web analytics
16 juin 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

46 ème édition du Festival du Film Italien de Villerupt du 27 Octobre au 12 Novembre

La cérémonie d'ouverture de cette 46ème édition du Film Italien de Villerupt se déroulera ce vendredi 27 Octobre à partir de 20 h à l' Arche 1 Esplanade Nino Rota à 54190 VILLERUPT, nouveau Pôle Culturel de la ville de Villerupt.

La cérémonie d’ouverture de cette 46ème édition du Film Italien de Villerupt se déroulera ce vendredi 27 Octobre à partir de 20 h à l’ Arche 1 Esplanade Nino Rota à 54190 VILLERUPT, nouveau Pôle Culturel de la ville de Villerupt ( construit pour mémoire sur les friches industrielles de l’ancienne Usine sidérurgique de Micheville fermée en 1971 ) et sera suivie de la projection du film « UNE JOURNÉE PARTICULIÈRE » (UNA GIORNATA PARTICOLARE) d’Ettore Scola dont un hommage particulier lui sera rendu cette année avec la projection de pas moins de sept films à l’affiche.

LE THÈME DE CETTE 46ème édition 2023 du film italien de Villerupt

Miracle à Milan – La Lombardie

LE CINÉMA EN LOMBARDIE

Milan ne peut pas se vanter d’un passé glorieux dans l’histoire du cinéma en Italie, contrairement à Turin, Naples, et naturellement Rome, qui dès les années 1930 devint le centre incontesté de la production cinémato- graphique. Milan a pris sa revanche avec l’avènement des chaînes de télévision privées et la centralisation opérée par Silvio Berlusconi à partir de 1976 qui aboutit à la création de Mediaset, concurrent de la Rai.

Pour mémoire et rappel: Luchino Visconti, sans doute l’un des Lombards les plus célèbres dans le do maine du spectacle, mises en scène d’opéras à la Scala et chefs-d’œuvre cinématographiques collabore avec Jean Renoir à Paris en 1936. Lui, l’aristocrate venant de l’Italie fasciste rencontre le cinéma et le Front Populaire, une double expérience déterminante pour sa carrière. En 1960, il réalise à Milan Rocco e i suoi fratelli (Rocco et ses frères). L‘année précédente, sort sur les écrans italiens Il vedovo (Le veuf) d’un autre milanais, Dino Risi, qui s’est formé localement en réalisant des courts-métrages et en assistant d’autres cinéastes lors de tournages plus ambitieux, avant de migrer pour la capitale en 1951. Luigi Comencini, né à Salò, sur la rive lombarde du lac de Garde, suit un chemin analogue.

Sentenza, créatrice de l’affiche officielle 2023

De son vrai nom Caroline Labadie, Senten za est une graphiste et illustratrice née en décembre 1993. Sortie diplômée avec la mention « Excellent » du Master de Direction Artistique de l’ESAG PENNINGHEN en juin 2017, elle est aujourd’hui connue pour ses réalisations d’affiches de films tant pour la France que pour les pays étrangers. Elle a notamment signé les visuels de Tre Piani (Nanni Moretti), Anima Bella (Dario Albertini), Citoyens du monde (Gianni Di Gregorio) ou Storia di Vacanze (Fabio et Damiano D’Inno- cenzo). Avec deux amis de Penninghen, elle a créé l’agence de communication visuelle et digitale Komodo et conçu avec eux les trophées du Prix des Indés de la musique qui récompensent les lauréats de labels indépen dants. Elle a aussi réalisé des films d’animation en 2D, des livres de dessins, des céramiques ainsi que des broderies.

LES INVITÉS & LES RENCONTRES

– Ivano DE MATTEO, réalisateur // MIA 28-29 oct Rencontre samedi 28 octobre 19h00 ARCHE 1 Rencontre dimanche 29 octobre 20h30 KULTURFABRIK

– Emilia MAZZACURATTI réalisatrice // BILLY 28-29 oct Rencontre samedi 28 octobre 20h30 ARCHE 2 Rencontre dimanche 29 octobre 17h30 KULTURFABRIK

– Neri MARCORÈ, Réalisateur // ZAMORA, acteur // QUANDO 31 oct et 01 nov Rencontre QUANDO mardi 31 octobre 19h00 ARCHE 1

– Rencontre ZAMORA mercredi 01 novembre 16h30 ARCHE 1 et 20h30 KULTURFABRIK

– Lyda PATITUCCI, réalisatrice // COME PECCORE IN MEZZO AI LUPI 31 Oct- 01 nov Isabella RAGONESE, actrice // COME PECCORE IN MEZZO AI LUPI 01 nov Rencontre mardi 31 octobre 20h30 HÔTEL DE VILLE

Rencontre mercredi 01 novembre 17h30 KULTURFABRIK

– Jean GILI, critique, Carte Blanche à Ettore SCOLA // AFFREUX, SALES ET MECHANTS et LA TERASSE 02-03 nov

– Rencontre AFFREUX, SALES ET MECHANTS jeudi 02 novembre 20h30 ARCHE 2 Rencontre LA TERASSE vendredi 03 novembre 14h00 MJC AUDUN-LE-TICHE

– Daniel VICARI, réalisateur // ORLANDO 04-05 nov Rencontre samedi 04 novembre 20h30 HÔTEL DE VILLE Rencontre dimanche 05 novembre 17h30 KULTURFABRIK

– Marescotti RUSPOLI, réalisateur // AMUSIA 04 et 05 nov Rencontre samedi 04 novembre 20h30 KULTURFABRIK Rencontre dimanche 05 novembre 17h30 ARCHE 2

– René MARX, rédacteur en chef adjoint, l’Avant-Scène Cinéma // LEOPARDI 08 nov Rencontre mercredi 08 novembre 10h00 ARCHE 2

– Sophie CHIARELLO, réalisatrice // IL CERCHIO 07-08 nov Rencontre mardi 07 novembre 20h30 ARCHE 2

Rencontre mercredi 08 novembre 20h30 CNA STARLIGHT

– Jasmine TRINCA, Portrait, actrice // LA NOUVELLE FEMME 10 ET 11 NOV Léa TODOROV, réalisatrice // LA NOUVELLE FEMME 10 ET 11 NOV Rencontre vendredi 10 novembre 20h30 ARCHE 1

Rencontre samedi 11 novembre 18h15 HÔTEL DE VILLE

– Antonio MARALDI // CENTRO CINEMA CITTA DI CESENA 03 – 06 nov

2 Expositions HDV :

  • 1 sur Milan et la Lombardie

  • 1 sur Ettore SCOLA

LES JURYS & LES PRIX

JURY LONGS MÉTRAGES

Parrainé par le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, l’Amilcar du Jury distingue un film parmi une sélection d’œuvres premières et secondes.

Dominique BESNEHARD PRÉSIDENT DU JURY

La 46e édition du Festival de Villerupt aura le plaisir et l’honneur d’accueillir Dominique Besnehard (producteur de cinéma, acteur et agent artistique) en qualité de président du Jury Longs Métrages. Au sein de ce jury qui se réunira durant le premier week-end du festival, il sera entouré de Marie Jung (actrice), Bruno Putzulu (acteur), et Anne-Dominique Toussaint (productrice).

Dominique BESNEHARD est né le 5 février 1954 à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine).

Il fut, tout d’abord, directeur de casting influent, après Margot Capelier, avant d’être un des plus grands agents artistiques français, en représentant de nombreux acteurs, tels que Jean-Louis Trinti gnant, Michel Blanc, Alain Chabat, Richard Anconina, Rupert Everett, Christophe Lambert, et également de nombreuses actrices, Jeanne Moreau, Line Renaud, Anouk Aimée, Isabelle Adjani, Sophie Marceau, Nathalie Baye, Béatrice Dalle, Cécile de France, Charlotte Gainsbourg, pour ne citer que ces dernières, et metteurs en scène, François Ozon, Xavier Beauvois, Cédric Kahn ou encore Josée Dayan, au sein de l’agence Artmedia.

En 2006, il crée avec Michel Feller la société Mon Voisin Productions et devient producteur.

En 2008, le Festival du Film Francophone d’Angoulême existe grâce à sa collaboration avec Marie-France Brière.

Depuis 2016, il est le « Monsieur Cinéma » de France 5, en présentant l’émission Place au cinéma.

Dominique Besnehard est aussi un acteur accompli avec des seconds rôles inoubliables dans 37,2° le matin, Un indien dans la ville, Pédale Douce, ou encore Astérix et Obélix Mission Cléopâtre, et des plus marquants tels que celui où il joue le frère de Sandrine Bonnaire dans le film magnifique de Maurice Pialat (A Nos Amours), et plus récemment, où il est le partenaire de Jean-Louis Trintignant dans cette scène mémorable de Happy End de Michael Haneke.

JURY DE LA CRITIQUE

Parrainé par le Conseil Départemental de la Moselle, un jury composé de professionnels des médias, décerne un prix parmi une sélection d’avant-premières.

PRÉSIDENTE: Timé ZOPPÉ

Rédactrice en chef du magazine TROISCOULEURS

Née à Nancy, Timé Zoppé a grandi et étudié en Lorraine jusqu’à l’obtention d’un master de cinéma à l’IECA. Après un passage au festival de films de femmes de Créteil et dans la société de production Kidam, elle a intégré il y a dix ans la rédaction du mensuel de cinéma TROISCOULEURS, édité par mk2, et en a été nommée rédactrice en chef au début de l’année. En mars 2022, elle a créé sur le site du magazine la rubrique Queer Gaze, qui vise à diversifier les regards sur les films de toutes les époques.

MEMBRES DU JURY

Thibaut DEMEYER

Critique de cinéma, membre fondateur de l’As- sociation luxembourgeoise de la presse cinématographique.

Thibaut Demeyer est critique cinéma freelance de- puis près de 40 ans. Il officie tant dans la presse écrite que radiophonique auprès de médias belges et luxembourgeois. Médaillé auprès de l’Acadé- mie des arts, sciences et lettres de Paris en tant qu’auteur, critique et photographe, il est également membre fondateur de l’ALPC (Association luxembourgeoise de la presse cinématographique) ainsi qu’administrateur de l’APPCB (Association profes- sionnelle de la presse cinématographique belge). Actuellement, il est le critique cinéma attitré pour le site www.info-lux.com.

Cécile DESCLAUX

Journaliste aux Inrockuptibles

Après des études d’histoire et de lettres à la Sorbonne, Cécile Desclaux débute en tant que journaliste cinéma à la rédaction d’AlloCiné avant de participer au lancement et au développement du magazine professionnel de cinéma Boxoffice Pro, destiné aux secteurs de la distribution et de l’exploitation cinématographique, et de ses déclinaisons auprès du grand public. Rédactrice et correctrice indépendante, elle rejoint en 2021 la rédaction des Inrockuptibles, d’abord en tant qu’éditrice numérique avant de devenir secrétaire de rédaction pour le magazine mensuel.

Pascal LE DUFF

Critique de cinéma pour Le Télégramme de Brest et critique-film.fr

Critique de cinéma pour Le Télégramme de Brest et le site critique-film.fr, Pascal Le Duff est membre du Syndicat français de la critique de cinéma et a été juré dans plusieurs festivals dont ceux de Pan tin, Trouville, Poitiers, Grenoble et Paris Courts Devant. Il fait partie des comités de sélection des festivals Kinotayo à Paris, dédié au cinéma japonais et du Festival européen du film fantastique de Strasbourg.

Augustin PIETRON-LOCATELLI

Journaliste cinéma pour Télérama

Passé par la rédaction de la radio TSF Jazz puis les pages culture du Parisien, Augustin Pietron-Locatelli collabore avec Télérama depuis 2022 pour le cinéma, les documentaires et les séries. Mi-lorrain, mi-italien, il a beaucoup écrit sur le cinéma politique transalpin d’aujourd’hui… et est venu régulièrement au festival de Villerupt depuis tout petit.

LES FILMS EN COMPETITION

– AMUSIA Jury / Jury Jeunes

Marescotti Ruspoli

– ANNA Jury Critique

Marco Amanta

– BILLY Jury /Jury Jeunes

Emilia Mazzacurati

– CATTIVA COSCIENZA

Davide Minnella

– COME PECORE IN MEZZO AI LUPI Jury /Jury Jeunes

Lyda Patitucci

– IL PIÙ BEL SECOLO DELLA MIA VITA

Alessandro Bardani

– LA BELLA ESTATE Jury Critique

Laura Luchetti

– LA CHIMERA / LA CHIMÈRE Jury Critique

Alice Rohrwacher

– LA NOUVELLE FEMME Jury Critique

Léa Todorov

– LA TRESSE Jury Critique

Laetitia Colombani

– LE RAGAZZE NON PIANGONO Jury Jeunes

Andrea Zuliani

– L’UOMO SENZA COLPA Jury /Jury Jeunes

Ivan Gergolet

– PATAGONIA Jury /Jury Jeunes

Simone Bozzelli

– PRIMADONNA Jury Critique

Marta Savina

– ROSSOSPERANZA Jury Critique

Annarita Zambrano

– STRANIZZA D’AMURI Jury /Jury Jeunes

Giuseppe Fiorello

AMILCAR DE LA VILLE DE VILLERUPT

La Ville de Villerupt remet chaque année un Amilcar à un cinéaste italien pour l’ensemble de sa carrière.

Cette année, la Ville de Villerupt remettra un Amilcar à l’actrice et réalisatrice Jasmine Trinca.

Jasmine TRINCA

Actrice et réalisatrice

En 2001, encore adolescente, Jasmine Trinca est choi sie par Nanni Moretti pour interpréter Irene dans La stanza del figlio (La chambre du fils), Palme d’or à Cannes. Deux ans après elle est Giorgia dans La meglio gioventù (Nos meilleures années), de Marco Tullio Giordana, prix Un certain regard au Festival de Cannes 2003.

En 2005, elle joue dans Manuale d’amore (Leçons d’amour à l’italienne) de Giovanni Veronesi et dans Ro- manzo Criminale de Michele Placido.

En 2006, Nanni Moretti fait de nouveau appel à elle comme protagoniste féminine de Il Caimano (Le Caï- man), puis, en 2007, elle joue dans Piano Solo de Ric- cardo Milani.

En 2009, à la Mostra vénitienne, elle remporte le Premio Marcello Mastroianni (meilleur espoir) pour son interpré- tation dans Il grande sogno (Le Rêve italien), de Michele Placido.

2011 marque ses débuts dans le cinéma français : elle est de nouveau à Cannes dans L’Apollonide de Bertrand Bonello (qu’elle retrouve en 2014 pour Saint Laurent) puis en 2013 elle est au Festival de Locarno dans Une autre vie, d’Emmanuel Mouret.

2013 est pour elle une année brillante : comme meil- leure actrice elle reçoit le Nastro d’argento (décerné par le Syndicat national italien des journalistes de cinéma) pour son interprétation dans Un giorno devi andare, de Giorgio Diritti, et le Globo d’oro (prix décerné par la presse étrangère) pour Miele, de Valeria Golino.

En En 2015, elle est aux côtés de Sean Penn et Javier Bardem dans The Gunman, de Pierre Morel. La même année, elle joue dans Nessuno si salva da solo, de Ser- gio Castellitto et dans Maraviglioso Boccaccio (Contes italiens), de Paolo et Vittorio Taviani.

Après Slam – Tutto per una ragazza (Andrea Malaio- li, 2016), elle retrouve Sergio Castellitto en 2017 pour Fortunata, qui lui vaut le Prix d’interprétation Un certain regard à Cannes, ainsi que le David di Donatello et le Nastro d’argento.

En 2018, elle interprète Ilaria Cucchi dans Sulla mia pelle (Sur ma peau), d’Alessio Cremonini,

Puis, entre autres, dans Euforia (Valeria Golino, 2018), Croce e delizia (Simone Godano, 2019), qui lui vaut le Globo d’oro Simple Woman (Chiara Malte, 2019), La Dea Fortuna (Pour toujours, Ferzan Özpetek, 2019) qui lui valent de nouveau David di Donatello et Nastro d’argen- to, The Story of My Wife (L’histoire de ma femme, Ildikó Enyedi, 2021) et Supereroi (Amants super-héroïques, Paolo Genovese, 2021).

En 2018, elle fait ses débuts au théâtre dans La maladie de la mort, mise en scène de Katie Mitchell. En 2020, elle est Allegra dans Guida romantica a posti perduti (La Ballade des cœurs perdus) de Giorgia Farina. La même année elle réalise Being My Mom, son premier court-métrage qui est présenté à la Mostra de venise (section Orizzonti), suivi en 2022 par le long-métrage Marcel !, présenté en sélection officielle au 75e festival de Cannes.

En 2023, elle st la protagoniste de Profeti (Alessio Cre- monini) et de La Nouvelle femme (Léa Todorov).

On la verra prochainement dans les séries La Storia (Francesca Archibugi), Supersex (Matteo Rovere, Francesco Carrozzini et Francesca Mazzoleni) et L’arte della gioia (Valeria Golino).

Plus d’informations, programmation complète , débats, rencontres sur le site dédié du Festival Italien de Villerupt

https://festival-villerupt.com/

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.