La Guadeloupe mise à l’honneur de la 5ème édition de Sagasdom

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La cheffe et femme politique, présidente fondatrice du Salon de la Gastronomie des Outre-Mer et de la Francophonie, Babette de Rozières a inauguré porte de Versailles, la 5ème édition du salon Sagasdom le 31 janvier.

Après une visite des stands en compagnie de ses invités, et les discours de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, du président de la Métropole du Grand Paris, Patrick Ollier, de la marraine de l’édition 2020, Dominique Loiseau ainsi que du président  de la région Guadeloupe, Ary Chalus, elle a  coupé le ruban toujours avec les commentaires du chroniqueur et romancier Yann Queffélec, ami de la créatrice du salon Babette de Rozières.

Durant 3 jours, le public a pu découvrir la richesse de la cuisine des territoires ultra-marins et déguster les spécialités des îles mais aussi des produits français et étrangers. Il a pu aussi rencontrer des chefs comme Eric Briffard, Chef Exécutif et Directeur des Arts Culinaires de l’école Le Cordon Bleu; Yannick Alléno, chef triplement étoilé du Pavillon le Doyen; Michel Roth, chef étoilé du Bayview.

La présidente de la région Ile de France, Valérie Pécresse; le président de la Semmaris (MIN de Rungis), Stéphane Layani se sont rendus au salon tout comme Valérie Trierweiler, Danièle Evenou, Danièle Gilbert, Catherine Jacob.….

Vendredi et samedi, la Compagnie Créole et Francky Vincent qui fête cette année des 40 ans de carrière, ont assuré le show  sur la scène principale.

Créé en 2014 par Babette de Rozières, le Salon de la Gastronomie des Outre-Mer et de la Francophonie  offre au public français et international une rencontre permettant de découvrir les saveurs de 30 états  mais aussi leur culture, leur savoir-faire et les paysages inédits de ces pays. Tous les territoires ultra-marins y sont présentés: Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, Nouvelle Calédonie, Polynésie Française, Réunion, St-Martin, St-Barthelemy, St-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna, etc.

Sous le micro de l’animateur du salon, Smain, plusieurs concours ont été organisés:

-Le Trophée de Babette qui s’ouvre à 8 candidats qui s’affrontent devant un jury pendant 3 jours; l’objectif est de mettre en valeur les jeunes des lycées professionnels à travers la réalisation d’un plat représentatif de la Gastronomie des Outre-Mer, à l’aide d’un panier surprise fourni par l’organisation le jour du concours.

Le Trophée de la photo, officiellement lancé auprès du grand public et des professionnels de la photographie en septembre 2018. Il récompense 1 lauréat dans chaque catégorie professionnelle et amateur sur SAGASDOM par le Comité d’organisation et le jury et par le Prix du Public. Cette année, le thème choisi était: Biodiversité des Outre- Mer. Les 3 premiers de chaque catégorie ont vu leurs œuvres exposées pendant le salon.

Le Prix de l’innovation “Food & Drink”, en lien entre La Métropole du Grand Paris et des centrales d’achat de la grande-distribution et des magasins spécialisés. Son but est de valoriser, mettre en valeur et favoriser les relations des marques et des produits avec des professionnels de la distribution (grand-distribution, épicerie fine, magasins spécialisés, grossistes…).

Le Prix Coup de Coeur de la Presse et Le Prix des Blogueurs et Influenceurs, décernés dans plusieurs catégories  par un jury de média nationaux réunis pour découvrir le meilleur de l’industrie, un jury d’exception en quête de nouvelles marques innovantes et de nouveaux concepts.

Autres événements incontournables, le défilé en robes de fruits et l’Espace Marmailles en Cuisine où les enfants ont pu se mettre derrière les fourneaux pour cuisiner de recettes en provenance des Outre-Mer. ‍Pas moins de 20 cours de 45 minutes chacun étaient proposés sur les 3 jours du Salon; chaque enfant était équipé d’un tablier de cuisine et avait son poste de travail. Clowns, échassiers et plein d’autres surprises ont fait le bonheur des petits et des grands.

Parmi les stands ayant retenu notre attention, on a noté Les Secrets d’Ezilda qui présente des confitures réalisées avec des produits bios et à base de récettes originales. Cette année,le stand propose des nouveautés: du café torréfié en provenance de Costa Rica… mais aussi un savant mélange en bocal réalisé pour la confection de Mojito. Présent cette année pour la première fois au salon Sagasdom, Exult World Wines (et David Zienkiewicz) proposait son caviar, sa vodka, son champagne, ses vins et ses eaux du monde entier. Dans un tout autre domaine, la sculpture de papier de Junior Fritz Jacquet et les toiles de la Princesse Hermine de Clermont Tonnerre ainsi que les oeuvres de son amie Patricia Ducept .

Depuis 2007, “LES SECRETS D’EZILDA”, artisan confiturier et torréfacteur propose près de 300 recettes de préparations de fruits avec une teneur en sucre de 35% maximum. Ludovic, le torréfacteur sélectionne des cafés verts afin de révéler leurs arômes.

A la base, Ezilda Laplasse créa 287 recettes de confitures de manière artisanale en choisissant de beaux fruits et  les meilleurs ingrédients, pas de colorant ni d’arôme artificiel ajouté (sauf dans les confitures régressives par l’incorporation de bonbons). En 2018, son fils Xavier a repris les rênes de l’entreprise avec son associé Bertrand. En à peine 1 an, ils développent un laboratoire à Souillac où ils produisent localement en circuit court, 10 000 pots par mois dans des cuves de 150 pots par cuisson; la certification bio est obtenue en 2018. Ils ouvrent 2 boutiques à Souillac puis à Sarlat. Il est prévu d’ouvrir bientôt un établissement dans la capitale. L’entreprise familiale a embauché 8 personnes à ce jour  mais aussi collabore avec un établissement qui accompagne les personnes handicapées pour la pose des étiquettes et du capuchon en tissu.Par ailleurs, 1/3 des bénéfices est reversé aux salariés.

EXULT WORLD WINES et son représentant David Zienkiewicz ont présenté aux visiteurs des produits issus de régions françaises en particulier de la Meuse, sa région natale mais aussi du monde entier. Cet entrepreneur autodidacte de 37 ans, né dans la région de Verdun,  a trouvé sa vocation après avoir été pompier, militaire, plombier et pompiste; il s’est consacré à sa passion de par son goût pour les bonnes choses. Epicurien couronné par un “Cep d’Or” en 2019, il n’hésite pas à parcourir le monde pour ramener mets (caviar, truffe…), eaux plates et gazeuses , vodka et vins des 4 coins du Globe pour les distribuer dans sa pompe à essence du 11ème arrondissement. Parmi ses produits phares, le caviar de Madagascar, d’Uruguay ou de France,  le champagne P. Louis MARTIN issu d’un domaine situé à Bouzy (51), les  vodkas, les eaux plates et gazeuses venues des 4 coins du monde, les vins blancs, rouges et rosés.

JUNIOR FRITZ JACQUET est un sculpteur autodidacte de papier et designer parisien reconnu à l’international dont les oeuvres sont basées sur l’art de haut niveau de l’Origami, art ancestral japonais du pliage du papier. Installé Viaduc des Arts entre l’Opéra Bastille et la gare de Lyon, il expose dans la première galerie parisienne exclusivement dédiée au “paper art”, des objets uniques: masques, végétaux, statues, tableaux et tentures en relief, sculptures lumineuses…
Junior Fritz Jacquet est originaire d’Haiti; il arrive à Paris à l’âge de 7 ans. Il y travaille et fonde le CRIMP (Centre de recherche internationale de modélisation par le pli). Son style personnel aérien, végétal, onirique et tactile, sensuel et inventif, utilise le pliage et le froissage du papier et du carton sans aucune découpe ni collage, évoquant des compositions symbolisant le végétal, des bonshommes … des sculptures lumineuses aériennes, des installations… en utilisant de nouvelles techniques. Toutes les expressions humaines (le rire, le sommeil, la tristesse, la fatigue, la vieillesse, la colère…), se retrouvent dans les “petits masques” élaborés à partir de rouleaux de papier toilette.
Ses œuvres (“les végétales”, “vertige”, “bonhomme Canelle”, “masques”) ont été exposées à l’Origami Gallery de Tokyo et aux USA, au Mingei International Museum de San Diego.Chaque année, il participe au Master of Origami, la plus prestigieuse rencontre internationale du genre.

PRINCESSE HERMINE DE CLERMONT TONNERRE, peintre ET ART’MONY,  de son vrai nom Patricia Ducept,artiste contemporaine diplômée de l’ESAG (Penhingen), ex-directrice artistique dans la communication ont aussi présenté leurs oeuvres au Sagasdom. La première peint des toiles et la seconde réalise des oeuvres graphiques, des collages, des sculptures et de la peinture, le tout généré par la passion de son travail.

Hermine de Clermont Tonnerre, amie de Babette de Rozières, est issue d’une illustre famille. A l’âge de 22 ans, elle devient styliste chez Dior et reine de la jet-set tout en ouvrant sa propre agence de communication en tant que journaliste. En 1996, elle publie  “Politique oblige”,”Un jour mon prince viendra” ou “Mon prince est venu et c’est là que les ennuis commencent”. D’autres ouvrages seront publiés entre 2001 et 2009. De son union avec Alastair Cuddeford, naissent 2 enfants Allegra et Calixte. En 2002, Hermine de Clermont-Tonnerre joue dans 3 zéros et en 2010, elle est candidate pour la Ferme Célébrités 3 en Afrique. Désormais, elle se consacre à la peinture.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire