web analytics
16 avril 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

LES DEFILES PARISIENS DU NOUVEL AN CHINOIS

Les associations parisiennes ont fêté la nouvelle année lunaire dédiée au Dragon de bois cette année. Elle a débuté le 10 février et se terminera en janvier 2025.

Les associations parisiennes ont fêté la nouvelle année lunaire dédiée au Dragon de bois cette année. Elle a débuté le 10 février et se terminera en janvier 2025.

Les festivités ont débuté par un grand défilé sur les Champs Elysées le dimanche 4 février. Ce fut ensuite le quartier du Marais le 10, suivi de Belleville le 13 pour finir par le plus spectaculaire à Chinatown Paris, dans le 13ème arrondissement, le 18 février. Ce défilé organisé par l’association Paris Lion Sport, a présenté  5 lions et 2 dragons et a déambulé à partir de 14h dans les rues du quartier.

Chaque année, près de 200 000 personnes  participent à cette fête traditionnelle où se mêlent costumes chatoyants, chars, danses du dragon et des lions. Selon un responsable d’une association, le défilé existe depuis 11 ans. Paris Lion Sport, enseigne la danse du lion et des dragons. Elle accueille une cinquantaine de personnes, d’une moyenne d’âge allant de 10 à 40 ans, qui s’entraînent toute l’année régulièrement  et rigoureusement dans le 13ème arrondissement , 2 fois par semaine. Cette manifestation allie sport, tradition et culture.

Le défilé du 18 février, où se mêlaient déambulation et acrobaties, a réuni de nombreuses associations  chinoises d’ïle- de -France et une cinquantaine d’autres comme celles des Cantonais ou des Teochow ( population implantée dans l’est de Canton et formant majoritairement la diaspora à travers le monde).

Durant le défifé qui a duré près de 2 heures, 7 personnes ont manoeuvré le dragon qui mesure une dizaine de mètres de long. La tête, quant à elle, pèse 8 kilos et nécessite 2 personnes pour la bouger. C’est pour cela que l’exercice utilise de nombreuses personnes pour qu’elles puissent se relayer durant le parcaours.

Ces danses sont réalisées pour chasser les mauvais esprits et apporter bonheur et prospérité pour la nouvelle année. Cette danse se fait pour le  Nouvel An chinois mais aussi pour animer des ouvertures de commerces, des mariages ou des festivals en été. En Asie, on la considère comme un sport, il existe même des compétitions internationales. Les épreuves sont notées sur le style du lion, la synchronisation entre le lion et la musique et la difficulté des acrobaties et des sauts. L’an dernier, l’association Paris Lion Sport est arrivée à la 4ème place (sur 22) lors de sa participation à une compétition en Malaisie. Une nouvelle particiation est prévue cette année.

Mais qui est ce dragon, aussi appelé Nian dans la mythologie chinoise?

Dans le folklore, il s’agit d’un animal maléfique à tête de lion et corps de taureau dont la légende est liée au Nouvel An Chinois. On l’assimile à un lion à face plate avec un corps de chien et des incisives proéminentes. Pour d’autres, il s’agit d’un éléphant avec 2 longues cornes et de nombreuses dents pointues pour attaquer ses proies. On le nomme le « Nian ».

Chaque année, la nuit de la 2ème pleine lune après le solstice d’hiver, le Nian est descendu de sa maison dans les montagnes pour harceler les gens et manger leurs poules et les enfants., c’est pourquoi les villageois fuyaient leurs maisons pour rejoindre la forêt et échapper à sa colère. Toutefois, la bête redouteait certaines choses car, vivant au fond de la mer la plupart du temps, elle ne regagnait la terre que le dernier jour de l’année lunaire por manger des humains et du bétail. Le « nian « a peur de la couleur rouge, des bruits forts et du feu. Pour l’effrayer, des décorations en papier rouge sont collées aux portes, des lanternes sont brûlées toute la nuit et des pétards sont allumés. Pour s’en débarraser, les gens  font des bruits forts (pétards qui ont remplacé des bambous crépitants) et utilisent du rouge pour des lanternes tout en écrivant sur des parchemins qu’ils accrochent aux portes et fenêtres pour empêcher Nian d’entrer.

Depuis, le Nouvel An est devenu une fête très importante et ce depuis plusieurs milliers d’années. Elle comporte des habitudes et des coutumes constantes comme nettoyer la maison à fond, en se débarrassant des vieilles choses et de la poussière. En arrangeant de nouvelles choses, on laisse tout le malheur partir au loin, chacun désirant le meilleur possible. C’est l’arrivée du printemps.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.