web analytics

Visa pour l’Image sous les Etoiles

Gérard CROSSAY

29ème édition du Festival International de Photojournalisme de Perpignan, Visa pour l’Image.

Ce lundi 4 septembre, Jean-Marc Pujol, maire de la ville, a inauguré la semaine professionnelle au Couvent des Minimes où se tiennent comme chaque année de nombreuses expositions, sélection des meilleurs sujets photojournalistiques venus du monde entier.

Au cours de cette semaine, du 2 au 9 septembre, chaque soir à 21h45, dans le vaste théâtre en plein air du Campo Santo, ont lieu sur écran géant les projections qui retracent les évènements les plus marquants de septembre 2016 à août 2017, actualités sur tous les continents évoquant les guerres, les crises, la politique, l’insolite, le sport, la culture, la science, l’environnement, mais aussi rétrospectives sur des faits ou des personnalités majeures – cette année notamment Shimon Peres, ancien président israélien, Prix Nobel de la Paix, décédé l’an passé à l’âge de 93 ans et le chanteur Bob Dylan recevant ce même Prix.

En seconde partie sont présentés des sujets liés aux faits de société, aux conflits, aux constats de l’état du monde, réalisés par les plus grands photojournalistes de la planète.
Pour cette première soirée, les spectateurs ont pu découvrir les sujets suivants :
– le retour vers la paix en Colombie avec la vie quotidienne des FARC
– le peuple Tzigane
– l’excellent travail d’un iranien sur son pays
– l’Arabie Saoudite entre tradition et modernité
– la Fête de Ganesh en Inde
– la communauté orthodoxe juive de New York
– les courses de lévriers au Portugal et les chiens de traîneau en Alaska
des thèmes très variés donc qui ne se limitent pas à la misère du monde.

Un hommage a été rendu également à Krzysztof Miller, photojournaliste polonais engagé mort à 54 ans.
Le temps radieux qui règne sur la région va favoriser la fréquentation de ce Festival dont la popularité perdure malgré la crise majeure du photojournalisme.
La dernière soirée a lieu le 9 septembre mais les expositions, réparties dans des lieux magnifiques dans toute la ville, continuent jusqu’au 17, de 10h à 20h. Et tout est gratuit.