web analytics

Marine Le Pen en meeting au Zénith de Paris, à la course présidentielle

VÉRONIQUE PHITOUSSI

Aux abords du Zénith, plusieurs dizaines de manifestants, militants de collectifs antifascistes, et d’extrême gauche visages masqués pour certains se sont opposés aux forces de l’ordre en marge du meeting de Marine Le Pen. Les manifestants ont voulu avancer dans le parc de la Villette entourant le Zénith mais un déploiement policier important les a empêchés.

Le meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris ce lundi 17 avril a été marqué par des interruptions par les Femen à deux reprises, l’une a fait irruption avec un bouquet de fleur sur scène et a été vivement écartée et l’autre femme avec des inscriptions sur son torse nu, a enjambé une balustrade et est tombée sur les vidéastes qui transmettaient le meeting en direct ; Celle-ci a été évacuée rapidement par le service d’ordre du Front national.

Par la suite, les membres de la sécurité sont venus chercher un homme qui était à ses côtés et l’ont évacué aussi. Marine Le Pen a aussitôt réagi sur les interventions des Femen dénonçant des militants « d’extrême-gauche qui marchent sur la tête », en s’en prenant « à la seule femme qui défend les femmes », dans cette présidentielle.

Marine Le Pen a tenu un discours très offensif sur l’immigration et sur les thèmes fondamentaux du parti FN.

« Moi présidente, le rétablissement des frontières sera mis en place dès le lendemain de ma prise de fonctions »,

« Avec moi, les fichés S, pour eux la règle sera simple mais drastique : le fiché S étranger est expulsé vers son pays d’origine »,

« Avec moi, il n’y aurait pas eu Mohammed Merah », ni « les terroristes migrants du Bataclan » : sur le fond, la candidate du Front national a évoqué sa politique contre le droit du sol et l’immigration, qu’elle a présenté comme un moyen de lutter contre le terrorisme.

A la fin du discours de Marine Le Pen, le public a clamé « On est chez nous » et a entonné une Marseillaise pour répondre à l’appel au retour des valeurs françaises exprimées par Marine Le Pen.

Les forces de l’ordre n’ont procédé à aucune interpellation. La Préfecture de police de Paris a indiqué que les échauffourées entre les forces de l’ordre et des opposants au meeting de Marine Le Pen n’ont pas faites de blessés.

Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017
Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017
Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017
Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017
Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017
Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017
Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017
Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017
Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017
Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017
Meeting de Marine Le Pen au Zénith de Paris, à la course présidentielle, Paris, 2017