web analytics
26 janvier 2022

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Projection de courts-métrages de Gérard Corporon

Ce mercredi 1er décembre, trois courts-métrages de Gérard Corporon, réalisateur, cinéaste et acteur sétois furent projetés au Comoedia à Sète.

Ce mercredi 1er décembre, trois courts-métrages de Gérard Corporon, réalisateur, cinéaste et acteur sétois furent projetés au Comoedia à Sète.

Le public a pu découvrir lors de sa première projection le clip d’animation « Histoires de Chaussettes » fait à partir de pâte à modeler par une sétoise, Géraldine Pattier sur une chanson d’un autre sétois, Nicolas Grosso. Ce clip d’animation a nécessité 2700 photos pour obtenir ce procédé d’animation appelé Stop Motion.

Le réalisateur Gérard Corporon a présenté trois de ses courts-métrages, certains ont fait le tour du Monde, sélectionnés et primés dans plusieurs festivals nationaux et internationaux. Sa Femme, Jeanne Corporon, comédienne et bien d’autres métiers, accompagne et soutient son époux dans la création de ses courts-métrages.

Le premier court-métrage projeté fut « Fred » ; L’histoire d’un SDF qui s’installe et dort en gare de Sète durant la période de Noël depuis 3 ans. « Fred » est un film d’atelier crée en 2019, au sein de l‘UAICF pour former les adhérents à l’initiation au cinéma ; Thierry Soria, jouant Fred est à ce jour malheureusement décédé. Rosine Moularet Bély, comédienne (jouant une femme de ménage), Rémy Arché, cheminot à la SNCF, réalisateur amateur (jouant un employé d’accueil de la gare de Sète) et Patrick Lapeyrie jouant un voyageur mécontent. Albert Peiffer, retraité à ce jour de l’UAICF, est fortement impliqué depuis quelques années à la création de courts-métrages avec Gérard Corporon.

Le second court-métrage « Cheyenne » est un court sur le quotidien des sauveteurs SNSM. C’est Jérémy Banster, qui interprète le personnage principal de Cheyenne, acteur connu pour sa participation à la série de France 2 « Un si grand soleil ». Jérémy Banster a aussi joué dernièrement avec Francis Huster dans le téléfilm « Meurtres sur les îles du Frioul », Henry Cohen joue le second rôle de sauveteur en mer et Gérard Corporon jouant le rôle de pêcheur, père de Jérémy Banster et Claude, un membre de l’équipage des Sauveteur SNSM dans la vie réelle aussi et bien d’autres encore…Ce court a été sélectionné plus de 70 fois, il a obtenu plus de 35 prix à ce jour.

Le troisième court-métrage « La Tombe sans nom » fut réalisé en mai 2021 à La Linière, sur les hauteurs de Lamalou dans l’Hérault. C’est l’histoire d’un couple d’une trentaine d’années, joué par Tristan Impellizzeri et Anisya Depresle, accompagné d’un ami, Alban Aumard pour passer un week-end à la campagne. Ils vont réveiller une vieille légende qui hante le village…
Le lieu et les conditions de tournages de nuit ont contribué à créer le caractère étrange du court. Ce court-métrage a été sélectionné cinq fois et primé deux fois pour l’instant.

Nous ne pouvons qu’apprécier le talent et les multiples compétences développées dans ces courts-métrages. Le professionnalisme de Gérard Corporon, sachant s’entourer des bonnes personnes, nous permet, public d’apprécier chaque court comme une œuvre d’art, méticuleusement orchestrée.

A ceux qui n’auraient pas eu le temps ou le loisir d’aller au cinéma, surtout, n’hésitez pas une seule seconde. C’est un plaisir à chaque fois et l’on attend un long métrage avec beaucoup d’impatience.

Ce fut une belle projection et une réelle découverte du travail de Stop Motion de Géraldine Pattier. Superbe clip d’animation, vivement une projection en salle pour le plaisir des tous petits et grands aussi.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.