web analytics
4 février 2023

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Pro D2 : Fin de série pour Grenoble qui s’incline sur la pelouse de Colomiers

Les Grenoblois, trop indisciplinés pour espérer l'emporter, se sont finalement inclinés 19 à 18.

Les Grenoblois, trop indisciplinés pour espérer l’emporter, se sont finalement inclinés 19 à 18.

Le FC Grenoble restait sur quatre victoires, la dernière sur la pelouse de Soyaux-Angoulême (24-18). Mais dans la semaine, le club isérois a été sanctionné par le gendarme financier, la formation Régulation du Conseil de discipline du rugby français, qui lui a retiré trois points au classement.

FC Grenoble a mené la première mi-temps avec beaucoup de réalisme, ce qui lui a permis de mener jusqu’à 12-6 à la demi-heure de jeu, grâce à un Thomas Fortunel excellent au pied.

Thomas Fortunel passe une première pénalité après 7 minutes sur une faute columérine au-delà des 40m (0-3). Les joueurs de Colomiers partent à l’assaut de la ligne d’essai grenobloise avec une mêlée très dangereuse mais par deux fois les Grenoblois s’en sortent par une interception puis un arrachage.

Thomas Fortunel, du même endroit, rajoute trois points de plus au quart d’heure de jeu (0-6).

Les pénalités se succèdent dans les minutes suivantes, les buteurs portant le score à la 20e minute, pour enfin concrétiser leurs temps forts à 6-12 à la 27e.

Mais les Columérins se réveillent et Pimienta inscrit un essai à la 32ème minute, ce qui permet aux locaux de virer devant (13-12). A la mi-temps c’est donc Colomiers qui mène par le plus petit écart.

Au retour des vestiaires, les Grenoblois se mettent en danger et offrent deux pénalités à leur adversaire

Au retour sur le terrains, Colomiers n’attend pas pour accroître son écart au score avec une pénalité de Max Auriac (16-12).
Colomiers mène 19-12 avec une nouvelle pénalité de Max Auriac. La domination des locaux se confirment. Grenoble récupère tout de même une pénalité à la 56ème minute, convertie par Thomas Fortunel (19-15). Un peu après l’heure de jeu, ils parviennent dans les 22 mètres columérins et obtiennent une pénalité à 5 mètres.

La pénalité montre qu’il y a un peu de mieux du côté du FCG, qui se réveille sur les dernières 20 minutes, et notamment avec les remplaçants. Symbole de ce mieux, la pénalité passée par le remplaçant de Fortunel, Corentin Glénat, qui passe trois points de plus à la 65ème minute (19-18).

Le jeu reprend après quelques minutes d’arrêt, et on sent de la tension des deux côtés. À la 74ème minute, Colomiers remet le danger dans le camp du FC Grenoble avec une belle remontée, mais c’est finalement Grenoble qui est récompensé et qui peut se redonner de l’air en sortant de son camp. En vain. La possession revient à US Colomiers.

Les Columérins s’imposent à domicile et Grenoble repart avec le point de bonus défensif, dans un match qui se termine avec un peu de tension entre les deux équipes.

Ils font le choix de prendre les points et recollent à un point (19-18). Le score ne bougera plus et les Grenoblois doivent s’incliner à Colomiers.

Au classement, sans prendre en compte la sanction de trois points reçue cette semaine, le FC Grenoble est désormais troisième, derrière son prochain adversaire Biarritz. Autrement, privé de ces trois points, le club n’est plus que septième, dépassé au goal-average par Vannes et Agen.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.