web analytics

Vivienne Westwood, l’audacieuse, s’expose pour la première fois en France

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Vivienne Westwood, l’audacieuse, s’expose pour la première fois en France

Est-il besoin de la présenter ? Depuis près de cinquante ans, Vivienne Westwood est une figure emblématique de la scène stylistique. Surnommée « l’enfant terrible de la mode », cette grande papesse anglaise s’est fait connaître avec ses créations anticonformistes excentriques et colorées. Qui aurait imaginé que la jeune institutrice qu’elle était alors, devienne la prêtresse du punk britannique ? Merci à Malcolm McLaren, manager du groupe Sex Pistols. Pour lui, elle quitte mari et enfant. Ensemble, ils dessinent et créent des vêtements accessoirisés d’épingles à nourrice et de lames de rasoir qui signent le début d’un mouvement artistique, mais aussi de sa carrière. Caser les codes en mariant genres, styles et époques, surprendre et provoquer, seront ses marques de fabrique qui n’auront de cesse de faire son succès. La légende de l’électron libre que tout inspire est ainsi faite.

Vivienne Westwood et Andreas Kronthaler
défilé War and Peace, printemps-été 2012
Paris, octobre 2011
© Guy Marineau

Bien que reconnu et récompensé par son milieu, un tel parcours devait être salué. C’est pourquoi, le Musée des tissus de Lyon et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de rendre hommage à son talent provocateur, tout comme cela a été fait pour Yves Saint Laurent. Aussi, rien de mieux pour comprendre qui était cette créatrice avangardiste, que d’organiser une exposition inédite en France, rendu possible au Musée des Tissus à Lyon (Lyon 2ème), grâce au précieux concours de Lee Price, ex-collaborateur de dame Vivienne Westwood et gardien de son œuvre. Installé à Lyon, il a mis à disposition plus de deux cents pièces (textiles, costumes, accessoires, chaussures, objets d’art, tableaux, dessins…) de sa riche collection constituée au fil des années.

                

Fashion Activist
Collection Lee Price
© Lyon, musée des Tissus — Sylvain Pretto

 

 

Corset Boucher
Collection Lee Price
© Lyon, musée des Tissus — Sylvain Pretto
Pirate
Collection Lee Price
© Lyon, musée des Tissus — Pierre Verrier
(1)Vivienne Westwood. Veste, kilt et jambières.
Collection Anglomania, automne-hiver 1994-1995
Collection Lee Price
© Lyon, musée des Tissus — Pierre Verrier
(2)Vivienne Westwood Haut, short et brassard
Collection Get a life, printemps-été 2010, et printemps-été 2009
Collection Lee Price
© Lyon, musée des Tissus ⎯ Pierre Verrier
(3)Vivienne Westwood, Malcolm McLaren
Veste et pantalon
Réédition (d’après un modèle Seditionaries, 1977)
Collection Lee Price
© Lyon, musée des Tissus ⎯ Pierre Verrier
Souliers
Collection Lee Price
© Lyon, musée des Tissus — Pierre Verrier

La scénographie éco-responsable signée par l’agence lyonnaise S-Cédille, présente la progression artistique de l’autodidacte dans un parcours en cinq actes retraçant ses débuts, ses influences, son imaginaire, son travail de la coupe, jusqu’aux défilés sur les catwalk, savamment utilisés comme outils de communication en tant que vecteurs de ses combats en faveur des droits humains et des problématiques écologiques. Une exposition de quatre mois pour une immersion des plus respectueuses dans l’univers varié  de la créatrice de génie qui a toujours puisé son inspiration des costumes, de la peinture et des arts décoratifs français des XVIIIème et XIXème siècles.  Un voyage cousu de fil blanc agrémenté d’extraits vidéo et musicaux.

Façade Musée du tissu – Sylvain Pretto

Vivienne Westwood, art, mode et subversion – la collection Lee Price au Musée des Tissus à Lyon du 10 septembre 2020 au 17 janvier 2021 – Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h – Informations, tarifs et réservations au 04 78 38 42 00 ou sur  www.museedestissus.fr

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE : Samedi 19 et dimanche 20 septembre – Visites commentées toutes les heures à partir de 10h30

NUIT DES MUSÉES : Samedi 14 novembre 2020

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail