web analytics
18 avril 2024

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Confessions d’un dopeur, un témoignage de l’auteur

La plupart du temps, on ne trouve pas de livre où il y ait un témoignage d'auteur sur la réalité de l'implication d'un sportif dans le dopage.
La plupart du temps, on ne trouve pas de livre où il y a un témoignage d’auteur sur la réalité de l’implication d’un sportif dans le dopage.
 
C’est soit une biographie d’un athlète, soit une histoire de dopage dans le sport professionnel, mais jamais dans la vie simple d’une personne attirée par le sport (amateur).
 
Cyrille de Vergie, ancien pratiquant de bodybuilding  et préparateur physique, l’auteur explique qu’aucune discipline, pas même le tir sportif, n’est épargnée : tous les athlètes ont besoin de se doper pour maintenir un rythme contre-nature. Il montre également comment le sport détruit le corps – il en a personnellement fait l’expérience.
 

L’auteur nous raconte-t-il une expérience de comment un être humain, quel que soit son statut social, détruit sa santé, croyant que le sport est destiné à lui apporter un équilibre physique ?

 
J’ai tendance à croire qu’il s’agit d’une incursion dans l’approfondissement social de chaque individu qui a des complexes liés à sa personnalité et à son apparence face aux autres. Ce n’est que mon point de vue, mais après la découverte faite par l’auteur on découvre que certaines personnalités sportives ont eu recours à des méthodes moins orthodoxes, et que le sport a des répercussions inimaginables, quelle que soit la décision prise. Par exemple, le dopage est une étape intermédiaire pour les athlètes professionnels, compte tenu des scandales dans lesquels les athlètes ont été impliqués au fil des ans.
 

Qu’est-ce qui a poussé l’ancien bodybuilder et préparateur physique à écrire un livre sur les répercussions du dopage ?

 
Cyrille de Vergie explique son parcours atypique, ses rencontres (parfois avec des célébrités) dans le microcosme sportif, évoquant de nombreuses anecdotes éloquentes. En parallèle de sa carrière officielle, il a lui-même préconisé des substances à des sportifs afin de les aider à booster leurs performances, jusqu’à devenir un personnage central de l’approvisionnement en produits dopants en France. Il détaille leur fonctionnement, leurs effets sur l’organisme, ainsi que les moyens utilisés pour contourner les contrôles. Après avoir tiré un trait sur ce passé, l’auteur souhaite mettre en garde les lecteurs : le dopage n’est pas sans conséquence sur la vie du sportif comme sur celle de son entourage.
 

Se sent-il responsable de préconiser des substances à des sportifs, ou a-t-il découvert sur sa propre peau, les erreurs et les résultats du dopage ?

 
Aujourd’hui, chaque personne veut avoir un corps parfait, comme un « dieu grec, » mais les efforts physiques et mentaux ne leur permettent pas d’atteindre une telle performance, différentes substances sont utilisées qui ne sont pas bénéfiques pour le corps, pendant de longues périodes. Seulement si vous savez contrôler votre addiction à la consommation.
 
Cyrille de Vergie, l’auteur du livre tente d’exposer l’implication de l’équipe sportive et du club sportif dans le dopage. Ainsi, en général, lorsqu’il finit par être découvert, l’athlète est éliminé et le club cherche des arrangements. ce n’est qu’en essayant de lire entre les lignes que vous avez la possibilité de comprendre que vous n’avez pas obtenu grand-chose lorsque les autres vous ont utilisé pour leur image, mais généralement ils sont basés sur des traitements suite à un diagnostic médical qui aident à masquer la tentation du dopage, comme en cas d’asthme.
 
Mais pour un bodybuilder, on sait que les stéroïdes anabolisants sont nécessaires afin d’avoir un corps comme Sylvester Stallone ou Arnold Schwarzenegger, qui consommaient des substances dopantes.
Dans le cas des gymnastes, comme celui de la russe Olga Kovalenko, qui a été contrainte d’être enceinte et d’avorter pour avoir une performance exceptionnelle, après 10 semaines.
L’auteur tente de raconter l’événement et les performances pour aider  le lecteur à comprendre ce qui se cache derrière une équipe ou comment on peut créer un dopage légal qui peut être fatal à l’avenir, expliquant que de nombreux gymnastes ont été contraints d’avoir des relations sexuelles avec leurs entraîneurs.
 
Les médecins s’accordent pour vanter les mérites du sport pour la santé. Mais pourtant, le sport peut aussi devenir une maladie.
 
« Le sport, c’est la santé ! » dit-on.  Mais on voit que pas toujours: des blessures, troubles psychologiques, déformations physiques, agressions et même violences sexuelles, couvertes par des clubs et des fédérations gangrénés par les dérives du marché sportif… En proposant un discours à contre-courant, il révèle la sombre réalité du milieu du sport. Un témoignage sidérant.
 
Médecins, éducateurs, nutritionnistes, tous s’accordent pour recommander une activité sportive régulière, garante d’une bonne santé, pour les enfants comme pour les adultes, y compris les seniors.
Pourtant, le sport peut devenir pathologique : pour ceux qui souffrent de ce qu’on appelle la « bigorexie », il est en effet une véritable obsession qui pousse ceux qui en sont atteints à pratiquer un sport de façon intense et excessive, au point de devenir une addiction.
 
Cyrille de Vergie, a publié « Confessions d’un dopeur » aux éditions du Nouveau Monde et nous parler de son histoire et des méfaits du sport quand il devient une obsession.
 
Il souhaite maintenant avertir sur les risques que le sport peut faire encourir.
 

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.