web analytics

MA Cantate à Barbara, l’hommage d’une comédienne-chanteuse, Anne Peko, à la chanteuse Barbara

Devant le succès rencontré par le spectacle qui se joue depuis un an au Théâtre des Variétés, Anne Peko le prolonge jusqu’au 10 février, les vendredi et samedi à 19h30 et le dimanche à 16h.La presse a été unanime à encenser le spectacle.Une myriade d’adjectifs pour qualifier cet hommage à Barbara, l’inoubliable auteure-compositrice-interprète de l’aigle noir : frais, poétique, tendre, bouleversant, poignant, vibrant, sensuel, subtil, troublant, flamboyant, éclatant … des substantifs tout aussi élogieux : émotion et humour, foi et conviction, force et fragilité, douceur et tendresse, passion et sincérité …

Anne Peko est d’abord comédienne. Mais elle chante aussi. « Il se trouve que dans différents spectacles où j’étais engagée, je chantais », confie-t-elle à Culture Etc.  » Et elle ajoute : « … dans tous mes spectacles, il y a un souci de théâtralité, un fil rouge, une expression, des images, c’est scénarisé … plutôt que de me mettre derrière un micro et chanter uniquement, j’aime raconter une histoire … inventer une histoire pour créer une distance et mieux se rapprocher. »

« Ma Cantate à Barbara », c’ est un hommage très personnel imaginé et interprété par Anne Peko qui fait revivre magnifiquement, à sa manière et avec respect, « la malicieuse, la mystérieuse, la délurée, l’amoureuse. »D’un soir à l’autre, les musiciens qui l’accompagnent, au piano, au violon et à la mandoline, sont différents et font vivre à chaque fois un nouveau voyage poétique.

Un voyage, une histoire …Avant de terminer le spectacle avec « Ma plus belle histoire d’amour », Anne Peko, avec humour, livre  aux spectateurs ses souvenirs d’enfance, son parcours d’artiste et la genèse du spectacle. Née à Abidjan, père français, mère polonaise, elle y a vécu jusqu’à l’âge de 15 ans. Les cours de danse à Abidjan, les études de théâtre à Paris, l’écriture depuis l’enfance, tant d’aventures extraordinaires vécues, les traversées de l’Atlantique en paquebot, les voyages dans la brousse africaine …  « je pourrais écrire un livre », dit-elle. On l’attend avec impatience, tout comme ses nouveaux spectacles. Après Piaf, Brel, peut-être Kurt Weill, jazz, rock …? On prend tout.

[…]

Lire la suite