web analytics
4 février 2023

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

LA TRADITION CIRCASSIENNE AU CIRQUE D’HIVER

Durant 2 heures, les spectateurs peuvent découvrir les numéros de cirque traditionnel, des clowns, des poneys, des acrobates et des illusionnistes, mais aussi des contorsionnistes, des numéros de fil souple, de sangles aériennes et d'ombres chinoises.

Le spectacle traditionnel de cirque proposé par la famille Bouglione au cirque d’hiver, en plein Paris revient sous le nom de « Fantaisie », après « Dingue », « Défi » et « Extra ».

Comme chaque année, le cirque d’hiver Bouglione propose un nouveau spectacle de cirque. Les représentations ont commencé le 22 octobre 2022 et se finiront le 5 mars 2023. 

Durant 2 heures, les spectateurs peuvent découvrir les numéros de cirque traditionnel, des clowns, des poneys, des acrobates et des illusionnistes, mais aussi des contorsionnistes, des numéros de fil souple, de sangles aériennes et d’ombres chinoises.

Comme depuis quelques années, Michel Palmier, Monsieur Loyal présente une dizaine d’artistes parmi lesquels Régina Bouglione, fille du patriarche, et ses poneys, la troupe de clowns « Les mangeurs de lapins » mais aussi l’illusionniste Jimmy Saylon. L’orchestre de Pierre Nouveau anime cette nouvelle édition pleine de poésie, de tendresse et de frissons, qui dévoile les numéros de haut vol. Une fois de plus et après un arrêt forcé lié à la pandémie, de nombreux artistes internationaux, venus des 4 pièces du monde, .sont de retour sur la piste.

Une nouveauté pour l’opus 2022/2023, « les lapins mangeurs » font un numéro fil rouge avec 5 apparitions dont celle des « éléphants bagarreurs ». (en tissu) Dans un univers absurde, ce trio de joyeux lurons se retrouve dans des situations cocasses et hilarantes. 

Notons également la présence de Julot Cousin, ancien clown du trio des Cousins, qui a été primé plusieurs fois aux festivals du cirque de Budapest et de Grenoble. Sur un mât flexible à plus de 9 mètres, il présente un numéro de hula hoop.

Le duo Vytalis, formé de Pablo Nonato et Joël Yaicate fait un numéro main-à-main, alliant force et hardiesse. De son côté, Anthony César, finaliste de « La France a un incroyable talent », mélange souplesse, force, danse et acrobatie dans son numéro de sangles aériennes.

La cubaine Lucia Martdaz se distingue par un équilibre de nuque en contorsion et Pavel Valla Bertini donne le vertige grâce à ses monocycles à 9 mètres de haut avec un empilement de 15 roues les unes sur les autres, mais aussi avec des sauts, du trampoline, des sauts périlleux, tout comme la montée et la descente des marches avec ses monocycles.

La troupe Jump’n Roll fait 2 passages. Le premier au début du spectacle, montre un enchaînement de salto avant et arrière ; le second, à la fin du programme à l’aide d’une planche coréenne. sublime un numéro de voltige aérienne. On peut également admirer la dextérité de la jongleuse Léna Smaha.

Histoire du Cirque d’Hiver-Bouglione

Edifié par Louis Dejean, propriétaire du cirque d’été situé dans les Jardins des Champs Elysées, le cirque d’hiver a été conçu par l’architecte Jacques Hittorff en 1852, dans le XIème arrondissement, rue Amelot. Il fut rendu par le Prince Louis-Napoléon le 11 décembre 1852.

Basé sur un polygone à 20 côtés, d’un diamètre de 41 mètres avec une charpente en bois et 40 fenêtres, A l’origine, il pouvait accueillir 4 000 personnes mais aujourd’hui sa capacité est de 1650 places. La salle était éclairée par 21 lustres à gaz. La décoration intérieure et extérieure ont été nommées aux grands sculpteurs et peintres de l’époque : Pradier, Duret, Bosio, Gosse et Barrias.

Après avoir été successivement salle de concerts de musique classique, salle de cinéma Pathé (transformé en « Temple de l’Art Nouveau »), il redevient un cirque en 1923 sous la direction de la famille Fratellini. En 1934, les 4 frères Bouglione représentent le Cirque d’Hiver et la famille en est toujours propriétaire. Le lieu sera le lieu de tournages et de spectacles télévisés (« La Piste aux Etoiles). Il accueille des tours de chants, des récitals… La nouvelle génération Bouglione est aux manettes depuis 1999.
Reconnu depuis plus de 100 ans par la communauté internationale, il a été en 1975, inscrit au titre des monuments historiques.

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.