web analytics
3 mars 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

LES CHUTES D’IGUAZU: ETAPE INCONTOURNABLE EN AMERIQUE DU SUD

Situées  près de Foz do Iguaçu (Parana), aux 3 frontières du Brésil, de l'Argentine et du Paraguay, les chutes d'Iguazu  sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1984 et 1986 et font partie des "7 merveilles du monde".

Situées  près de Foz do Iguaçu (Parana), aux 3 frontières du Brésil, de l’Argentine et du Paraguay, les chutes d’Iguazu  sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984 et 1986 et font partie des “7 merveilles du monde”.

A 1 000 km de la frontière du Brésil et du Paraguay, les chutes d’Iguazu se trouvent 20% dans la région brésilienne de Parana dans le parc national d’Iguazu et 80% en Argentine dans la province de Misiones, de l’autre côté de la rivière.

Dans le parc d’Iguazu, parc national d’Argentine de plus de 67 620 ha,  créé en 1934 dans le nord-est du pays, 275 cascades (soit 12 620 ha) et forêts  sub-tropicales abritent une biodiversité exceptionnelle comptant plus de 2 000 espèces  végétales et 450 sortes d’oiseaux. Que l’on soit du côté brésilien ou argentin, il est posible de visiter les parcs, déclarés “Patrimoine Mondial” par l’UNESCO en 1984 et 1986, grâce à des routes équipées d’ascenseurs et des rampes. Par ailleurs, le paysage incroyable a permis le tournage de films célèbres comme Indiana Jones 4 et OSS 117.

On peut égalemenent visiter le parc animalier GuîraOra, fondé en 1997 par 2 naturistes spécialistes de la réhabilitation des oiseaux sauvages. Il s’étend sur 19 ha et abrite plus de 40 espèces d’arbres différentes dont certaines pouvant mesurer jusqu’à 30 m de hauteur. Il accueille également plus de 30 animaux et en a libéré plus de 70 depuis sa création.

Les chutes d’Iguazu

Les chutes d’Iguazu font partie des plus belles et grandes cascades du monde avec 72 m de haut en moyennne, ce sont 200 chutes réparties sur 3 km en pleine région tropicale. La meilleure façon d’admirer ce spectacle grandiose est une vue d’hélicoptère. Pour ceux qui préfèrent la terre ferme, il y a des passerelles aménagées qui permettent de s’approcher au plus près des cascades, au point d’en être trempés.

Côté brésilien

Il n’y a pas de saison pour visiter la rive brésilienne, chacune d’entre elles montre un paysage différent, particularisé par un changement de couleur et une quantité variable d’eau. De ce côté, on a une vue panoramique d’un gigantesque théâtre aquatique car la rive brésilienne est située un peu plus en contrebas des chutes, permettant d’observer le gouffre impressionnant dans lequel se jettent les 200 cours d’eau et cascades. La visite côté brésilien permet une approche et une vue d’ensemble des chutes d’Iguazu.
En octobre 2022, l’état de Parana au Brésil a subi de très importantes chutes de pluies, causant une  augmentation près de 10 fois supérieure  à la normale, soit 14,5 millions de litres par seconde. endommageant plus de 400 maisons, laissant plus de 120 personnes sans abri dans 24 municipalités et obligeant la fermeture préventive d’une passerelle inondée menant à Gorge du Diable.

Côté argentin

Le côté argentin, principalement situé en haut des falaises d’où se jettent les différents bras du fleuve Iguazu, permet de se retrouver au coeur des chutes avec un spectacle assourdissant de 6 millions de litres d’eau par seconde qui se déversent chaque jour. Le site est aménagé avec 7 km de passerelles dont la plupart surplombent les chutes, permettant de faire une randonnée avec quelques frayeurs lors de passages donnant le vertige.  Un petit train “écologique” permet de rejoindre la grande passerelle de plus de 2 km pour atteindre Garganta del diablo (la Gorge du Diable) au dessus des chutes. Les 275 chutes d’eau dont la plus haute peut atteindre 80 m de haut, se jettent depuis un cratère de 2,5 km de long en forme d’amphithéâtre. On observe  continuellement  un brouillard illuminé par un arc-en-ciel, lié à la puissance que dégage 14 cascades unissant leur forces en haut d’un cratère de 100 m, écrasant des millions de litres d’eau qui se déversent chaque sconde avec une immense puissance  dans un bruit assourdissant.

La Garganta del Diablo

Un petit train emmène les visiteurs à “La Gorge du Diable”, sur le cours supérieur du fleuve Iguazu qu’il faut traverer sur plus d’un km d’île en île pour atteindre la cataracte et assister à un spectacle grandiose où 2 700m de cascades dessinent un arc de cercle dans  un bruit rugissant. En temps de pluies abondantes, le débit devient important et colore ses eaux de sédiments. (on pourrait croire voir de l’or couler). Les chutes d’une hauteur de 70 m s’entourent d’une épaisse brume. La Gorge du Diable est la plus célèbre des chutes d’Iguazu  avec 14 cascades tombant de 80 m dans une brume nuageuse, c’est aussi la plus haute des 275 cascades, elle est répartie sur la frontière entre le Brésil et l’Argentine.

Pour ceux qui le désirent, une expédition en Zodiac est possible. Elle mène au pied d’un des rideaux d’eau des chutes.

Les chutes d’Iguazu sont un spectacle naturel, unique et impressionnant dans le monde. Ce spectacle incomparable attire chaque année des centaines de milliers de visiteurs et devance les chutes Victoria en Afrique, entre Zambie et Zimbabwe, et les chutes du Niagara entre les USA et le Canada. Elles sont les seules à figurer dans le classement des “7 merveilles du monde” avec la Baie d’Halong au Vietnam, l’Amazone au Brésil, l’île Jeju en Corée du Sud, l’île de Komodo en Indonésie, la rivière souterraine de Puerto Princesa en Afrique su Sud.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.