web analytics
30 novembre 2022

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Charles Caudrelier remporte la Route du rhum et bat le record a la barre de Gitana 17

Route du Rhum 2022, Edmond de Rothschild skippé par Charles Caudrelier

Le premier marin de la Route du Rhum destination Guadeloupe est arrivé à 10h02 (heure de Paris) à Pointe-à-Pitre.

Le premier marin de la Route du Rhum destination Guadeloupe est arrivé à 10h02 (heure de Paris) à Pointe-à-Pitre.

L’Ultim de Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) et établit un nouveau record en 6 jours, 19 heures, 47 minutes et 25 secondes. François Gabart (SVR-Lazartigue) est attendu vers 13 h 30. Une arrivée endeuillée par l’accident d’un bateau suiveur qui a fait deux morts.

Le skipper français de 48 ans a décroché la plus belle victoire de sa carrière après avoir enlevé à trois reprises la Transat Jacques Vabre (2009, 2013, 2021) mais aussi la Solitaire du Figaro et à deux reprises l’Ocean Volvo Race.

Charles Caudrelier n’a pas suivi le cursus habituel des petits génies de la voile. Diplômé de la marine marchande, le navigateur originaire de Paris aurait pu prendre la route sur des bateaux bien plus gros et regarder la Route du Rhum depuis un port à l’autre bout du monde. C’est d’ailleurs comme ça qu’il débute, comme officier sur un ferry, mais il met rapidement le cap sur la voile, qu’il a découverte adolescent.

Ce grand admirateur de Laurent Bourgnon – double vainqueur de la Route du Rhum et lauréat d’une Transat Jacques Vabre avant de disparaître en 2015 lors d’une plongée en Polynésie française – intègre ensuite le centre d’entraînement de Port-la-forêt en 1999 avant de connaître la réussite que l’on lui connaît.

Deux morts à l’arrivée après le chavirage d’un bateau suiveur

Selon une information de Guadeloupe la première, un accident en mer a eu lieu ce mercredi 16 novembre, jour de l’arrivée de la Route du Rhum, remportée cette année par Charles Caudrelier. Un bateau a chaviré à un mile de la ligne d’arrivée avec 12 personnes à son bord. Deux d’entre-elles n’ont pu être réanimées. Le bateau moteur a touché un autre navire de spectateurs.

Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage Antilles Guyane a été rapidement dépêché sur place et un bateau de la Marine nationale a secouru les douze naufragés.

Toutes les personnes ont été secourues par la Marine nationale mais deux d’entres-elles n’ont pu être réanimées. Une personne se serait retrouvée coincée sous la coque du bateau.

Une information judiciaire a été ouverte pour homicides involontaires, a indiqué le parquet de Pointe-à-Pitre.

En remportant cette 12e édition dans la catégorie Ultimes, Charles Caudrelier est devenu, en quelque sorte, un monument historique. Les historiens de la course au large viendront plus tard le visiter et lui demander de raconter sa course à travers des anecdotes. Pas sûr qu’il prenne plaisir à faire la visite guidée.

Caudrelier-Cammas, une longue route ensemble

C’est d’abord l’histoire de deux copains. Quand il décide de mettre les voiles, loin des super-conteneurs, Charles Caudrelier trouve en Franck Cammas un parfait mentor pour lui permettre de parfaire son apprentissage. Et le « gamin » apprend vite. Il est son routeur, comprenez celui qui sert de GPS météorologique afin de guider au mieux le navigateur, en 2010 lors de la victoire de Franck Cammas sur la Route du Rhum. Il embarque ensuite à ses côtés pour un nouveau triomphe, sur la Volvo Ocean Race en 2012.

A la barre de Gitana 17, Cammas a finalement laissé les commandes de son bateau, après trois années à son bord, à Charles Caudrelier. Et la boucle est enfin bouclée, car c’est Franck Cammas qui a assuré le travail de routeur pour son ami lors de la victoire de Caudrelier, mercredi, en Guadeloupe.

François Gabart a franchi la ligne d’arrivée en deuxième position. Il a, comme son concurrent Charles Caudrelier, battu également le record de Francis Joyon. Mais le jeune skipper a deux heures de retard sur Charles Caudrelier.

Gabart décroche sa deuxième 2e place consécutive sur la Route du Rhum, après avoir perdu la victoire face à Francis Joyon dans les dernières minutes de l’édition 2018 de la Route du Rhum.

Thomas Coville sur Sodebo Ultim 3 est également resté en lice avec les deux bateaux de tête tout au long de la Route du Rhum de cette année et était suffisamment proche pour mettre constamment la pression sur Gabart en deuxième position. Ce matin, cependant, son équipe a signalé qu’il avait attrapé un filet de pêche lors de son approche finale de la Guadeloupe.

Surtout, cette Route du Rhum a résolu de nombreux problèmes de fiabilité pour le géant Ultimes, sans incident significatif après qu’Armel le Cleac’h sur le Maxi Banque Populaire XI ait subi une avarie de foil au départ (il a pu réparer et repartir plus tard).

Les heures d’arrivée estimées des premiers Ultimes à Tête à l’Anglais
Horaires mis à jour par la direction de course mercredi 16 novembre à 5 h

– Charles Caudrelier (Edmond de Rothschild) : passage à la tête à l’Anglais à 4 h 32, arrivée sur la ligne d’arrivée à 10h02 (nouveau record en 6 jours, 19 heures, 47 minutes et 25 secondes)
– François Gabart (SVR Lazartigue) :arrivée sur la ligne d’arrivée à 8 h 18 ( 13 h 18 à Paris ) – a battu également le record de Francis Joyon en 6 jours, 23 heures, 03 minutes et 15 secondes, 3h30 après l’arrivée de Charles Caudrelier.
– Thomas Coville (Sodebo Ultim 3) : entre mercredi 16 novembre 12 h et 16 h
– Francis Joyon (Idec) : entre vendredi 18 novembre 4 h 30 et 16 h 30
Yves Le Blevec (Actual) : entre vendredi 18 novembre 5 h et 17 h

Les heures d’arrivée estimées des premiers Ocean Fifty à Tête à l’Anglais

– Quentin Vlamynck (Arkema) : entre samedi 19 novembre 18 h et dimanche 20 novembre 6 h
– Erwan Le Roux (Koesio) : entre dimanche 20 novembre 5 h et 17 h

L’heure d’arrivée estimée du premier Imoca à Tête à l’Anglais

– Charlie Dalin (Apivia) : entre dimanche 20 novembre 13 h et lundi 21 novembre 13 h
(*) Pour battre le record de Francis Joyon (7 jours 14 h 21’45’’), le premier Ultime doit franchir la ligne d’arrivée avant jeudi 17 novembre à 4 h 21’45’’.

Ce qu’il faut retenir :

– A 1h39, la nuit dernière, alors qu’il est venu de passer les Açores en 8e position, Axel Trehin a subi une avarie majeure avec la casse de sa barre de flèche. Le skipper du Class40 Project Rescue Ocean a toutefois réussi à préserver son mât et fait route vers Ponta Delgada aux Açores pour envisager les possibilités de réparation.
– Aux environs de 3 heures ce mercredi, Matthieu Perraut est arrivé à quai à Punta Delgada. Pour mémoire, le skipper d’Inter Invest avait subi un choc violent avec un OFNI lundi dernier, endommageant alors lourdement son Class40.
– Jean-Pierre Dick (Notre Méditerranée – Ville de Nice) est attendu dans la matinée à Ponta Delgada où il déposera Brieuc Maisonneuve (CMA – île de France – 60 000 Rebonds) qu’il avait secouru, dimanche.
– Confronté à quelques problèmes techniques, Baptiste Hulin, (Rennes / Saint-Malo / Parenthèses de Vie), Emmanuel Le Roch (Edenred) et Andrea Fornaro (Influence) ont prévu une escale technique, ce mercredi, sur l’île de Sao Miguel, aux Açores.

116 bateaux en course sur la route du Rhum – Destination Guadeloupe, au total, 22 solitaires ont été abandonnés

– Alors qu’il faisait route vers l’Espagne suite à des problèmes de voiles et de moteur, Erwan Thiboumery (Interaction) s’est retrouvé poussé à la côte dans des conditions de vent et de mer difficiles. Le skipper a dû se résigner à abandonner son bateau et a été hélitreuillé. Erwan qui a regagné la terre va bien mais son bateau s’est échoué sur la plage de Ferreira.

– Jean-Pierre Dick (Notre Méditerranée – Ville de Nice) est attendu en milieu de nuit à Ponta Delgada où il déposea Brieuc Maisonneuve (CMA – île de France – 60000 REbonds) qu’il avait secouru, dimanche.

– Daniel Ecalard (Sos Pare Brise +) est arrivé hier soir à 23h45 TU à Baiona en Galice pour réparer ses pilotes et souhaite reprendre sa course au plus vite.

– 2 Class40 ont prévu de faire un pit-stop technique à Ponta Delgada sur l’île de Sao Miguel aux Açores : Emmanuel Le Roch (EDENRED) et Andrea Fornaro (Influence)

– Au total, suite au retrait du Croate Ivica Kostelic (ACI) en Class40, 22 solitaires ont été abandonnés : 14 en Class40, 4 en IMOCA, 3 en Rhum Multi, 2 en Ocean Fifty. Il reste 116 marins en cours.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.