web analytics
3 décembre 2021

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Seconde édition de « God Save the Car »à l’autodrome de Linas-Montlhéry

La seconde édition de « God Save the Car and the Motorcycle  » s’est tenue le 23 mars sur l’autodrome de Linas-Montlhéry dans la banlieue sud de Paris.

Cet événement organisé par Paris Auto Events en collaboration avec Classic & Sports Car,  est incontournable pour les amateurs de voitures et motos anglaises qui pourront par la même occasion profiter d’animations comme la parade des véhicule,  le concert rock du groupe  brit-pop Whatslap venu spécialement, l’anniversaire des 60 ans de la « Mini » avec une centaine de modèles,  tout en s’habillant « British » ou vintage afin de participer au concours « British, so chic » du plus beau look; tout au long de la journée, des  sportives (Sport et Supercars à partir de 1982) et vintage anglaises (GT et Roadsters jusqu’en 1981)se  sont succédées au total, plus de 400 véhicules. Sur le circuit 3.405 de l’Autodrome, le public a découvert Mini, Jaguar, Austin Healey, Aston Martin, et autos de constructeurs indépendants et des motos,  des baptêmes de piste ont été organisés à bord de modèles Mini John Cooper Works ou  d’autres véhicules.

L’autodrome de Linas-Monthléry a été construit grâce au constructeur aéronautique Alexandre Lamblin finance  qui finança la conception d’un anneau de vitesse (et d’un circuit routier), conception par l’architecte ingénieur Raymond Jamin. Les travaux durent 6 mois et l’inauguration de la première course a lieu les  4 et 5 octobre 1924. L’autodrome accueillera de grandes épreuves, avec plus de 1800 records établis en auto, moto, vélo, entre 1926 et 1965, parmi lesquelles le Grand Prix de l’Automobile Club de France, le Bol d’Or, la Coupes Moto Légende, L’Age d’Or… En 1946, l’UTAC (un laboratoire d’essais industriels) prend la gérance des pistes. En 2001, l’autodrome reçoit le label  » Patrimoine du XXème siècle »,  label officiel français créé en 1999 par le Ministère de la Culture, décerné à des réalisations architecturales et urbanistiques, appartenant au patrimoine du XXème siècle et considérées comme remarquable.

Il se distingue par ses particularités (Inclinaison très prononcée pour les tronçons semi-circulaires : plus faible pente à 18 %, plus forte pente à 117,4 %, et ossature : véritable carcasse en treillis se composant de 3 300 poteaux en béton réunis par 8000 poutrelles et 7000 entretoises disposées transversalement).et ses 4 activités (anneau de vitesse, circuit routier, circuit et piste tout terrain)  liées à la distance parcourue (2 500 mètres avec 2 lignes droites de 180 mètres chacune).

-L’anneau de vitesse: Construit en 1924, il s’étend sur 2,5km sur une largeur  de 24 mètres avec une inclinaison du banking de 52°, 3 chicanes modulables sur un revêtement : plaques de béton et enrobé.

-Le circuit routier: Construit en 1925, sa longueur est de 6,5 km sur une largeur de 10 mètres avec un tracé sinueux et technique, modulable en 4 parties distinctes sur un revêtement enrobé.

-Le circuit 3,405: Il porte le nom de sa longueur et a une largeur variable de 10 à 24 mètres,  il se court sur la partie anneau puis une partie piste 3 chicanes modulable sur un revêtement enrobé et plaques de béton.

-La piste tout terrain: Tracé libre sur une longueur de 150 mètres et une largeur de 50 mètres sur un revêtement terre et bois.

Tout un programme le temps d’une journée inoubliable!

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.