web analytics

Philippe Augier, Maire de Deauville prend les rênes du PMU

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Philippe Augier, maire de Deauville est le nouvel homme à la tête du PMU (Pari Mutuel Urbain).

Suite à la démission de Bertrand Méheut, ex-patron de Canal+ et du PMU de 2018 à juin 2020, le conseil d’administration du groupement d’intérêt économique (GIE), détenu par France Galop et Le Trot,  sociétés mères des sociétés de courses, s’est réuni le 9 juin  afin de nommer un nouveau président du Conseil d’administration auprès du directeur général exécutif, Cyril Linette, directeur général du groupe L’Équipe d’avril 2015 à mars 2018 et directeur des sports du groupe Canal+ pendant 7 ans.

La candidature de Philippe Augiermaire de Deauville, connaisseur des champs de courses et depuis 2019 membre du conseil d’administration du PMU en qualité de personnalité qualifiée, a donc été validée après avoir été préalablement soumise aux ministères de tutelle (Agriculture alimentation, Action et comptes publics) qui l’ont approuvée.

Philippe Augier, 70 ans, a été PDG de l’Agence française de vente du pur-sang de 1989 à 2006, PDG de Deauville Auction  de 1990 à 2006 et PDG de l’Agence française du Trot de 1991 à 2006. Il est à l’origine du Pôle de Compétitivité Cheval, lancé en 2005. Maire de Deauville depuis 4 mandats, il a été réélu au premier tour des dernières municipales le 15 mars 2020 avec 75,93% des voix contre 24,06% pour Johanna Lebailly. Il est aussi président de France Congrès et Evénements qui regroupe tout ce qui concerne l’événementiel, secteur aussi très touché par la pandémie.

Tout s’est arrêté et il va falloir redémarrer” … “Palais des Congrès et surtout les agences sont en grande difficulté mais le gouvernement a prolongé le chômage partiel jusqu’à fin septembre pour certains”… “Le Festival du cinéma américain est maintenu en septembre tout comme un certain nombre de grands congrès et de manifestations BtoB sur toute la France”… Concernant les plages et l’activité économique, les mesures sanitaires restent en place à Deauville”, a déclaré Philippe Augier.

L’homme politique prend ses fonctions dans un contexte économique difficile au sortir de la crise sanitaire nécessitant une rapide relance d’activité de l’entreprise. La politique et le travail de réforme de l’institution entrepris depuis 2 ans par l’équipe de direction du PMU en lien avec les sociétés mères et les pouvoirs publics seront poursuivis.  Il travaillera en étroite collaboration avec Cyril Linette et son équipe tout en apportant sa vision et sa connaissance du secteur pour continuer le plan d’entreprise mis en oeuvre en 2014 par Xavier Hürstel, visant à renouveler totalement le réseau physique du PMU  jusqu’en 2020.

Suite à cette nomination qui s’inscrit dans la dynamique de retour à la croissance du PMU, les  acteurs de la filière, dont les Présidents de sociétés de courses, Edouard de Rothschild (France Galop) et Jean-Pierre Barjon (LeTrot), se réjouissent.

Je suis très heureux de la confiance que m’accordent l’Assemblée Générale du PMU, les Sociétés de Courses et les pouvoirs publics. Les équipes en place et le personnel du PMU sont de grande qualité et je me réjouis à l’idée de travailler avec eux, à un moment charnière pour le PMU. Je suis conscient de l’importance de la tâche et, tous ensemble, nous avons la volonté, l’énergie et les compétences nécessaires pour la mener à bien“, a déclaré le maire de Deauville.

Sur l’ensemble de l’année 2019, les paris hippiques en France ont enregistré une baisse de 0,5%, à 7,6 milliards d’euros, contre -3,3% pour l’exercice précédent et “une moyenne de -3,5% entre 2012 et 2018”. La modernisation de l’offre du groupe et l’installation d’ un nouveau cycle de croissance du pari hippique en France sont prévues après cette décennie en berne, feront repartir l’activité très impactée après le coronavirus, il faudra donc encore attendre.

A partir du 11 mai, il a été décidé de rouvrir les courses à “huis clos”. Juste avant la crise, les enjeux étaient en forte hausse. Depuis la reprise, ça repart fort (malgré les lieux fermés en région parisienne) car il y a beaucoup de joueurs attachés aux paris.

En 1891,  Joseph Oller invente la mutualisation des paris qui jusque là étaient organisés de façon sauvage par des bookmakers. Suite à la loi du 2 juin 1891, les parieurs jouent les uns contre les autres et les sommes jouées sont partagées entre les gagnants.

Le début du pari mutuel est marqué par les Sociétés de Courses, seuls organismes habilités à organiser les courses de chevaux et à vendre des paris. La loi du 16 avril 1930 les autorise d’enregistrer les paris à l’extérieur des hippodromes exclusivement sous forme mutualiste. Le Pari Mutuel Urbain est alors créé sous forme de service commun.

En 1954, André Carrus, créateur et directeur symbolique du PMU, invente un pari qui offre des rangs de gains différents, alors que jusque là  les paris joués étaient des paris relativement simples, qui consistent à trouver, soit le premier ou les 2 premiers chevaux d’une course.  Il intègre la notion d’ordre et de désordre. Le 22 janvier, le premier Tiercé se court à Enghien puis le traitement des paris s’effectue de façon manuelle mais pratique et rapide grâce à un système différé et une organisation rigoureuse., tout d’abord par un bordereau encoché à volets carbonés, puis la pince à encocher, la valideuse à la  main et les aiguilles à trier. Ce n’est qu’en 1987 que le traitement des paris est informatisé.

Les règles relatives aux mises des paris ont été modifiées au début des années 1960.En quelques années, le système passe d’un nombre de mises illimitées à un système où chaque parieur ne peut miser plus de 60 francs.

En 1985, le PMU devient un groupement d’intérêt économique (GIE) regroupant 57 sociétés de courses, toutes associations à but non lucratif .

Des paris sur les courses de chevaux sur le territoire français sont ouverts tous les jours.  Le PMU peut aussi proposer des paris sur des courses étrangères et vendre ses propres paris sur les courses françaises à d’autres pays grâce à des partenariats.

Il existe près de 14 000 points de vente en France et DOM-TOM où les joueurs peuvent parier. C’est aussi possible sur internet, par SMS ou appli mobile. Les courses hippiques peuvent être suivies en direct dans les points de vente via Equidia. Conformément au principe du pari mutuel, le PMU répartit les sommes jouées entre les gagnants après déduction des prélèvements.

Le décret n°97-456 du 5 mai 1997 de la loi du 2 juin 1891 sur les paris hippiques, donne au PMU un statut de monopole pour l’organisation et la collecte des paris hippiques. Suite aux pressions de la Communauté européenne, le secteur des jeux d’argent en ligne est ouvert à la concurrence au 1er janvier 2010, des autorisations sont délivrées par l’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) à des entreprises concurrentes.

En 2010,une licence est délivrée au PMU par l’ARJEL pour proposer des paris sportifs et du poker sur son site internet PMU.fr.

Chaque week-end, à partir du 6 juin, le PMU propose “Un pari en terrasse “(rendez- vous convivial avec des animations paris hippiques sur les terrasses de 50 points de vente en Ile-deFrance) .

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail