web analytics
5 décembre 2023

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

GOUFFRE DE PADIRAC: PATRIMOINE GEOLOGIQUE

La Dordogne est l'ancien nom de la province du Périgord. Cette région se divise en 4 territoires dont l'histoire s'étale de la préhistoire où vécurent les premiers hommes dans les grottes de Lascaux, à nos jours en passant par les affrontements entre Français et Anglais durant la guerre de 100 ans et les manoirs entourés de jardins à la française.

La Dordogne est l’ancien nom de la province du Périgord. Cette région se divise en 4 territoires dont l’histoire s’étale de la préhistoire où vécurent les premiers hommes dans les grottes de Lascaux, à nos jours en passant par les affrontements entre Français et Anglais durant la guerre de 100 ans et les manoirs entourés de jardins à la française.

On distingue donc:

Le Périgord Noir, le plus touristique, au Sud-Est
Le Périgord Vert au Nord de la Dordogne
Le Périgord Blanc avec Périgueux au centre
Le Périgord Pourpre avec la ville de Bergerac et ses vignobles environnants au Sud-Ouest.

La région abrite de nombreuses curiosités naturelles géologiques parmi lesquelles on compte le gouffre de Padirac, plus célèbre et plus visité site souterrain avec 480 000 visiteurs par an.

Le gouffre de Padirac

Non loin de Rocamadour et du Périgord Noir, le gouffre de Padirac est le premier site du patrimoine naturel souterrain de l’Hexagone. Il était donc naturel de l’inclure dans le programme des Journée Européennes du Patrimoine, « l’Art du Partage » les 16 et 17 septembre 2023

Exploré en 1889 par Edouard Alfred Martel, le gouffre de Padirac se trouve à 103 mètres de profondeur. C’est l’entrée d’une cavité naturelle, d’une dimension de près de 35 mètres  diamètre. La rivière souterraine au fond du gouffre, parcourt une partie d’un grand réseau de plus de 55 kilomètres au coeur du plateau calcaire des Causses du Quercy.

Avec plus de 2 000 ans d’existence, le gouffre a été habité au XIVème siècle. On y récolte ensuite le salpêtre avant l’exploration de la rivière au XIXème siècle par Alfred Edouard Martel.

On accède à l’embarcadère  par ascenseur ou en descendant à pied un escalier de 568 marches, après avoir déambulé dans des galeries. Le puits est une porte immense, verticale et vertigineuse qui invite les visiteurs dans le monde souterrain plein de surprises , de mystères  et de découvertes.
C’et l’occasion de découvrir toute une architecture, à commencer par la Grande Pendeloque, stalactite géante (concrétion de calcite tombante qui se forme aux plafonds de grottes et souterrains, par la chute lente et continue d’eaux calcaires) de 60 mètres de haut. Elle semble d’admirer à la surface  du « Lac de la Pluie.

Une fois accosté, il faut continuer à pied vers la « Salle du Grand Dôme » dont la voûte atteint 94 mètres de haut. Elle présente une multitude de concrétions et cascades de calcite façonnées par la nature durant des millions d’années.

Légendes liées au gouffre de Padirac

La Légende de St Martin

Il existe de nombreuses légendes à propos du Gouffre de Padirac, le sujet principal en est Lucifer tout comme dans celles du Quercy.

« Il y a des milliers d’années, St Martin déambulait sur le Causse. Ce n’était pas pour admirer la beauté et la spiritualité des lieux, ni pour ramasser des champignons ou humer le parfum d’une pâquerette mais pour sauver des âmes éplorées des paysans de l’époque. Alors qu’il se penche pour cueillir un coquelicot, il tombe nez à nez sur les pieds malodorants de Lucifer. Aussitôt, il se redresse et le Diable lui adresse un de ses sourires les plus machiavéliques et crasseux et lui lance un pari. 

Si St Martin veut sauver les âmes récoltées par Lucifer qui s’apprête à les mener tout droit en enfer, il devra franchir l’obstacle imposé par son adversaire. Prenant son courage à deux mains, et pensant au bon repas qui l’attendait chez lui (foie gras, noix du Quercy,etc…), St Martin accepte. Lucifer frappe alors avec son talon et creuse le Gouffre de Padirac en ne pouvant de jurer « Miladou ». La mule de St Martin ne volait pas mais admirait les licornes. Après avoir pris son élan et une grande inspiration, ell franchit l’abîme d’un seul bon avant d’atterrir de l’autre côté sans écailler son vernis mais marquant la roche de ses sabots. Lucifer,fou de rage,plonge alors au fond du gouffre avant de disparaître à jamais ( Il arrive toutefois qu’il réapparaisse dans d’autres légendes et parfois même 2 à la fois) ». 

En cas de doute, on peut aller vérifier par soi-même si l’on croise l’empreinte des sabots de la mule de St Martin.

La Légende du Trésor Maudit

Il existe une autre légende liée à la guerre de 100 ans. Le Gouffre aurait abrité un trésor de guerre  maudit, enfoui par les Anglais à la fin du conflit.

Lors de la découverte du site , le découvreur des galeries souterraines Edouard-Alfred Martel acheta les terrains autour du site mais les propriétaires ont exigé qu’il insère dans le contrat, une clause qui leur garantirait une partie du butin, s’il venait à le retrouver.

Bien que l’âge du gouffre soit incertain, on peut dire qu’il existe depuis plusieurs centaines de milliers d’années. Au cours du temps, des fouilles ont révélé l’existence de débris de cuisine, de vases brisés et d’armes en fer remontant aux environs du XIV ème siècle, marquant la présence d’habitants du village de Padirac, réfugiés dans la grotte pour fuir les soldats anglais qui ont rasé le village pendant la guerre de 100 ans.

Aujourd’hui, il existe encore de nombreux recoins inexplorés qui réservent bien des surprises .

Une cuvée spéciale pour les 130 ans du Gouffre

En 2019, le Gouffre de Padirac fêtait les 130 ans de sa découverte. Pour célébrer l’événement, il s’est associé au Clos Triguedina pour concevoir sa première « Cuvée des 130 ans » en enfouissant des bouteilles de Probus 2016 à 103 mètres sous terre. Lors du déconfinement en été  2021, la cuvée rencontra un énorme succès et le Gouffre de Padirac décida de pérenniser l’expérience vinicole.

Le 24 septembre dernier, 600 bouteilles et 24 magnums de Probus 2017 ont été enfouis au pied de la salle du Grand Dôme dans les mêmes conditions exceptionnelles: 13° (température du Gouffre) et 98% d’humidité constants. 

Le 24 juin 2022, la série limitée de vin haut de gamme retrouvait la surface pour le grand bonheur des amateurs de vin.

Le 2 juin 2023, ce sont 1 200 bouteilles de Probus 2018  numérotées qui ont été remontées à la surface après 1 an de bonification sous terre. Elles ont été mises en vente à l’épicerie fine du Gouffre.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.