web analytics
22 mai 2022

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

DERNIER HOMMAGE A JEAN-PIERRE PERNAUT A LA BASILIQUE SAINTE CLOTILDE

Les obsèques du présentateur ont eu lieu à Paris, en la basilique Ste Clotilde (75007) en présence de nombreuses personnalités du monde politique et de la télévision.

Il faisait partie de la famille de TF1 et a marqué l’information de sa présence pendant 33 ans. Présentateur vedette du 13 heures, Jean-Pierre Pernaut nous a quittés mercredi 2 mars suite au cancer contre lequel il luttait. Il avait 71 ans.

Stars, politiques et journalistes, tous présents

Les obsèques du présentateur ont eu lieu à Paris, en la basilique Ste Clotilde (75007) en présence de nombreuses personnalités du monde politique et de la télévision.

Prévu pour une durée de 2 heures, l’office célébré par le père de la Morandais s’est terminé au bout de presque 3 heures. On comptait près de 700 invités parmi lesquels Brigitte Macron et des politiques comme Nicolas Sarkozy, accompagné de son épouse Carla Bruni, Rachida Dati, Christian Estrosi, Eric Ciotti, Valérie Pécresse ou encore Yannick Jadot.

De nombreux journalistes dont Claire Chazal, Anne-Claire Coudray, Marie-Sophie Laccarau, Patrick Poivre d’Arvor, Laurent Delahousse, Harry Roselmak, Gilles Bouleau, David Pujadas étaient présents.

La chaine TF1 était largement représenté, à commencer par le président du groupe Gilles Pélisson ainsi que des présentateurs comme Nikos Aliagas, Cyril Hanouna, Michel Drucker, Jean-Pierre Foucault, Denis Brogniart ou encore Denise Fabre, Karine LeMarchand, Sylvie Tellier et Iris Mittenaere, Bernard Montiel., Christophe Dechavanne..

Une cérémonie pleine d’émotion

A la porte de la basilique siégeait un portrait du journaliste. La foule a applaudi le cercueil a son arrivée Nathalie Marquay et ses enfants Lou (19 ans) et Tom (18 ans) étaient entourés de leurs proches dont Dominique Bonnet, première épouse de Jean-Pierre Pernaut et de ses enfants Olivier (40 ans) et Julia.(43 ans).

La cérémonie a débuté au son du titre « Que je t’aime » de Johnny Hallyday que le journaliste affectionnait particulièrement. La famille a d’ailleurs fait un choix musical en rapport avec les goûts musicaux du journaliste. C’est ainsi que se sont succédés Edith Piaf, Jacques Brel et Johnny pour clôturer avec « Oh Marie ».

Lors de la messe, plusieurs proches de la famille ont pris la parole. Parmi eux, se trouvaient Cyril Hanouna, ami du couple, Evelyne Dhéliat, Michel Izard ou Gilles Pélisson, mais aussi Sylvie Tellier et Jean-Pierre Foucault.

Les enfants de Jean-Pierre Pernaut sont aussi intervenus. Lou a rendu hommage à son père tandis que Tom n’a pu retenir ses larmes pour lui une dernière fois « Je t’aime Papa ».

A la fin de la messe, le cercueil est sorti au son du titre de Johnny « Oh Marie! » et sous les applaudissements, précédé par une photo en noir et blanc du présentateur. Le père de la Morandais qui avait uni le couple en 2007 a béni le cercueil avant que la veuve y dépose un dernier baiser.

Jean-Pierre Pernaut sera inhumé dans la plus stricte intimité à Quevauvillers , arrondissement d’Amiens, dans la Somme (80).

Retour sur la vie de Jean-Pierre Pernaut

Né en avril 1950 à Amiens (80), de mère pharmacienne et d’un père centralien qui dirige une usine à Amiens, Jean-Pierre Pernaut a d’abord été scolarisé à l’école privée St Martin à Amiens avant de rejoindre un groupe scolaire puis redouble sa 6ème et rate 3 fois son bac.

S’intéressant à l’information, il décide de l’ESJ de Lille après son service militaire. Diplômé en 1975, il fait son premier stage au « Courrier picard » et débute à la rédaction régionale Picardie de l’ORTF où il présente le journal régional. Il entre à TF1, le jour de la création de la chaîne et présente le journal de 20h jusqu’en 1978. Entre 1978 et 1980, il devient coprésentateur du 13h avec Yves Mourousi, puis est nommé grand reporter au service économique de 1980 à 1982. Il est ensuite chef adjoint du service reportages de TF1 et rédacteur en chef des « Rendez-vous d’Annick » et présentateur du « Journal des vacances » , les étés 1982 et1 1983 puis de « Transcontinental » de 1985 à 1986.

Présentateur du 13h

Après la privatisation de TF1 en 1987, Jean -Pierre Pernaut remplace le duo Mourousi-Augry au journal de 13h et travaille avec des correspondants dans les régions . A ce jour 150 journalistes dans 19 régions.

L’année suivante, il devient directeur adjoint de l’information. Grâce à une nouvelle orientation, faisant découvrir les régions, le journaliste est de plus en plus populaire et le 13h obtient un score supérieur à celui de ses concurrents. En 1998, il divisait son journal en 3 temps: celui qu’il fait (météo), celui qui passe (actualités) et celui qui dure (magazines). Il déclarait: « Le journal de 13h est le journal des Français qui s’adresse aux Français et qui donne de l’information en priorité française. »
Entre juillet 1991 et mai 2010, il présente l’émission « Combien a coûte? » qui obtient un « 7 d’or » en1997.

Jean-Pierre Pernaut est aussi un journaliste d’éditions spéciales consacrées à de grands événements internationaux du dernier quart de siècle. C’est ainsi qu’il était présent lors de la chute du mur de Berlin, l’élection de Barak Obama, les attentats du 11 septembre 2001, la mort de Yasser Arafat, les guerre en Irak, au Kossovo, les révolutions arabes de 2011, Il a aussi été le premier journaliste français à pénétrer dans la zone de Tchernobyl, 4 ans après la catastrophe, en 1990. En dehors de cela, il est celui qui a interviewé les présidents Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Macron.

Avec 33 ans de présentation du 13h, il en est le recordman grâce à près de 7 000 journaux télévisés. C’était aussi le seul présentateur à ne pas utiliser de téléprompteur, n’hésitant pas à donner son avis. Durant le confinement, il a présenté « Le 13h à la maison », une partie du journal, depuis un studio aménagé chez lui.

Après ses adieux au 13h

Le 18 décembre 2020, Jean-Pierre Pernaut présente son dernier 13h, une édition émouvante pendant laquelle il s’adresse aux téléspectateurs qui l’ont suivi durant ces 33 ans. Il termine par ces mots: »…J’arrête le coeur serré. Merci à tous … Dernier au revoir, Merci je vous aime, je ne vous oublierai jamais ».

Toutefois, il ne quitte pas l’antenne puisqu’il anime une émission sur LCI, tous les samedis, « Jean-Pierre et vous, Votre argent ».

Il crée aussi sa propre chaîne numérique, « JPP TV » et son magazine bimestriel « Au coeur des régions » sur ce thème qui lui est si cher.

Vie privée

Jean -Pierre Pernaut a été une première fois marié à Dominique Bonnet avec qui il a eu 2 enfants, Julia et Olivier. il est aussi le grand-père d’Iris, Elea et Léo.

Il rencontre sa seconde épouse, Nathalie Marquay lors du concours Miss France 2002. Malgré la différence d’âge de 15 ans, ils se marient en 2007. Le couple a eu 2 enfants, Lou et Tom.

Depuis 2018, le présentateur se battait contre le cancer. Après une première victoire contre celui de la prostate, il est atteint d’un cancer des poumons en novembre 2021 et est victime de 4 mini- AVC en janvier. Un premier cancer des poumons avait été détecté en avril 2021, il avait été opéré en juillet, mais 2 mois ,plus tard, une autre tumeur apparaissait sur l’autre poumon.
Après des séances de chimiothérapie et l’envie de se battre, la tumeur a résisté et l’état de santé de Jean-Pierre Pernaut a régressé. Son épouse est resté à ses côtés jusqu’au bout.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.