web analytics

Le Salon du Livre a ouvert ses portes du 24 au 27 mars 2017, au parc des expositions à Paris

Véronique PHITOUSSI

Le Grand public et les professionnels du livre se sont donné rendez-vous au Salon Livre Paris du 24 au 27 mars 2017 Porte de Versailles.

Le Salon du Livre a ouvert ses portes du 24 au 27 mars 2017, au parc des expositions à Paris.
Trois mille auteurs ont répondu présents pendant quatre jours au Salon du livre, baptisé cette année Salon Livre Paris. Et, comme chaque année, au côté de stars de la littérature, les visiteurs ont pu croiser chroniqueurs, animateurs, acteurs, tous venus dédicacer leur ouvrage.

Le Salon du Livre a mis à l’honneur le Maroc, les auteurs marocains reconnus et des nouveaux talents.
Valérie Pécresse s’est longuement entretenue avec les représentants du stand du Maroc.
Le Salon continue d’innover en 2017 avec de nouveaux espaces, une nouvelle scénographie, de nouvelles scènes et une nouvelle tarification.

Un nouveau pavillon de 400 m2 voit le jour cette année en plein cœur de Livre Paris afin de faciliter la présence des pays africains sur une manifestation internationale. Ce nouveau pavillon était animé par des rencontres, par des rencontres, des débats, des ateliers jeunesse, des séances de dédicaces.

La Scène Jeunesse, un espace dédié aux 6-15 ans entièrement repensé avec une véritable scène fermée pour accueillir spectacles, auteurs, artistes, booktubeurs et blogueurs. Le Square Jeunesse proposait une librairie et un atelier pour raconter des histoires ou dessiner.

Le Prix des Muses de France Musique a décerné « Le Prix de l’Essai » à Karine Le Bail pour son livre « pour la musique au pas – Etre musicien sous l’occupation ».

De nombreuses personnalités étaient présentes lors de l’inauguration telles que Serge Moati, journaliste, réalisateur, Bernard Werber, écrivain, Franck Clere, rédacteur en chef de Fashion’s Life, Renaud Matthieu, Gonzague Saint Bris, écrivain et journaliste, Renaud Duval pour son livre « La Dame aux Camélias », Françis Lalanne pour « De mémoire amoureuse » et « La fille imaginée », Nadia Guiny pour « Le Pépin et les Pépites », Jean-Antoine Duprat, écrivain, Sauveur Boukris, médecin et écrivain et François Michalon, directeur des éditions Fortuna et bien d’autres encore.

PHOTOS: VÉRONIQUE  PHITOUSSI / IMPACT EUROPEAN – WPA