web analytics
13 juin 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

RÉPÉTITION NOCTURNE DE LA MARCHE FÉMINISTE LE 6 MARS 

La semaine du 6 au 12 mars a vu les manifestations pour la retraite. Les droits des femmes ont occupé 2 journées, les 6 et 8 mars.

La semaine du 6 au 12 mars a vu les manifestations pour la retraite. Les droits des femmes ont occupé 2 journées, les 6 et 8 mars.

Alors que la réforme des retraites occupe tous les secteurs avec 3 manifestations intersyndicales annoncées les 7, 11 et 15 mars, on note l’organisation de 2 rassemblements pour défendre le droit des femmes, les 6 et 8 mars.

Grève féministe du 6 mars

Initiée par l’association AG féministe Paris-Banlieue, la “marche nocturne féministe” s’est tenue le 6 mars à Paris à partir de 20 h.

Le rassemblement a eu lieu à 18h30 sur le parvis de l’Opéra Garnier pour se diriger vers l’Hôtel de Ville. Il s’adresse principalement aux femmes qui ne pourraient pas participer à la manifestation du 8 mars, journée internationale des droits de la femme.

A cette occasion, plus d’un millier de participantes s’étaient réunies pour dénoncer le projet de réforme des retraites, “faire vivre une alternative au système capitaliste, raciste et sexiste” et lancer une grève féministe”. dans près de 150 villes en France.

Sur les pancartes, on pouvait lire : “Le sexisme est partout, nous aussi”, “Détruisons le patriarcat, pas la planète” , “L’enfer c’est les hommes” ou encore “Ni dieu, ni mec”.

Cette manifestation en non-mixité était les prémices de la mobilisation du 8 mars en plein milieu du mouvement social sur les retraites. Par cette action, les femmes veulent prouver qu’arrêter leur travail salarié ou domestique peuvent arrêter l’ensemble de la société : si les femmes s’arrêtent, le monde s’arrête”.

A la veille de la journée nationale de mobilisation intersyndicale, il était important de montrer les revendications des femmes parmi lesquelles on a constaté l’égalité salariale et la revalorisation des métiers féminisés, la lutte contre les féminicides, le sexisme, le harcèlement …

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.