web analytics
22 février 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Hommage à Samuel Paty: la BD « Crayon noir » ancre son histoire, trois ans après son assassinat

La bande dessinée "Crayon noir – Samuel Paty, histoire d'un prof" arrive comme renfort pour expliquer une dure réalité : celle du combat entre la liberté d'expression et le terrorisme.

La bande dessinée « Crayon noir – Samuel Paty, histoire d’un prof » arrive comme renfort pour expliquer une dure réalité : celle du combat entre la liberté d’expression et le terrorisme.

Trois ans après l’histoire se répète avec l’assassinat de Dominique Bernard, professeur de lettres à Arras, une dure réalité du combat entre la liberté d’expression et le terrorisme en France.

Les auteurs de ce roman graphique qui retrace les événements ayant mené à l’assassinat de Samuel Paty ont travaillé près de trois ans sur ce projet. Un récit extrêmement documenté où affleure l’émotion au fil des pages. Dans cette bande dessinée, le lecteur pénètre dans sa classe et découvre l’engrenage qui a fait du professeur une cible.

Mais aussi revenir sur l’engrenage infernal qui a mené à cette issue fatale : un cours sur la liberté d’expression au cours duquel l’enseignant montre des caricatures de Mahomet en proposant aux élèves qui le souhaitent de sortir, les mensonges d’une adolescente qui n’avait pas assisté au cours, la plainte de son père diffusée sur Internet, la récupération de l’affaire par un prédicateur radicalisé, l’emballement des réseaux sociaux, le passage à l’acte du terroriste islamiste Abdoullakh Anzorov.

La fin d’une histoire tragique, connue de tous. C’est celle qu’a choisie Valérie Igounet pour le début de son roman graphique. Journaliste, historienne et directrice adjointe de l’Observatoire du complotisme, elle revient sur chacun des faits qui ont mené à cette tragédie.

« Crayon noir est l’histoire du prof Samuel Paty. Et je voulais absolument revenir sur ses cours, qui étaient à ce moment-là assez critiqués, sur sa personnalité. Mais aussi sur l’avant, grâce à des témoignages de ses anciens collègues, pour bien raconter qui était Samuel Paty, » explique Valérie Igounet, le 16 octobre le jour d’hommage à Samuel Paty à Toulouse.

De son vivant, Samuel Paty confiait à une ancienne élève qu’il « voudrait que sa vie et sa mort servent à quelque chose… « . Une phrase qui résonne aujourd’hui puisqu’il est, malgré lui, le tragique héros d’un livre d’histoire en bande dessinée. Au-delà d’une BD distribuée dans les CDI des collèges et lycées de France, le livre s’inscrit dans une démarche pédagogique qui servira d’appui aux enseignants pour traiter des sujets de terrorisme, de laïcité, de liberté d’expression en classe.

L’avocate de la famille a aussi participé à l’ouvrage. Pour elle, au-delà du terrorisme, c’est une affaire qui interroge notre société. « Autant de mineurs dans un procès terroriste, c’est inédit. Donc ils ont eu un rôle ; et ce rôle doit absolument être expliqué à d’autres mineurs. »

Une bande dessinée, véritable livre d’histoire

La force de ce récit, présenté sous forme chronologique, et qui met en parallèle le parcours de ce dernier et le quotidien de Samuel Paty jusqu’à ce que leurs routes se croisent, est d’être extrêmement bien documenté. On y retrouve des extraits de l’agenda du professeur, de mails échangés avec ses collègues, mais aussi bon nombre de témoignages parfois inédits comme celui de Soraya, cette mère de famille de confession musulmane qui tenta à plusieurs reprises d’alerter sur la terrible rumeur qui se propageait sur la Toile. Ou celui de David, ancien collègue de Samuel Paty avec qui il échangeait sur le métier entre deux parties de ping-pong, et qui, depuis, a quitté l’Education nationale.

La bande dessinée tente de nous expliquer pourquoi un professeur qui enseignait est devenu la cible d’un terroriste. Après l’investigations de longues années pour la journaliste et historienne Valérie Igounet. Le roman graphique illustre comment l’engrenage fatal s’est refermé autour de lui.

Une façon de porter la voix de Samuel Paty et de mener à bien son combat pour la liberté d’expression. C’est au nom de ce droit que le professeur d’histoire a été lâchement assassiné à quelques pas de son collège du Bois d’Aulne dans les Yvelines.

Plus qu’une bande dessinée, les auteurs proposent ici un livre d’histoire comme un hommage à Samuel Paty.
« Une histoire très complexe, avec différentes séquences chronologiques qui décrivent la manière dont le piège se referme autour de lui » analyse Guy Le Besnerais, le dessinateur de « Crayon Noir – Samuel Paty, l’histoire d’un prof « .

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.