web analytics
5 décembre 2021

JOURNAL IMPACT EUROPEAN

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Dentelle et soie, tout l’univers de Nathalie Descout

Nathalie Descout est une styliste modéliste installée à Paris. La dentelle et la soie sont ses matériaux de prédilection.
Nathalie Descout est une styliste modéliste installée à Paris. La dentelle et la soie sont ses matériaux de prédilection.

Un rêve d’enfant réalisé

A l’âge de 12 ans, Nathalie Descout savait déjà qu’elle voulait être styliste. Elle décide donc de contacter l’école ESMOD mais il va falloir qu’elle attende encore un peu pour y accéder . Après son bac avec option art plastique, elle quitte la région de Châteauroux pour intégrer la prestigieuse école. Elle décide de se spécialiser dans la lingerie en 3ème année. Ce choix est guidé par son goût pour la dentelle, la finesse et les précisions que cela entraîne.

Les débuts dans les grandes maisons

A sa sortie d’ESMOD, Nathalie Descout remporte le concours des créateurs français. Elle rejoint Lolita Lempicka, Hervé Léger  où elle travaille les dentelles, les corsets, les soies, selon sa spécialisation. Elle avait pourtant une préférence pour la haute couture et le prêt-à-porter de luxe, bien que passionnée par la lingerie. Sa rencontre avec Max Chaoul ou Jean-Paul Gaultier la propulse en avant grâce à son expérience, ses aspirations et son inspiration. La jeune styliste intègre la maison de lingerie Chantelle où elle passe par tous les services durant 15 ans.  Elle apprend à connaître tous les corps de métier pour créer sa propre entreprise. Désormais, qualité des produit, suivi de la qualité des matières, communication, merchandising n’ont plus de secret pour elle. Elle termine par le pôle commercial pour savoir comment gérer une boutique, le personnel ou les achats.

Création de sa propre marque

A l’âge de 30 ans, Nathalie Descout fonde sa propre entreprise. Les robes de soirée haut de gamme à base de matières venant de la lingerie, sont au centre de ses créations. On y retrouve ses matériaux préférés, dentelle de Calais et la soierie de Lyon, ourlets roulés à la main et coutures anglaises. Le tout 100% made in France. Le sur-mesure est l’ADN de la maison, il s’applique à une clientèle  d’exception. Une grande gamme de couleurs est proposée, dont des teintes plus « flashy » comme le rose fuschia, l’orange presque fluo, l’or, très prisées dans les Emirats. Pour les créations sur-mesure, il est possible d’ajouter des incrustations de bijoux (or ou pierres) au niveau des hanches ou du décolleté, tout comme une ouverture dans le dos.

Une collection prêt-à-porter

Seule au début, elle créait, montait tout avec sa propre machine à coudre, tout en continuant à travailler chez Chantelle. Cette dernière fut très compréhensive, lui laissant gérer ses plannings et lui donnant du temps pour ses rendez-vous ou ses déplacements à Dubaï pour les défilés. Quand elle quitte Chantelle, elle décide de créer une ligne commerciale de prêt-à-porter de luxe et de prendre des associés pour l’aider à gérer sa société qui prend de l’ampleur. La dentelle de Calais et la soie étant très appréciée dans les Emirats, elle multiplie les commandes et lance une nouvelle ligne accessible, 100% made in France. C’est aussi l’occasion de présenter à la clientèle la collection mère-fille, qui s’adresse principalement aux demoiselles d’honneur. Dans un esprit éco-responsable, les collections sont dans l’esprit « zéro déchet », les chutes sont utilisées pour habiller des poupées. Un partenariat avec la maison « Corolle » est envisagé.

Des défilés exceptionnels

Les robes Nathalie Descout étaient présentes au Festival de télévision de Monte-Carlo, mais aussi lors de la montée des marches à Cannes. Des célébrités, dont Victoria Silvstedt ont porté les créations.  Rebecca, la jeune gagnante de « The Voice Kids »  portait une combinaison et une robe de la marque, pour son clip. Plus récemment, Denitza Ikonomova a porté la robe « Dirty Dancing » lors d’un show de « Danse avec les stars ». Cette robe vient de sortir suite à une forte demande de la clientèle, elle est en soie avec une ceinture entièrement en dentelle. Par ailleurs, Aston Martin dévoile une des robes dans un de ses spots publicitaires. La maison participe aussi aux « fashion week » de New-York, Paris et Dubai … 

Quels sont les projets d’ici la fin de l’année?

Beaucoup de déplacements en France et dans des pays qui aiment le savoir-faire et les produits français, aux Emirats, en Russie et aux Etats-Unis. L’autre projet est de placer la ligne commerciale dans le maximum de boutiques « pour que les clientes puissent s’acheter de vraies robes françaises, fabriquées en France, avec de belles matières ». instagram.com/nathaliedescoutparis nathaliedescoutparis.com        

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.