web analytics
22 juillet 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Les Globes de Cristal décernés au Lido

GERARD  CROSSAY et GABRIEL MIHAI

Ce lundi 30 janvier, en clôture de la Fashion Week, une soirée très glamour au
cabaret du Lido pour la remise des Globes de Cristal.
Pour sa 11ème édition, cette cérémonie était présentée par la journaliste Estelle
Denis et l’humoriste Artus.
Mademoiselle Catherine Deneuve était présidente d’un jury composé de 23 journalistes
qui ont établi une liste de 5 nommés dans 14 catégories, du cinéma à la chanson et
au théâtre.
Et cette année, les Globes de Cristal s’ouvraient à l’international avec le « film
étranger » et la » série étrangère ».
Les prix décernés sont les suivants :
Meilleur chanteur : Julien Doré
Meilleure chanteuse : Amani
Meilleure comédie musicale : Résiste
Meilleure série Tv : Le Bureau des Légendes
Meilleure comédienne : Catherine Frot
Meilleur comédien : Niels Arestrup
Meilleure pièce de théâtre : Poésie de Fabrice Luchini
Meilleur roman : Petit Pays de Gaël Faye
Meilleur film étranger : The Revenant
Meilleur acteur : Omar Sy
Meilleure actrice : Isabelle Huppert
Meilleur film de l’année : Chocolat
Véronique Sanson a interprété une chanson avant de recevoir des mains de Catherine Deneuve un Globe de Cristal d’honneur.
Et Luchini, comme à son habitude a fait rire toute la salle en improvisant un sketch sur l’actualité politique et en plaisantant gentiment sur les couacs de cette
soirée.

Le célèbre comédien français Fabrice Luchini a réussi son apparition lors des Globes de cristal. L’acteur s’est livré à un one-man-show qui, comme d’habitude, n’a pas manqué d’amuser le public. Il y est allé de bon cœur, dans un style bien à lui : « Véronique Sanson chantait devant vous et les mecs continuaient à jacter comme des fientes ! » « Le son était médiocre, ne le jugeons pas ; les gens n’étaient pas très bien élevés, ne les jugeons pas », a poursuivi, avec humour, l’acteur, jugeant la soirée « hallucinante ».

Estelle Denis et Artus – qui n’ont pas démérité – ont dû sortir les rames. Ils ont appelé sur scène le président d’honneur de la cérémonie, Olivier Dassault… qui n’est jamais apparu. « On me dit qu’on vérifie s’il est vraiment là ce soir. Evidemment s’il n’est pas là, il ne pourra pas arriver », a glissé l’animatrice après de longues secondes de flottement. Le duo a alors convié Catherine Deneuve, la présidente du jury, à les rejoindre. L’actrice s’est bel et bien avancée, mais elle s’est retrouvée avec un talon coincé dans sa robe avant d’affronter un problème de micro.

Avant de lancer un « Bonne soirée » à l’assistance, qui sonnait plutôt comme un « Bon courage! ».
Le son, ou plutôt l’absence de son, a été le fil rouge de cette cérémonie, obligeant le public dans la salle du Lido à lancer des « Plus fort! », « Plus fort! ».
Estelle Denis, a passer le message: mettez un peu de son! », a tenté l’animatrice, répondant à Julien Doré venu chercher son prix d’interprète masculin de l’année. « Vous savez qu’on ne vous entendait pas du tout, c’est l’enfer, désolé », a-t-il regretté.
« M’a dit que c’était le micro de droite qui marchait mieux », a poursuivi France Gall, d’une voix hésitante et enrouée.
« On est passé à deux doigts que ça se passe bien », a lancé Artus, après un énième problème de son pendant la brève allocution de Véronique Sanson, prise d’un fou-rire.

Thomas VDB et Mathieu Madénian, venus remettre un prix du one man show ne se sonnt pas privé d’ironiser: « On tenait du fond du coeur à remercier l’ingénieur du son de la soirée ».

Il n’y avait pas grand chose à ajouter sur cette cérémonie suivie par moins de 155.000 téléspectateurs.

PHOTOS: IMPACT EUROPEAN / WPA – GERARD CROSSAY ET GABRIEL MIHAI

 

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.