web analytics
5 juillet 2022

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

L’Eurovision devient un enjeu de géopolitique

EUROVISION 2022

Cette édition 66e s’est achevée sur la victoire du groupe ukrainien Kalush Orchestra qui, avec 631 points, a offert à son pays son troisième trophée de l’Eurovision après Ruslana en 2004 et Jamala en 2016. Le sacre de l’Ukraine restera surtout dans les mémoires comme un moment historique où le contexte géopolitique – l’invasion de ce pays par la Russie – s’est télescopé dans un concours musical créé en 1956 pour célébrer la fraternité sur un continent pacifié.

L’an prochain, le concours de l’Eurovision n’aura probablement pas lieu à Kiev. Mais, c’est le groupe Kalush Orchestra qui a remporté la 66e édition de la compétition, dimanche 15 mai à Turin, en Italie, grâce à sa chanson Stefania, qui a été plébiscitée par le public, qui lui a accordé la bagatelle de 439 points, record de l’Eurovision, pour arriver au total de 631 points.

« On essaye de garder la politique en dehors de tout cela »

« Il y a forcément une incidence, mais on essaye de garder la politique en dehors de tout cela », a admis sur franceinfo Stéphane Bern, qui commentera l’Eurovision sur France 2. « Forcément, il y a des considérations politiques qui comptent. Il y a un moment, on a envie de marquer sa solidarité avec le peuple ukrainien. Mais je pense qu’il y a d’autres manières de montrer notre solidarité avec le peuple ukrainien et j’espère que nos gouvernants le font. »

« Evidemment, on ne peut pas passer sous silence le fait que la Russie est exclue, a poursuivi l’animateur. On ne peut pas passer sous silence le fait qu’on a tous envie de marquer notre solidarité avec les Ukrainiens. Je trouve que le groupe ukrainien est très courageux, d’ailleurs, de montrer que l’Ukraine continue de vivre, d’exister sur la scène européenne à travers la chanson, et c’est ça qu’on a envie de soutenir. Par ailleurs, la chanson est très bonne. »

« Notre musique conquiert l’Europe », réagit Volodymyr Zelensky

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, s’est félicité de la victoire de son pays à l’Eurovision samedi en faisant le lien avec l’invasion russe, avec cette phrase écrite sur sa page Facebook : « Notre courage impressionne le monde, notre musique conquiert l’Europe ».

Mais quand arrêterons-nous de mêler la politique et la musique ?

L’Ukraine devance le Royaume-Uni (466 points), à travers les points offerts par le public en signe de solidarité, du point de vue du jury, l’Angleterre méritée de remporter l’Eurovision en tant que symbole des 70 ans de pouvoir de la reine cette année.

La preuve qu’aujourd’hui l’Eurovision est politisée, expulsant la Russie du concours, préférant l’Angleterre par le jury, solidarité avec l’Ukraine du fait de la guerre, quand la musique sera-t-elle classée à sa juste valeur au concours de l’Eurovision ?

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.