L’hôpital de la Charité Notre-Dame de Lorette a été fondé en 1734 par Gabriel Olivier de Lubières du Bouchet, évêque de Saint Bertrand de Comminges. Dans le projet fondateur, il est bien spécifié que doivent y être soignés et secourus les malades pauvres des localités avoisinantes, les mendiants, les vagabonds, exempts de maladies contagieuses. A l’époque plus de de huit français sur dix habitent la campagne, sans moyens de transports, les plateaux techniques de la médecine et de la chirurgie sont inexistants. C’est dans ce contexte qu’une ordonnance royale du 12 septembre 1724 avait prescrit la création de petits hôpitaux en milieu rural pour soigner les populations au plus près de leur lieu d’habitation. L’hôpital Notre-Dame de Lorette peut être considéré comme l’un des vétérans de la première politique hospitalière française. »

Pendant la guerre de 1939 – 1945 il honore sa tradition d’hospitalité en hébergeant des réfugiés alsaciens ainsi que quelques enfants de familles juives toulousaines et de résistants recherchés par la police allemande. Les bâtiments manquaient d’entretien depuis le début du siècle. Au sortir de la guerre en 1945, ils se trouvent déjà très détériorés, du fait notamment de toitures en bien mauvais état. Le bâtiment ouvert à tous vents, envahi par la végétation, est alors livré à l’abandon et au pillage.

Christophe Ferry, a sauvé Notre-Dame de Lorette qu’il est un monument historique de la ruine en 1985, les toitures, le cloître, l’ancienne salle des malades avec ses plafonds à la Française, ont fait l’objet d’un important chantier de restauration mené depuis plus de 30 ans.

L’ancienne salle commune des malades, récemment restaurée avec ses magnifiques plafonds à la Française, son plancher de chêne à l’ancienne, ses hautes fenêtres et ses murs d’épaisseur 1,40m, offre un espace prestigieux de réception. Dans son prolongement, elle communique directement avec l’ancienne chapelle. Sur son côté ouest, elle ouvre sur le cloître.

Il est devenu le lieu de rencontre entre le public et l’artiste, le choix des artistes se fait toujours sur des critères de qualité, et la programmation y est très éclectique : chanson, classique, jazz, musique du monde, danse, théâtre, slam.

Le 27 juin c’est le groupe Via el mundo qui a fait le show. Un merveilleux carnet de voyage magnifié par des accompagnements musicaux et vocaux d’une exceptionnelle qualité.

Adam Wotjas, musicien, chanteur, compositeur polyglotte et sans frontières, s’accompagne à la guitare et à l’harmonica.

Trois musiciens de grand talent aussi à l’aise dans les accompagnements qu’en solo que leur offre la chef de chœur : Olivier Vayre à la guitare, Fabien Quirighetti à l’accordéon et David Dutech aux percussions.

Marlène Canal et sa merveilleuse voix, ses intonations ibériques, ses transitions alliant la chaleur, l’humour et la dérision, dirige cette formation qui a enchanter le public.

Via el mundo sera en tournée:

  • Montblanc, France : Concert Place du Village 22h le 5 juillet 2021;
  • Capvern, France : Concert Eglise de la Sainte-Trinité 21h le 26 juillet 2021;
  • Aspet, France : Concert Chapelle de Miegecoste 20h le 27 juillet 2021.