web analytics

Les plus beaux yeux du cinéma se sont fermés à jamais, Michèle Morgan n’est plus

VERONIQUE YANG

L’actrice Michèle Morgan, connue du monde entier s’est éteinte ce matin du 20 décembre à Meudon (92).

Connue sous le nom de Michèle Morgan, Simone Roussel est née le 29 février 1920 à Neuilly sur Seine. A l’âge de 13 ans elle débarque à Dieppe avec ses parents et en 1933 découvre la scène lors de spectacles au casino. Alors qu’elle avait fugué en compagnie de son frère cadet pour se rendre à Paris chez ses grands parents en 1935. Elle court les castings.
Elle obtient son premier rôle de figurante dans Mam’zelle Mozart; C’est alors qu’elle rencontre le réalisateur Yvan Noé et sur ses conseils s’inscrit au Cours Simon l’année suivante . Cest à ce moment qu’elle prend le pseudonyme de Michèle Morgan.

Présentée au réalisateur Marc Allégret qui prépare son nouveau film « Gribouille », elle est choisie par le producteur Max Stoffel comme premier rôle et empoche ainsi son premier gros cachet. Avec le succès du film la RKO lui propose un contrat à Hollywood et en 1937 elle tourne avec le plus grand acteur de l’époque Charles Boyer .
Jean Carné  lui propose alors le rôle de Nelly dans « Quai des brumes » avec Jean Gabin où il aura la fameuse réplique « T’as de beaux yeux, tu sais »…et alors que la guerre a éclaté le 3 septembre 1939, elle le retrouve lors d’une permission pour tourner le film « Remorques ».

En 1942, elle épouse aux Etats-Unis  Bill Marshall dont elle aura un fils Mike Marshall qui décédera en 2005. C’est aussi en 1942 que la chance lui tourne le dos avec les rôles principaux de « Soupçons » de Hitchcok et   « Casablanca » qui révélera Ingrid Bergman. et où elle n’est pas choisie.

En 1946, elle est la première à recevoir le prix d’interprétation féminine du Festival de Cannes et après son divorce, elle épouse l’acteur Henri Vidal avec qui elle tourne plusieurs films, puis c’est la rencontre avec Gérard Philippe dans « les grandes manoeuvres ».

Le film « Retour de manivelle » en 1957 marque un tournant dans sa carrière en faisant d’elle une femme dure et méprisante.

Après le décès d’Henri Vidal en 1959, elle rencontre le cinéaste Gérard Oury lors du tournage du film « Le miroir à deux faces »d’André Cayatte. Elle partagera la vie du cinéaste jusqu’à son décès en 2006.

En 1967, après « Benjamin ou les mémoires d’un puceau », elle décide de suspendre sa carrière et se consacre à la poésie, sa passion la peinture et à la haute couture.On peut la voir quelquefois à la télévision, au cinéma ou au théâtre et préside même le festival de Cannes de 1971.

Claude Lellouch réussit à la persuader de revenir à l’écran dans « le chat et la souris » en 1975.

Marraine du festival de Cannes en 1996, elle reçoit à Venise le Lion d’Or pour l’ensemble de toute sa carrière. Sa dernière apparition sera dans un téléfilm réalisé en par la fille de Gérard Oury, Danièle Thompson et en 2001, elle décide d’annoncer la fin de sa carrière et son retrait du cinéma.

Michèle Morgan nous a quittés mais elle laisse derrière elle tant de souvenirs avec sa filmographie et sa célèbre famille dont sa petite fille ,la mannequin Sarah Marshall et la fille de Gérard Oury, Danièle Thompson.