web analytics

Pour Pâques, allons faire la chasse aux oeufs

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

VÉRONIQUE  YANG

Les oeufs de Pâques sont une très vieille coutume que l’on retrouve dans les religions judéo-chrétiennes mais cette tradition date de l’Antiquité.

Si dans les cultures anciennes, perse ou égyptienne, il était de bon ton d’offrir des oeufs en porte bonheur à l’époque du Printemps, Chez les coptes, cette coutume commença au Vème siècle en souvenir des martyrs brûlés par des oeufs ardents mais aussi pour commémorer l’oeuf qui selon la légende fut pondu par une poule impériale le jour d’Alexandre Sévère .

Pour les orthodoxes, il est donc de tradition de peindre les oeufs (le premier oeuf pondu du Jeudi saint doit être peint en rouge) à partir du Jeudi saint et de les conserver comme porte bonheur. On se les échange le jour de Pâques.

En France, la tradition des oeufs de Pâques remonterait au XVème siècle, période à,laquelle le jeûne de Carême aurait été allégé.

En Ukraine, on peint les oeufs en mélangeant de la teinture et de la cire (Pissanka), la cire recouvre les parties de l’oeuf peint afin de pouvoir poser une autre couleur.

Dès la Renaissance, en Angleterre, le roi Edouard 1er avait fait recouvrir les oeufs d’une fine couche d’or afin de les distribuer à sa famille. Louis XIV avait l’habitude de rassembler des oeufs dorés et de les offrir à son entourage et la fille de Louis XV en avait reçu des exemplaires peints par Watteau et Lancret. Quant aux oeufs de Fabergé recouverts d’or et de pierres précieuses, c’était un cadeau que le tsar Nicolas II faisait à son épouse ou à sa mère.

Si jusqu’au XIXème siècle, on avait l’habitude de peindre les oeufs, les couleurs variaient selon l’ingrédient choisi. C’est pour cela qu’on retrouve des oeufs violets, verts, roses.

Les oeufs en chocolat datent eux du XVIIIème siècle où on vidait les oeufs pour les remplir ensuite avec du chocolat.

La chasse aux oeufs commence le jour de Pâques où selon la tradition, ils étaient amenés par les cloches durant la nuit de samedi à dimanches. Dans les pays anglo-saxons, on parle du lièvre, très prolifique qui déposerait les oeufs mais il peut être remplacé par un coq ou un renard.

De nos jours, la chasse aux oeufs a été reprise, il faut découvrir un maximum d’oeufs dans un certain temps. Trouver le plus possible porterait donc bonheur.

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail