web analytics
28 octobre 2021

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Toulouse Olympique: commence par un blocs dès le départ amical

La saison n’a pas encore commencé officiellement pour le Toulouse Olympique, engagé en Championship (2e division anglaise), que déjà, un de ses joueurs doit tirer un trait sur l’exercice 2021.

L’ailier du Toulouse Olympique s’est gravement blessé au genou samedi dernier, lors du match amical du TO face aux Dragons Catalans.

La saison n’a pas encore commencé officiellement pour le Toulouse Olympique, engagé en Championship (2e division anglaise), que déjà, un de ses joueurs doit tirer un trait sur l’exercice 2021.

L’entraineur du Toulouse Olympique, Sylvain HOULES, a désigné le demi Johnathon FORD comme capitaine de l’effectif pour la saison 2021.

Le plaisir de rejouer, le bonheur de se retrouver face à un adversaire, c’est ce qu’ont éprouvé les joueurs du Toulouse Olympique, samedi dernier, sur la pelouse du stade Gilbert-Brutus, face aux Dragons Catalans. Une rencontre amicale de pré-saison qui a redonné le sourire aux Toulousains malgré la défaite (40-28). « Il y a beaucoup de positif à retenir de cette rencontre », reconnaître Sylvain HOULES.

En effet c’est Johnathon Ford qui sera le nouveau capitaine des Olympiens. Ford qui va débuter sa 10ème saison avec le TO a l’habitude d’être un meneur lui qui a une grosse expérience. Il aura la tâche de mener ses coéquipiers lors d’une saison qui s’annonce intense et intéressante en vue de la montée en Super League. Le demi qui sera encore une pièce essentielle du collectif français pourrait également disputer une dernière Coupe du monde avec les Îles Cook dont il est international. Auteur de 175 matchs avec le TO il a inscrit 49 essais et formera une paire redoutable avec Reynolds cette saison.

À 31 ans et fort de ses 10 saisons sous la tunique Bleue et Blanche, “Johno” récupère le rôle de capitaine laissé vacant après le départ de Constantine MIKA.

Constantine Mika, a passé quatre ans avec le club français, marquant 26 essais en 96 apparitions, et a été nommé capitaine en 2019.

Il a déclaré: «Parfois, nous devons prendre des décisions difficiles dans la vie et c’était l’une d’entre elles. Je suis triste de partir mais je suis extrêmement fier d’avoir fait partie de ce club et j’ai vraiment apprécié mes 4 années ici.

«La ville rose a vu la naissance de nos enfants et gardera toujours une place spéciale dans nos cœurs. Je tiens à remercier le club, mes coéquipiers et Sylvain et son staff. Merci également aux supporters de m’accueillir dans votre ville. Avec ma famille, nous serons éternellement reconnaissants.

Mika a disputé 50 matchs en Super League avec Hull KR et a déjà joué pour Newcastle Knights dans la LNR.

Le président toulousain Bernard Sarrazain, a déclaré: «C’est évidemment une déception de voir MIKA partir mais nous ne pouvons que le remercier pour tout ce qu’il a apporté à la TO et il sera toujours le bienvenu avec nous. Nous lui souhaitons, à lui et à sa famille, tout le meilleur.

Un choix tout à fait naturel concernant celui qui a disputé 175 rencontres avec le TO pour 49 essais inscrits, exemplaire sur le terrain comme en dehors, qui fait partie des leaders du groupe depuis de nombreuses années.

Habitué à dicter le tempo de l’équipe sur la pelouse, le demi originaire des Iles Cook aura donc une autre mission cette saison : celle de mener tout un club vers son objectif ultime, la Super League.

En effet, samedi dernier, lors de la rencontre amicale entre les Dragons Catalans et le Toulouse Olympique (40-28) disputée à Perpignan, l’ailier toulousain Paul Marcon s’est blessé au genou gauche en fin de première période.

L’international qui s’est engagé deux saisons de plus avec le club toulousain l’été dernier a passé des examens depuis qui ont révélé une rupture du ligament antérieur. Sa saison est donc d’ores et déjà terminée. Un coup dur pour Paul Marcon, 25 ans, qui va devoir enchaîner opération et rééducation après une année blanche au plan sportif suite à la crise sanitaire.

Sorti à 5 minutes de la mi-temps dans le match opposant son équipe aux Dragons Catalans samedi dernier, Paul a passé une IRM mardi, qui lui a permis de connaitre la nature exacte de sa blessure, rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, qui nécessite une intervention chirurgicale.

Le staff médical Olympien s’est rapidement activé, Paul Marcon, sera opérer le lundi 29 mars au CHU de Purpan à Toulouse et partir dans la foulée suivre une rééducation adaptée pendant plusieurs semaines au CERS de Capbreton (40), établissement de référence spécialisé dans la rééducation des sportifs de haut niveau.

L’ensemble du club lui souhaite un bon rétablissement et sera à ses côtés tout au long de sa convalescence, de sorte à l’accompagner pour qu’il retrouve les terrains et son niveau au plus vite.

Le 3 avril prochain, le Toulouse Olympique lancera sa saison de Championship sur le terrain de York. Mettant ainsi fin à plus d’un an de disette en compétition officielle.

La RFL a indiqué que les déplacements de Featherstone (1er mai) et Widnes (8 mai) à Toulouse sont en l’état annulés et les matchs reportés. En effet la quarantaine au retour des joueurs anglais est incompatible avec des équipes qui ne sont pas entièrement professionnelles et ne peuvent donc se permettre d’être isolés. De ce fait Love Rugby League indique que ces matchs seront reportés à une date ultérieure et le classement sera comme en Super League, établi au pourcentage de victoires.

La visite des London Broncos (17 avril) n’est, elle, pas menacée étant donné que le club de la capitale est l’autre club 100% professionnel avec le TO XIII. Il faudra urgemment que la situation s’améliore ou à défaut que les sports de haut niveau soient exemptés de quarantaine sous peine de voir le club français peiner à jouer 70% de ses matchs pour espérer la qualification.

Cette saison commence extrêmement rude, en raison de la crise sanitaire et de nombreuses réunions annulées.

Les clubs de la RFL et du championnat ont déjà convenu que les positions dans le tableau de la ligue seront déterminées par un pourcentage de points cette année pour permettre la possibilité de matchs reportés. Les deux seules places disponibles pour les matchs réorganisés sont le week-end des demi-finales de la Challenge Cup et de la 1895 Cup en juin et le lundi suivant les finales de ces compétitions le 17 juillet.

Un communiqué de RFL disait: «Le conseil d’administration a décidé que la priorité pour réorganiser les matchs de Toulouse reportés dans ces créneaux disponibles devrait être les équipes qui ne jouent qu’un match à l’extérieur contre le club français suite à la réduction de la liste des matchs en conséquence. du début de saison retardé – Widnes et Swinton Lions, dont le match à l’extérieur à Toulouse est prévu le 22 mai.

«Si la progression de Widnes et Swinton en Challenge Cup ou en 1895 Cup signifie qu’ils ne peuvent pas réorganiser les matchs de la ligue pour les deux créneaux disponibles, Toulouse doit se déplacer pour disputer les matchs en Angleterre aux dates prévues.

« D’autres matchs rapportés pourraient alors être organisés pour les créneaux de match disponibles, et le seront dans l’ordre chronologique des matchs d’origine. »

Les clubs doivent avoir disputé 70% de leurs matchs programmés pour être éligibles aux six premiers barrages. un ou l’autre. Toulouse ou leurs adversaires, de sorte que le club ne soit pénalisé pour des circonstances indépendantes de sa volonté.

Le communiqué de RFL disait: «En prenant cette décision, le Conseil a noté qu’en vertu de la réglementation du gouvernement français, les joueurs de Toulouse sont soumis à une période de quarantaine de sept jours après tout voyage au Royaume-Uni, ce qui rend déraisonnable de les obliger à jouer d’autres matchs à l’extérieur. »

Toulouse sera tenue de financer les tests PCR qui permettraient à Londres de réduire la période de quarantaine nécessaire après son match en France de 10 jours à cinq, et également de prendre en charge tout le personnel médical incapable de voyager en raison d’autres engagements professionnels.

La déclaration a poursuivi: «Le conseil d’administration du RFL reconnaît qu’il s’agit d’une question complexe et que le paysage des voyages internationaux est susceptible d’évoluer davantage au cours des semaines et des mois à venir; cependant, il a atteint ce qui précède après avoir pesé les facteurs concurrents et estime que c’est dans l’intérêt général de la concurrence. »

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.